Félix Lebrun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Félix Lebrun
Image illustrative de l’article Félix Lebrun
Félix Lebrun aux championnats d'Europe de tennis de table 2022 avec son frère Alexis Lebrun en double.
Contexte général
Sport Tennis de table
Biographie
Nom dans la langue maternelle Félix Lebrun
Nationalité sportive Française
Nationalité France
Naissance (17 ans)
Lieu de naissance Montpellier (France)
Taille 1,78 m (5 10)[1]
Poids de forme 67 kg (147 lb)
Surnom Féfé[2]
Club Montpellier tennis de table
Entraîneur Nathanaël Molin[3]
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde par équipes - 1 -
Championnat d'Europe - - 2
Jeux européens 1 - 1
Championnat de France en simple - 2 1
Championnat de France en double 2 - -

Félix Lebrun, né le à Montpellier (Hérault), est un pongiste français. Attaquant droitier jouant en prise porte-plume, il possède un style basé sur la vitesse et les variations de service.

Frère cadet d'Alexis Lebrun (20e pongiste mondial en mars 2024), Félix est décrit comme un « phénomène du tennis de table français » pour la précocité, exceptionnelle dans l'histoire de ce sport et unique pour un pongiste qui n'est pas asiatique, avec laquelle il a atteint le très haut niveau : à seulement 15 ans, il se classe au 78e rang mondial ; à 16 ans, il décroche son premier titre majeur en remportant les Jeux européens de 2023 ; à 17 ans, il est classé 1er européen, 1er mondial des moins de 19 ans et, le 19 mars 2024, il devient le troisième plus jeune joueur à se hisser à la 5e place du classement mondial senior.

Il est également le cousin du rugbyman français Brendan Lebrun.

Il est sous contrat avec l'équipementier de tennis de table allemand Tibhar et a codéveloppé avec la marque un bois de tennis de table à son nom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Il grandit dans un environnement familial pongiste avec son grand frère Alexis, entouré par son père Stéphane Lebrun, ancien no 7 français, et son oncle Christophe Legoût, ancien no 14 mondial[4],[5],[6]. Il commence le tennis de table jeune à trois ans et adopte rapidement une prise porte-plume, très rare chez les joueurs et joueuses d'origine européenne[7],[8]. Il apprécie la plus grande mobilité au niveau du poignet que lui confère cette technique, qu'il a découverte enfant en observant jouer le pongiste professionnel Chen Jian[9], qui s'entraînait alors à Montpellier. Il utilise plus précisément la technique dite chinoise de la prise, qui consiste à replier son majeur, son annulaire et son auriculaire sur le côté revers, et non à les déplier comme pour la prise dite japonaise ou coréenne. D'abord entraîné par son père, il poursuit sa pratique sportive en sport-études en fin de primaire[9].

Son grand frère Alexis, également pongiste professionnel de niveau mondial et lui ont un parcours atypique. En effet, ils ne sont jamais passés par les structures fédérales de très haut niveau comme l'INSEP ou le pôle France à Nantes. Ils s'entraînent au pôle espoir de Montpellier depuis leurs débuts et ne l'ont jamais quitté[10].

Une équipe a été construite sur-mesure pour leur développement et leur entraînement. Elle compte Nathanaël Molin, entraîneur, Jérémy Surault, préparateur physique, ainsi qu'une kinésithérapeute. Ceux-ci ont notamment innové dans les méthodes d'entraînements. D'après Jérémy Surault, « on s’inspire des Chinois, mais on ne peut pas copier un pays avec une culture si différente, où on mange avec les hanches en position ouverte… Il faut trouver une autre façon de faire. »[10].

Carrière[modifier | modifier le code]

Parcours jeune[modifier | modifier le code]

Il gagne de multiples titres dans les catégories jeunes en devenant notamment champion de France minime, cadet puis junior. Il se démarque également au niveau européen et mondial puisqu'il remporte les Eurominichamps[11], les championnats d'Europe cadets en simple, double et par équipes[12] et est sacré champion du monde cadet en double avec Sora Matshushima (ja)[13].

Année 2022[modifier | modifier le code]

Il devient champion de France 2022 en double avec Laurent Cova et échoue en finale du double mixte avec Leïli Mostafavi[14],[15]. Il accomplit un excellent parcours en individuel perdant en demi-finale contre son frère Alexis Lebrun, futur vainqueur de la compétition[16],[17].

Il réalise de nombreuses performances sur le circuit mondial comme sa victoire sur le no 26 mondial Chuang Chih-Yuan[18] qui lui permettent d'être classé no 70 mondial en juillet 2022.

