Félix Brissot de Warville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brissot.
Félix Brissot de Warville
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Versailles
Nom de naissance
Félix Saturnin Brissot de Warville
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Troupeau de moutons dans les montagnes (vers 1870), New York, Brooklyn Museum.

Félix-Saturnin Brissot de Warville, né à Véron (Yonne) le et mort le à Versailles[1], est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit-fils du Conventionnel Jacques Pierre Brissot et élève de Léon Cogniet, à l'École des beaux-arts de Paris, Félix Brissot de Warville se spécialise dans les scènes champêtres et animalières avec une prédilection marquée pour les ovins, et peint des paysages de différentes provinces françaises : Normandie, Île-de-France, Centre-Val de Loire et Pyrénées. Il eut pour disciple Adolphe Martial-Potémont.

Sous le Second Empire, il exerça aussi les fonctions de régisseur du Palais de Compiègne.

Il épouse le 15 février 1849 à Paris (1er arrondissement) Adélaïde Amélie Marie Martin, née le 18 décembre 1827 à Paris.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis
En France

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Marumo, Barbizon et les paysagistes du XIXe, Éditions de l'Amateur, 1975.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales des Yvelines, état-civil numérisé de la commune de Versailles, décès de l'année 1892, acte N°731, vue 124 de la numérisation.

Liens externes[modifier | modifier le code]