Fédération française des éclaireuses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fédération française des éclaireuses (FFE) est un mouvement de guidisme, l'équivalent féminin du scoutisme, créé en 1921 et dissous en 1964. Elle est membre fondateur de la Fédération du scoutisme français en 1940

Alors qu'en France les différentes associations de scoutisme sont nées selon une logique religieuse, la FFE constitue la seule tentative à grande échelle de créer un mouvement interdenominational selon le modèle anglo-saxon, c'est-à-dire de regrouper différentes confessions au sein d’une même association. En 1921, elle est constituée d'une section neutre et donc non confessionnelle et d'une section unioniste, protestante, auxquelles s'ajoute en 1928 une section israélite, juive. À partir de 1938, elle comporte également une section libre regroupant de fait les catholiques et une section musulmane non officielle en Algérie française.

Lorsque la fédération s'auto-dissout en 1964, ses différentes sections rejoignent leurs équivalents masculins : la section neutre fusionne avec les Éclaireurs français et les Éclaireurs de France pour former les Éclaireuses éclaireurs de France en 1964 ; la section israélite fusionne avec les Éclaireurs israélites de France pour former les Éclaireuses éclaireurs israélites de France en 1969 ; la section unioniste fusionne avec les Éclaireurs unionistes de France pour former les Éclaireuses et Éclaireurs unionistes de France en 1970.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nathalie Duval, «Le scoutisme pour “sortir de chez elles” : la Fédération française des éclaireuses et la promotion féminine (1921-1964)», Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, t. 161/1, 2015, p. 109-133