Fée des Neiges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

'Fée des Neiges'
Image illustrative de l’article Fée des Neiges
Fleur de 'Fée des Neiges' ('Iceberg')

Type Floribunda
Obtenteur Reimer Kordes
Pays Allemagne
Année 1958
Synonymes 'Schneewittchen', 'Iceberg', 'KORbin'
Issue de Rosa ‘Robin Hood’ (d)
x Rosa ‘Virgo’ (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Rusticité 4b (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom d'après Iceberg et Blanche-NeigeVoir et modifier les données sur Wikidata

'Fée des Neiges' est un cultivar fort répandu de rosier floribunda. C'est un des rosiers les plus vendus au monde car il est fort prisé pour l'abondance de sa floraison et pour sa robustesse. Il a été distingué comme rose favorite du monde, en 1983. Il est remarquable par la blancheur de ses pétales.

Origine[modifier | modifier le code]

Ce rosier triploïde a été créé en 1958 en Allemagne par Reimer Kordes de la maison Kordes sous la référence 'Korbin' et le nom commercial de 'Schneewittchen'[1]. Ce rosier est connu aussi sous le nom d' 'Iceberg' dans les pays de langue anglaise.

C'est un croisement de 'Robin Hood' (1927, Pemberton), hybride de Rosa moschata, et de 'Virgo' (1947, Charles Mallerin), hybride de thé.

Description[modifier | modifier le code]

Ce rosier forme un buisson qui peut atteindre plus d'1,50 m de hauteur, mais il existe une version grimpante.

Ses roses doubles (une vingtaine de pétales), blanches et parfumées mesurent environ 6 cm de diamètre et fleurissent de mi-mai à début novembre.

Il est parfois sensible au marsonia. Il existe en rosier buisson et en rosier grimpant (Cants of Colchester, 1968).

Bouquets de roses 'Fée des Neiges'.

Descendance[modifier | modifier le code]

Elle a donné notamment naissance à la rose anglaise 'Heritage' (Austin, 1984) par croisement avec 'Wife of Bath' (Austin, 1969), ou encore à 'English Garden' (Austin, 1986).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ce qui signifie Blanche-Neige en allemand

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]