Pendant les championnats du monde par équipe 2022 à Chengdu, il bat Dang Qiu, classé 9e mondial à ce moment[19]. Le parcours de l'équipe de France s'arrête en quart de finale contre l'Allemagne avec une défaite 2-3.

Il perd en demi-finale messieurs des championnats d'Europe 2022 avec son frère Alexis Lebrun contre la paire Gardos-Habesohn. Il gagne par conséquent sa première médaille de bronze au niveau européen[20] et devient le plus jeune médaillé lors d'un championnat d'Europe.

Année 2023[modifier | modifier le code]

Au WTT Star Contender de Goa de 2023, il élimine successivement, Lee Sang-su, Truls Möregårdh et le Coréen Jang Woo-jin. Il échoue en demi-finale contre le Chinois Lin Shidong[21]. Il réalise sa première grosse performance sur le circuit mondial.

En mars 2023, aux championnats de France senior, il devient vice-champion de France en simple. Il s'incline en finale contre son frère Alexis par 4 manches à 1[22].

Le il remporte son premier titre individuel international lors du tournoi simple masculin de tennis de table des Jeux européens à Cracovie en battant en finale le Portugais Marcos Freitas[23]. Il devient le premier pongiste français à obtenir le titre en simple messieurs[24]. Deux jours après son titre individuel, il remporte la médaille de bronze par équipes composées d'Alexis Lebrun, Can Akkuzu, Simon Gauzy contre le Portugal[25],[26].

En septembre 2023, aux championnats d'Europe par équipes à Malmö, il est médaillé de bronze avec l'équipe de France[27]. Leur parcours s'arrête en demi-finale par une défaite 3-1 contre la Suède, pays hôte et vainqueur de la compétition.

Au WTT Star Contender de Lanzhou, il prend sa revanche contre Lin Shidong en huitièmes de finale puis élimine le surprenant Américain Ma Jinbao en quarts de finale[28]. Il s'incline finalement en demi-finale du tournoi contre le Chinois Ma Long. Avec son frère Alexis, il remporte le titre en double messieurs. Cette première victoire de la paire sur le circuit international leur permet de se hisser à la 5e place au classement mondial[29].

Au WTT Contender d'Antalya, il se hisse en finale après s'être défait notamment de la première tête de série et 4e mondial, le Brésilien Hugo Calderano, par un score de 3 set à 0 en 1/4 de finale[30]. Lors de cette finale le 22 octobre 2023 il remporte son premier titre sur le circuit WTT en battant l'Allemand Dimitrij Ovtcharov, alors 9e mondial et tête de série numéro 2 du tournoi à la manche décisive sur le score de 4 jeux à 3, dans une finale ne séparant les deux athlètes que de 2 points sur l'ensemble du match[31]. À la suite de cette victoire, il intègre pour la première fois de sa carrière le top 10 mondial en se hissant au neuvième rang mondial[32], devenant ainsi le troisième joueur le plus jeune de l'histoire du tennis de table à réaliser cette performance[33]. En double mixte avec Prithika Pavade, ils perdent en finale contre la paire japonaise Hina Hayata/Tomokazu Harimoto[34].

Il termine sa saison en novembre au WTT Champions de Francfort. Il élimine successivement Simon Gauzy[35], Dang Qiu[36] puis le sud-coréen Lee Sang-su[37] en quart de finale. Il s'incline finalement, comme au tournoi du WTT Star Contender de Lanzhou, face au Chinois Ma Long en demi-finale[38].

Année 2024[modifier | modifier le code]

Lors du WTT Star Contender de Goa, il gagne successivement contre Park Gyuhyeon, Truls Möregårdh, Patrick Franziska et le Brésilien Hugo Calderano en finale. Il remporte la compétition en s'imposant en six sets pour s'adjuger le premier Star Contender de sa carrière[39]. Cette victoire lui permet ainsi de passer à la 6e place mondiale et d'être le premier joueur du classement ITTF qui ne soit pas chinois[40].

En février 2024, il est médaillé d'argent aux Championnats du monde de tennis de table par équipes 2024, à Busan (Corée du Sud), avec Alexis Lebrun, Simon Gauzy, Jules Rolland et Lilian Bardet. L'équipe de France est défaite en finale par la Chine (3 matchs à 0). Cela faisait 27 ans que l'équipe de France masculine n'avait pas remporté de médaille aux championnats du monde par équipes (la dernière étant également une médaille d'argent en 1997)[41].

En mars 2024, après s'être qualifié pour la première fois en demi-finale d'un Grand Smash, à Singapour, il perd contre Wang Chuqin, qui accède ainsi à la 1re place mondiale. Il devient le troisième plus jeune joueur à se hisser à la 5e place du classement mondial senior[42]. Aux championnats de France en catégorie sénior, il devient champion de France en double messieurs avec son frère Alexis[43].

