Félix Legueu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Félix Legueu
Félix Legueu

Félix Legueu[1] (né Marie Louis Félix Gabriel Legueu à Angers le 12 août 1863[2], et mort à Poissy le 2 octobre 1939) est un chirurgien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Urologue et gynécologue, il a été professeur à Paris, membre de l'Académie de médecine, chirurgien à l'hôpital Necker et à l'hospice de Bicêtre.

Legueu est connu pour ses études sur les troubles génito-urinaires. En 1913 il décrivit un traitement chirurgical de la fistule vésicovaginale, un passage anormal entre le vagin et la vessie, connu maintenant sous le nom d'opération de « Dittel-Forgue-Legueu[3] ».

Quelques instruments chirurgicaux modernes portent le nom de Legueu, tels le doigtier de Legueu, le rétracteur de vessie de Legueu et la spatule de vessie.

Félix Legueu est mort à Poissy, intoxiqué par le monoxyde de carbone durant son sommeil, sa cheminée étant obstruée par des branches. Il est enterré dans la chapelle Bonnet[4] (allées A33/A 34) au cimetière de la Tournelle à Poissy[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Félix Legueu est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur en 1911, puis Officier en 1921[6].

Publications[modifier | modifier le code]

Listes de publications[modifier | modifier le code]

  • Legueu a établi plusieurs fois une liste de ses travaux. Les listes les plus récentes sont :
    • Titres et travaux scientifiques de Félix Legueu, Paris, F. Alcan,‎ (OCLC 493981300)
    • Supplément aux titres scientifiques depuis 1920,‎ , dactylographié, 7 p. (OCLC 493858235)
  • Liste contemporaine, mais incomplète, de SUDOC ; Legueu y apparaît 35 fois à titre d'auteur[7].


Publications choisies[modifier | modifier le code]

  • Des calculs du rein et de l'uretère au point de vue chirurgical, Steinheil, 1891, 150 p. disponible sur Google Books, disponible sur Gallica
  • Chirurgie du rein et de l'uretère, 1894, 264 p. 
  • De l'appendicite : pathogénie, clinique, traitement, Paris, Masson et Cie, coll. « L’œuvre médico-chirurgicale » (no 1),‎ 1897, in-8, 40 + 8 p., disponible sur Gallica
  • (Avec Frédéric Labadie-Lagrave[8]) Traité médico-chirurgical de gynécologie, 1898, disponible sur Gallica
    4e éd., Félix Alcan, 1914, 1333 p. 
  • Traitement de l'appendicite, Paris, Masson et Cie, coll. « L’œuvre médico-chirurgical » (no 18),‎ 1899, in-8, 32 p., disponible sur Gallica
  • Des hématuries essentielles : Rapport présenté à la 4e session de l'Association française d'urologie, Paris, Daix frères,‎ 1899, in-8°, 70 p., disponible sur Gallica
  • Leçons de clinique chirurgicale, Paris, Félix Alcan, 1902, 454 p. 
  • De la pyélonéphrite dans ses rapports avec la puerpéralité : IVe Congrès périodique de gynécologie, d'obstétrique et de paediatrie, Rouen, Lecerf fils,‎ 1904, 32 p.[9], disponible sur Gallica
  • Traitement chirurgical de l'hypertrophie prostatique : Rapport présenté au XVe Congrès international de Lisbonne, Paris, G. Steinheil,‎ 1906, in-8°, 62 p., disponible sur Gallica
  • « Le rein mobile », dans Les actualités médicales, Baillière, 1906, 96 p. 
  • Traitement du cancer de l'appareil urinaire et des organes génitaux de l'homme, résultats éloignés, Bruxelles, de Hayez,‎ 1908, in-8°, 22 p., disponible sur Gallica
  • Traité chirurgical d'urologie, Paris, F. Alcan,‎ , VI-1382 p. (OCLC 490529057)
    Préface de Jean Casimir Félix Guyon. Nombreux graphiques, certains en couleur
  • (Avec Edmond Papin et G. Maingot) Exploration radiographique de l'appareil urinaire, 1913
  • (en) « Repair of urethral defects by tubular grafts of vaginal mucosa », Journal of urology, vol. 2, no 5,‎ , p. 369-377 (ISSN 0022-5347, OCLC 494030635)
  • Cliniques de Necker
  1. Cliniques de Necker : 1912-1916, A. Maloine et fils, 1917, 378 p. disponible sur Gallica
  2. Cliniques de Necker : 1918-1921, A. Maloine et fils, 1922, disponible sur Gallica
  • (Avec Pierre Truchot et Bernard Fey) La pyéloscopie, Éditions médicales Norbert Maloine, Clinique urologique de Necker, 1927, 112 p. 
  • (Avec Edmond Papin) Précis d'urologie, Maloine, 1937
    (Sans Papin) A. Maloine & fils, 1921, 709 p. Numéro OCLC : 490525513

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurice Chevassu: «Notice nécrologique sur M. Félix Legueu (1863-1939)», in: Bulletin de l'Académie nationale de médecine, Académie nationale de médecine (France), Masson, Baillière (Paris) ,t.30, p.321-330 disponible sur Gallica
  • La clinique urologique de Necker, 1912-1933 : Professeur Félix Legueu, Paris, Masson,‎ , in-8, 307 p. (OCLC 493332891)
    Ouvrage écrit par « les anciens chefs de clinique et de laboratoires » ; comprend un portrait
  • (de) I. Fischer, Biographisches Lexikon der hervorragenden Ärzte der letzten fünfzig Jahre, vol. 2, Berlin, Urban & Schwarzenberg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La base SUDOC rejette l'indexation sous le nom « Legueu, Félix-Louis ». « Félix Gabriel Legueu » semble n'être utilisé que dans des sources polonaises (Mars 2012).
  2. Archives de Maine-et-Loire en ligne, acte n°320 du 13/8/1863, vue 69
  3. Sur Leopold Ritter von Dittel, on peut consulter la Wikipédia anglaise ou l'allemande.
  4. Il était le gendre de Pauline Bonnet.
  5. Rose-Andrée Burger et Bernadette Dieudonné, Chronos n°46, p. 21
  6. Base Leonore
  7. 2012-03-28
  8. (1844-1917)
  9. Sic « paediatrie »

Liens externes[modifier | modifier le code]