Félicien Menu de Ménil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Félicien Menu de Ménil
Menu de Ménil.jpg
Félicien Menu de Ménil.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Conjointe
Sophie Marie-Aline Menu de Ménil (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Félicien Menu de Ménil, né le à Boulogne-sur-Mer et mort le à Neuilly-sur-Seine, est un consul, musicien et espérantiste français.

Félicien Menu de Ménil était un baron originaire de Flandre. Il apprit l'espéranto et dès 1901 commença à rédiger des articles dans diverses revues espérantistes internationales. Il fut un militant convaincu de cette langue construite et participa activement à sa diffusion.

Il devint directeur de la revue Franca Esperantisto et rédacteur en chef de la revue La Revuo, fondée par Carlo Bourlet en 1906.

En 1909, il composa la musique de La Espero, l'hymne de la collectivité espérantophone. Il a été inspiré par un poème écrit par Ludwik Lejzer Zamenhof (1859-1917).

En 1919, il devint membre du Komitato Lingvo, depuis rebaptisé académie d'espéranto.

Il s'occupa du département musical de École Niedermeyer de Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (eo) Léon Courtinat, Historio de esperanto: movado kaj literaturo, 1887–1960, Agen : Imprimerie Moderne, 1964–1966, p. 166
  • (eo) Félicien Menu de Ménil, « La Mortigistoj de Stradella », court récit publié dans le magazine La Revuo,  ;
  • (eo) Félicien Menu de Ménil, Muzika Terminaro, 1908.
  • (fr) Félicien Menu de Ménil, Les préjuges contre l'espéranto, 1908 ;
  • (fr) Félicien Menu de Ménil, L'Héritage Klodarec, comédie en un acte, 1906 ;

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]