Palmarès[modifier | modifier le code]

2022[modifier | modifier le code]

Championnat de France[modifier | modifier le code]

Médaille de bronze En simple (défaite contre Alexis Lebrun en demi-finale)

Médaille d'or En double (victoire avec Laurent Cova contre Antoine Hachard et Benjamin Brossier)

Médaille d'argent En double mixte (défaite avec Leïli Mostafavi contre Alexis Lebrun et Camille Lutz en finale)

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

Médaille de bronze En double (défaite avec Alexis Lebrun contre Robert Gardos et Daniel Habesohn en demi-finale)

2023[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Compétitions Or Ar. Br.
Championnat de France 1
Jeux européens 1
WTT Champions 1
WTT Star Contender
Simple 2
Double 1
WTT Contender
Simple 1
Double 1
Championnat de France[modifier | modifier le code]

Médaille d'argent En simple (défaite contre Alexis Lebrun en finale)

Jeux européens[modifier | modifier le code]

Médaille d'or En simple (victoire contre Marcos Freitas en finale)

WTT Champions[modifier | modifier le code]

Francfort (Allemagne)

Médaille de bronze En simple (défaite contre Ma Long en demi-finale)

WTT Star Contender[modifier | modifier le code]

Goa (Inde)

Médaille de bronze En simple (défaite contre Lin Shidong en demi-finale)

Lanzhou (Chine)

Médaille de bronze En simple (défaite contre Ma Long en demi-finale)

Médaille d'or En double (victoire avec Alexis Lebrun contre Lin Shidong et Xu Yingbin)

WTT Contender[modifier | modifier le code]

Antalya (Turquie)

Médaille d'or En simple (victoire contre Dimitrij Ovtcharov)

Médaille d'argent En double mixte (défaite avec Prithika Pavade contre Hina Hayata et Tomokazu Harimoto en finale)

2024[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Compétitions Or Ar. Br.
Championnat de France 1
Championnats du monde par équipes 1
WTT Star Contender
Simple 1
Singapore Smash
Simple 1
WTT Star Contender[modifier | modifier le code]

Goa (Inde)

Médaille d'or En simple (victoire contre Hugo Calderano)

Médaille de bronze En simple (défaite en demi-finale contre Wang Chuqin)


Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Médaille d'argent Par équipes (défaite 3 matchs à 0 contre la Chine en finale)


Championnat de France[modifier | modifier le code]

Médaille d'argent En simple (défaite contre Alexis Lebrun en finale)

Médaille d'or En double (victoire avec Alexis Lebrun contre Florian Bourrassaud et Esteban Dorr)

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Il joue pour le club du MTT depuis son plus jeune âge et évolue au sein de l'équipe 1 en Pro B pour la saison 2022-2023[44]. Il a cependant effectué un court passage remarqué dans l'équipe 1 du Istres TT pour la saison 2021-2022 où il est meilleur performer du championnat à la mi-saison[45],[46].

Il devient champion de France de Pro B avec son club pour la saison 2022-2023. L'Alliance Nîmes-Montpellier accède ainsi à la Pro A.

Sponsoring[modifier | modifier le code]

