Aller au contenu

Fédération générale des mines et de la métallurgie CFDT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fédération générale des mines et de la métallurgie CFDT
Logo de l’association
Cadre
Fondation
Identité
Site web www.cfdt-fgmm.frVoir et modifier les données sur Wikidata

La Fédération générale métallurgie et mines CFDT (FGMM-CFDT) est la fédération française des travailleurs des secteurs de la Métallurgie et des Mines affiliée à la CFDT. Elle est aussi affiliée au niveau international à la Fédération internationale des organisations de travailleurs de la métallurgie (FIOM) et au niveau européen à la Fédération européenne des métallurgistes (FEM).

La Fédération générale de la métallurgie (FGM) a été créée en 1921 (affiliée à la CFTC à l’époque), elle est devenue FGMM après fusion avec la Fédération des mineurs CFDT en 1984.

Organisation

[modifier | modifier le code]

La FGMM est constituée de syndicats territoriaux ou nationaux. Au niveau régional, les syndicats affiliés à la FGMM sont regroupés au sein des Unions Mines-Métaux (UMM). Il existe 21 UMM dont le champ est à peu près celui des régions administratives. Au niveau national, il existe en outre deux unions fédérales : l'Union fédérale des mines (UFM) et l'Union fédérale des syndicats du nucléaire (UFSN).

La FGMM est dirigée par un Bureau fédéral élu en congrès. Au sein du Bureau fédéral est élu un Secrétariat national.

Branches et secteurs fédéraux

[modifier | modifier le code]

La FGMM regroupe et organise les branches fédérales suivantes :

  • Métallurgie
  • Services de l'automobile
  • Jeux et jouets
  • Bijouterie, joaillerie, orfèvrerie
  • Froid
  • RMATP (réparation de matériel agricole et de travaux publics)
  • Récupération de matériaux
  • EPIC (CEA, IFREMER, ONERA..)

Au sein de la métallurgie la FGMM est organisée en secteurs :

  • Sidérurgie
  • Mécanique générale
  • Aéronautique et armement
  • Automobile
  • Cycles
  • Construction navale
  • Construction ferroviaire
  • Énergie
  • Électronique et Informatique
  • Électroménager
  • Machines outils
  • Machinisme agricole et travaux publics,
  • Roulements
  • Fonderie
  • Non ferreux
  • Emballage
  • Ascenseurs
  • Optique
  • Horlogerie
  • Organismes de contrôle et de prévention

Dirigeants de la fédération

[modifier | modifier le code]

Dirigeants de la Fédération générale de la métallurgie

[modifier | modifier le code]
Secrétaires généraux Mandat Information complémentaire
Charles Savouillan[1] 1944 - 1951 (CFTC)
Eugène Descamps[2] 1954 - 1961 Secrétaire général de la CFTC (1961-1964)
Secrétaire général de la CFDT (1964-1971)
Jean Maire[3] 1961 - 1971
Jacques Chérèque[4] 1971 - 1979 Secrétaire général-adjoint de la CFDT (1979-1984)
Georges Granger[5] 1979 - 1984

Dirigeants de la Fédération générale des mines et de la métallurgie

[modifier | modifier le code]
Secrétaires généraux Mandat Information complémentaire
Georges Granger 1984 - 1987
Jean Limonet[6] 1987
Gérard Dantin 1987 - 1992 Membre de la CE de la CFDT (1992-1995)
Robert Bonnand[7] 1992 - 2000
Marcel Grignard[8] 2000 - 2005 Membre de la Commission exécutive de la CFDT (2005)
Secrétaire général-adjoint puis trésorier de la CFDT (2009-2014)
Dominique Gillier 2005 - 2014
Philippe Portier 2014 - 2018 nommé Secrétaire national de la CFDT en 2018
Stéphane Destugues 2018-

Notes et références

[modifier | modifier le code]