Fédération française des sports de glace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fédération française des sports de glace
Sigle FFSG
Sport(s) représenté(s) Patinage artistique, patinage de vitesse sur piste courte, ballet sur glace, patinage synchronisé, danse sur glace, curling, bobsleigh, luge, skeleton
Création 1903
Président Nathalie Péchalat
Siège Drapeau : France 41-43, rue de Reuilly
75012 Paris
Licenciés 33 223 (2017)[1]
Site internet https://ffsg.org/

La Fédération française des sports de glace (FFSG) est une fédération sportive française regroupant des disciplines complètement différentes qui n'ont comme seul point commun que de se pratiquer sur la glace. Ce regroupement de ces différents sports est un cas unique dans le sport français, ce qui explique sa grande complexité structurelle.

Création[modifier | modifier le code]

Ancien logo.

Dès 1903, une première association, l'UFFSA (Union des Fédérations françaises des Sports de Glace), commence à gérer tous les sports de glace en France. En 1908, la Fédération française des Sports d'Hiver est créée avec Louis Magnus comme premier président. Elle regroupe alors les disciplines suivantes: patinage de vitesse, patinage artistique, danse sur glace, hockey sur glace et curling. En 1920, juste après la Première Guerre mondiale, une nouvelle association est créée sous le nom d'Union des Fédérations françaises des Sports d'Hiver.

Il faut attendre 1941, pendant la Seconde Guerre mondiale, pour que Georges Guérard et Jacques Lacarière demandent à l'État de Vichy la création et l'officialisation de la Fédération française des Sports de Glace. Celle-ci reçoit l'agrément ministériel (n°1391) le 4 novembre 1942.

Disciplines[modifier | modifier le code]

La fédération française des sports de glace regroupent plusieurs disciplines sportives :

De 1942 à 2006, la FFSG a également géré le hockey sur glace français, jusqu'à la création de la Fédération française de hockey sur glace le 29 avril 2006.

Missions[modifier | modifier le code]

La FFSG est agréée par le ministère des Sports. Ainsi, ses statuts lui demandent de réaliser de multiples missions qui ont un caractère de service public. Voici la liste de ses missions données par le site de la FFSG :

  • régir, organiser et développer tous les sports qui se pratiquent sur la glace (à l'exception du hockey sur glace),
  • établir tous les règlements concernant les activités qu'elle organise, dans le respect des règles internationales,
  • orienter, coordonner et surveiller l'activité des associations sportives qui lui sont affiliées,
  • organiser démocratiquement la vie associative, promouvoir l'éducation des jeunes par les activités physiques et sportives,
  • organiser et rendre accessible la pratique des activités physiques et sportives,
  • former les dirigeants, les animateurs, les enseignants et les entraîneurs fédéraux bénévoles,
  • développer l'emploi sportif,
  • organiser la surveillance médicale de ses licenciés en liaison avec les structures spécialisées,
  • organiser les compétitions sportives à l'issue desquelles sont délivrés les titres internationaux, nationaux, régionaux et départementaux,
  • procéder aux sélections correspondantes et proposer l'inscription de sportifs sur les listes des athlètes de haut niveau.

La FFSG est en relation avec 4 fédérations internationales différentes :

Présidents de la FFSG[modifier | modifier le code]

Présidents de la FFSG Dates de présidence Sports d'origine Remarques
1 Georges Guérard 1941-1961
2 Édouard Lafonta 1962-1963
3 Philippe Potin 1964-1967 Hockey sur glace Héritier de l'enseigne Félix Potin et mécène du hockey sur glace
4 Jacques Favart 1968-1969 Patinage artistique Président de l'ISU de 1967 à 1980
5 Antoine Faure 1970-1971 Hockey sur glace[2] Président de l'Étoile Sportive Briançonnaise (ESB)
6 Jean Heckly 1972-1980 Patinage de vitesse
7 Pierre Courbe-Michollet 1980-1984
8 Jean Ferrand 1984-1990 Hockey sur glace Il meurt en cours de mandat en 1990.
9 Bernard Goy 1990-1998 Hockey sur glace
10 Didier Gailhaguet 1998-2004 Patinage artistique 1er mandat, il démissionne à la suite du scandale des JO de 2002
11 Norbert Tourne 2004-2006 Patinage de vitesse
12 Claude Ancelet 2006-2007 Patinage artistique
13 Didier Gailhaguet 2007-2020 Patinage artistique 2e mandat, il démissionne à la suite de l'affaire Sarah Abitbol
14 Nathalie Péchalat 2020 - Danse sur glace

Directeurs techniques nationaux[modifier | modifier le code]

Le Directeur technique national (DTN) est un technicien de haut niveau placé sous la double autorité du ministère des Sports et du président de la fédération.

  • Jean-Michel Oprendek (2001-2003)
  • Patrick Ranvier (2003-2006)
  • Robert Dureville (2006-2009)
  • Charles Dumont (2009-2010)
  • Xavier Sendra (2010-2014)
  • Thierry Soler (2015-2017)
  • Christophe Vermeulen (2017-2020)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Le livre d'or du patinage d'Alain Billouin, éditions Solar, 1999