Il est sponsorisé par la marque Tibhar, comme son frère Alexis[47]. Il signe un contrat de six ans avec cette marque en 2022, mettant fin à sa collaboration avec le sponsor de ses débuts Butterfly.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Félix Lebrun », sur TIBHAR (consulté le )
  2. « En quelques mois, les frères Lebrun ont bousculé le tennis de table », sur L'Equipe (consulté le ).
  3. « Les frères Lebrun la fusion du corps et de l'esprit », sur France 3 (consulté le ).
  4. Béatrice Avignon, « Les frères Alexis et Félix Lebrun, phénomènes du ping français » Accès limité, sur L'Équipe (consulté le ).
  5. « Félix Lebrun, du Ping familial au Ping compétition [Vidéo] - PING-PONG et Tennis de Table », sur tennis-de-table.com (consulté le ).
  6. « Montpellier : chez les Lebrun, être champion est une affaire de famille » Accès limité, sur midilibre.fr (consulté le ).
  7. « Pourquoi la prise porte-plume peut revenir en tennis de table » Accès limité, sur L'Équipe (consulté le ).
  8. « Championnats européens 2022 : pour les jeunes frères Lebrun, le tennis de table est une histoire de famille », sur Franceinfo, (consulté le ).
  9. a et b Par Nelly Barbé Le 23 août 2023 à 10h30, « Qui est Félix Lebrun, prodige français du ping-pong et seul européen à tenir sa raquette comme un stylo », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  10. a et b « Alexis et Félix Lebrun, la dynastie ping qui lorgne Paris 2024 », sur Libération (consulté le ).
  11. « ARCHIVES – Eurominichamp's » (consulté le ).
  12. « Les jeunes brillent à Varazdin », sur fftt.com (consulté le ).
  13. « 4 médailles pour les bleuets aux Championnats du Monde jeunes », sur fftt.com (consulté le ).
  14. « Les titres des tableaux doubles décernés au Vendéspace ! », sur fftt.com (consulté le ).
  15. « Les frères Lebrun et Camille Lutz au rendez-vous aux Championnats de France », sur L'Équipe (consulté le ).
  16. « Alexis Lebrun et Prithika Pavade renversent la table aux Championnats de France », sur L'Équipe (consulté le ).
  17. « Prithika Pavade et Alexis Lebrun sacrés Champions de France ! », sur fftt.com (consulté le ).
  18. « Tennis de table : Félix Lebrun s'offre la plus belle "perf" de sa carrière en battant le 26e mondial à Novo Mesto », sur midilibre.fr (consulté le ).
  19. « Pas de médaille pour les Bleus aux Championnats du monde », sur L'Équipe (consulté le ).
  20. « Les frères Lebrun battus en demi-finales du double aux Championnats d'Europe », sur L'Équipe (consulté le ).
  21. « Félix Lebrun éliminé en demi-finales à Goa », sur L'Équipe (consulté le ).
  22. « Alexis Lebrun conserve son titre de champion de France », sur L'Équipe (consulté le ).
  23. Tennis de table : Félix en or et Alexis en bronze, les frères Lebrun brillent aux Jeux européens
  24. « L’or pour Félix Lebrun », sur fftt.com (consulté le ).
  25. « Jeux européens. Avec les frères Lebrun, la France remporte la médaille de bronze en tennis de table », sur ouest-france.fr, .
  26. « Tennis de table: la France avec les frères Lebrun en bronze par équipes aux Jeux européens », sur LEFIGARO, (consulté le ).
  27. « L'équipe de France chute contre la Suède en demi-finale de l'Euro par équipes », sur L'Équipe (consulté le ).
  28. « Félix Lebrun qualifié pour les demi-finales du tournoi WTT Contender de Lanzhou », sur L'Équipe (consulté le ).
  29. « Les frères Lebrun grimpent au classement mondial », sur L'Équipe (consulté le ).
  30. « Félix Lebrun en demi-finale du WTT d'Antalya, Prithika Pavada éliminée en quart », sur L'Équipe (consulté le ).
  31. « Félix Lebrun remporte son premier titre en WTT à Antalya », sur L'Équipe (consulté le ).
  32. « Senior Men's Singles », sur ittf.com (consulté le ).
  33. « Tennis de table: à 17 ans, Félix Lebrun est le 3e joueur le plus précoce de l'histoire à intégrer le top 10 mondial », sur RMC SPORT (consulté le )
  34. « Félix Lebrun s'est qualifié pour la finale du WTT d'Antalya », sur L'Équipe (consulté le )
  35. « Félix Lebrun écarte Simon Gauzy au premier tour à Francfort », sur L'Équipe (consulté le )
  36. « Félix Lebrun qualifié en quarts à Francfort, pas Jia Nan Yuan », sur L'Équipe (consulté le )
  37. « Félix Lebrun en demi-finales du WTT de Francfort », sur L'Équipe (consulté le )
  38. « Félix Lebrun chute face à Ma Long en demi-finales du WTT de Francfort », sur L'Équipe (consulté le )
  39. « Tennis de table - WTT Star Contender Goa 2024 : Félix Lebrun s'impose face à Hugo Calderano et remporte le tournoi », Olympics.com,‎ (lire en ligne)
  40. « Félix Lebrun titré au WTT Star contender de Goa et futur 6e mondial », sur L'Équipe (consulté le )
  41. « Les Bleus sont vice-champions du monde ! », sur www.fftt.com (consulté le )
  42. « Félix Lebrun atteint la 5e place mondiale », sur lequipe.fr, .
  43. FFT, Alexis et Félix Lebrun titrés ensemble !, 23 mars 2024.
  44. « Equipes pro masculine et féminine | Montpellier Tennis de Table », sur AssoConnect (consulté le ).
  45. « BILAN de la mi-saison PRO B - PING-PONG et Tennis de Table », sur tennis-de-table.com (consulté le ).
  46. « Tennis de table. Pro B : à Istres, le danger se nomme Félix Lebrun pour Thorigné ».
  47. « TIBHAR vient de signer un partenariat jusqu'en 2028 avec Alexis, Félix et la team Lebrun et s’engage ainsi à long terme avec deux des plus grands talents mondiaux », sur TIBHAR, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :