Fédération française de billard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FFB.
Fédération française de billard
Image illustrative de l'article Fédération française de billard

Sigle FFB
Nom précédent Fédération française des amateurs de billard (FFAB)
Sport(s) représenté(s) Billard
Président Jean-Paul Sinanian[1]
Siège Vichy, Allier
Affiliation CNOSF WCBS
Nations membres Drapeau de la France France
Site internet www.ffbillard.com.fr

La Fédération française de billard [2] a été créée en 1903 ; son président actuel est Jean-Paul Sinanian[1]. La Fédération française de billard (FFB) est une fédération agréée par le ministère chargé des sports[3] et est affiliée au Comité national olympique et sportif français (CNOSF). La FFB est organisatrice des compétitions et du championnat français dans toutes les disciplines (carambole, blackball, américain, snooker). Elle est inscrite à la confédération mondiale du sport billard (WCBS[4]). La fédération se décline en 14 ligues régionales et plus de 600 clubs toutes ligues confondues[5].

Son siège social se trouve au 6 rue Jean Moulin, à Bellerive-sur-Allier (03700), dans l'Allier.

Historique[modifier | modifier le code]

Débuts de la fédération[6][modifier | modifier le code]

Les passionnés de billard Théodore Vienne, Frantz Reichel, le comte de Drée et Lucien Rérolle[7] créent en 1903 la Fédération française de billard[8].

Ils organisent la même année le premier championnat du monde des amateurs de Cadre.

Les dissensions lors de l’établissement d’un règlement intérieur et la dualité professionnel-amateur provoquent une scission.

Pendant onze ans, la France n’aura donc pas une mais deux fédérations qui fusionneront finalement en 1914 afin de créer la FFAB (Fédération française des amateurs de billard[9]).

La construction : 1919-1923[modifier | modifier le code]

Championnats de France de billard français 2012 52

Le comité français, composé du président comte de Drée, du secrétaire général Janson, des membres Avé, Brémond, Darentière, Dussart, Ehrart, Gonnet, Lejeune et Richard, établit les bases solides de la fédération : règlements, championnat[R 1], comité directeur[R 2], journal et calendrier sportif[R 3].

L'audience du billard s’élargit, des cercles de nombreuses villes, après Paris, Lyon, Marseille et Saint-Étienne, adhèrent à la fédération en 1922.

Les pouvoirs publics français reconnaissent la qualité sportive du billard en 1923 et admettent son entrée au Comité national des Sports.

Les 16 et 17 décembre de cette même année est créée la Fédération internationale des amateurs de billard (FIAB) dont le premier président sera le Comte de Drée[10].

Le billard pour tous : 1924-1956[modifier | modifier le code]

Alexandre Avé[11], secrétaire adjoint de la nouvelle équipe après le départ du comte de Drée, s’emploie à mettre le billard à la portée de tous. Son action sous plusieurs présidents met en place l’édifice FFAB en définissant les règlements nationaux et internationaux tels que la reprise égalisatrice, l’internationalisation des championnats européens et mondiaux, la règle de cadre intégral tracé au tiers de la largeur du billard, 47 cm au lieu de 45.

Le renouveau : la Fédération française de billard 1956-1959[modifier | modifier le code]

En 1956, les délégués de ligues provoquent une assemblée générale élective. Elle décide du changement de nom, la FFAB devient la FFB (Fédération française de billard)[R 4].

La ligue d’Île-de-France[12] fait reparaître la revue Sport Billard[13] après plus de dix années de silence.

Les 12 et 13 juillet 1958 est créée à Genève la Confédération européenne de billard et en 1959 l’Union mondiale de billard[R 5].

Création des codes sportifs et administratifs 1958-1999[modifier | modifier le code]

  • Le billard fantaisie classique est redéfini en billard artistique[R 6].
  • La coupe d’Europe des clubs aux 3-bandes est lancée[R 7].
  • La FFB définit un statut type pour les sociétés affiliées [R 8] et obtient en 1963 la délégation officielle du ministère des sports puis en 1976 la délégation du ministère de la Jeunesse et des Sports[R 9].
  • Création de la coupe Sport billard[R 10] puis en 1964, la tenue sportive définie par la FFB est obligatoire en compétition ; l’année suivante la licence devient obligatoire[R 11] ; application du décret Missoffe[R 12].
  • L'utilisation de billes en matière synthétiques est obligatoire[R 13].
  • En 1969 il est interdit de fumer pendant la pratique du billard.
  • De 1977 à 1991, la FFB inaugure successivement les moniteurs brevetés d’état[R 14], le stage national de formation aux Karellis[R 15], les championnats de France 8-pool[R 16], snooker[R 17], billard américain toutes catégories[R 18], finale nationale master[R 19].
  • En 1993, on assiste à la mise en place de la régionalisation[R 20]et l’année suivante, la FFB intègre le 8-pool[R 21] puis suivent des protocoles d’accord[R 22], la mise en œuvre du programme billard à l’école et le premier championnat de France féminin de billard américain.
  • La communication est renforcée en 1995 par l’ouverture du site internet FFB et en 1999 par les retransmissions télévisées[R 23].
  • La bonne entente avec l’État se traduit par la création du poste de directeur technique national.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Intégration des billards à poches[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Joueur de snooker

Snooker[modifier | modifier le code]

En 1988 se crée la French billiard and snooker association (FBSA) et la même année, en avril, le premier championnat de France FBSA se déroule à Dijon.

En 1990, une commission sportive snooker est mise en place au sein de la FFB et, en avril de cette même année, le 1er championnat de France FFB se déroule à Tours.

Un protocole FFB/FBSA est signé pour la période allant du 1er septembre 1999 au 31 août 2002.

À partir du 1er septembre 2003, la gestion intégrale du snooker est confiée à la FFB (dissolution de la FBSA).

Blackball (anciennement 8-POOL)[modifier | modifier le code]

Joueurs de blackball

En 1989, une commission sportive nationale FFB 8-pool est créée. La même année a lieu le premier championnat de France FFB à Nice.

En 1994, la FFB et l'UFAP (Union française des associations du 8-Pool) signent un protocole. Le protocole ne dure qu’une saison, celle de 1995/1996.

(L’UFAP regroupe 4 associations : France 8-Pool, 8-Pool 1er Association, UPB et FIPA)

En 1995, la FFB et l'AFEBAS (Association Française des Exploitants de Billard Anglais Superleague) signent un protocole qui dure 7 saisons, de 1995/1996 à 2001/2002.

Toujours en 1995, la FFB et STARLIGUE signent un protocole qui dure 6 saisons : de 1995/1996 à 2000/2001.

Durant les saisons couvertes par un protocole, les championnats de France étaient accessibles aux joueurs des associations concernées.

Billard américain[modifier | modifier le code]

Joueur de billard américain

En 1990 est créée la commission sportive nationale FFB pour le billard américain.

Le premier championnat de France FFB au jeu de la 14/1 se déroule le 2 juin 1991 à Paris.

Le premier championnat de France FFB aux jeux de la 8 et de la 9 se déroulent le 21 avril 1991 à Toulon.

Rôle de la FFB[modifier | modifier le code]

La mission principale de la FFB est l'organisation, la promotion et le développement de la pratique du billard dans ses différentes disciplines.

Par ailleurs, elle a la délégation de l’État français pour délivrer des titres nationaux, éditer les règles techniques et effectuer la sélection des sportifs français représentant la France dans les compétitions internationales.

La Fédération de billard français peut imposer un code de bonne conduite, ainsi elle interdit depuis 1997, au nom de la protection des espèces animales en voie de disparition, l'utilisation des boules d'ivoire dans les championnats qu'elle organise[14] ou édicte des règles du bon comportement sportif[15].

La FFB est organisatrice de compétitions et du championnat français dans toutes les disciplines (carambole, blackball, billard américain et snooker).

Place de la Fédération française de billard dans l'organisation du sport en France.

La FFB entretient une relation partenariale avec le ministère chargé des Sports, concrétisé par une convention d’objectifs pluriannuelle.

En qualité de membre, elle participe à l’assemblée générale du CNOSF. Elle conserve toutefois une entière autonomie dans la gestion de ses activités.

Son projet de développement 2014-2017[16] repose sur quatre axes principaux :

  • Favoriser le développement des clubs et l'accès à la pratique,
  • Structurer et organiser l'action fédérale,
  • Faire connaître le sport-billard,
  • Être performant et influent au niveau international.

Les présidents de la FFB[modifier | modifier le code]

Jean-Paul Sinanian, actuel président de la FFB.
  • Frantz Reichel (1904-1914)
  • le comte de Drée (1914-1919)
  • Théodore Vienne (1919-1924)
  • Charles Darentière (1924-1928)
  • Charles Faroux (1928-1956)
  • Louis-Émile Galey (1956-1960)
  • Albert Trillat (1960-1961)
  • Marcel Bogognano (1961-1966)
  • Gaston Dumage (1966-1967)
  • Marcel Bogognano (1967-1968)
  • Henri Diamy (1968-1970)
  • Marcel Bogognano (1970-1976)
  • André Heurtebise (1977-1988)
  • Christian Bonnefond (1988-1989)
  • François Dreher (1989-1994)
  • Michel Lambert (1994-1995)
  • François Schunck (1995-1996)
  • Jacques Deneufve (1996-2003)
  • Claude Fath (2003-2011)
  • Christophe Zeidel (2011-2012)
  • Dominique Béton (2012)
  • Jean-Paul Sinanian (depuis 2012)

La direction technique nationale[modifier | modifier le code]

La direction technique nationale est composée comme suit[17] :

  • Un directeur technique national (depuis 1999, Marc Massé)[18],
  • Un moniteur fédéral haut niveau (depuis 2001, Louis Edelin).

Elle est située au 84 avenue de la Marne, à Asnières-sur-Seine (92600).

Organisation régionale de la Fédération française de billard[modifier | modifier le code]

La FFB est subdivisée en 3 niveaux :

  • Fédéral (FFB) : organisation de tournois nationaux et internationaux, règlement, administration des ligues.
  • Ligue : ramification régionale de la FFB, elle organise les tournois régionaux et sélectionne les joueurs pour les tournois nationaux (FFB).
  • District / Comité départemental : sous-ensemble de la ligue régionale.

Ligues FFB[modifier | modifier le code]

Ligues 2015-2016 de la Fédération française de billard[19][modifier | modifier le code]

Ligues 2016-2017 de la Fédération française de billard[modifier | modifier le code]

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ
BRETAGNE
CENTRE-VAL DE LOIRE
CORSE
GRAND-EST
HAUTS-DE-FRANCE
ILE-DE-FRANCE
MÉDITERRANÉE
NORMANDIE
NOUVELLE AQUITAINE
OCCITANIE
PAYS DE LA LOIRE
RÉUNION

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Licenciés[modifier | modifier le code]

Le nombre de licenciés féminins et masculins jouant à une ou plusieurs disciplines[20] progresse depuis 2013[21]:

  • 2013 : femmes : 713 ; hommes : 13 403 ; total : 14 116.
  • 2014 : femmes : 793 ; hommes : 13 494 ; total : 14 287.
  • 2015 : femmes : 858 ; hommes : 14 235 ; total : 15 093.
  • 2016 : femmes : 937 ; hommes : 14 579 ; total : 15 516.

Publications FFB auteur et/ou éditeur[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Revue Le Billard français, Fédération française de billard et de ses ligues, (ASIN B0014NTZJE)
  • Collectif, Revue Le Billard français, Fédération française de billard et de ses ligues, (ASIN B00IZBFAKG)
  • Collectif, Revue Le Billard français, Fédération française de billard et de ses ligues, (ASIN B00IZBDWJ2)
  • Collectif, Le Billard français, Sport billard, Fédération française de billard et de ses ligues, (ASIN B0014NOT7C)
  • Association Autrement, Autrement, Paris, , 23-26 éd., 420 p., P48
  • Heurtebise André, 3 billes aux reflets tricolores, (ASIN B003WS9JOK)
  • Colin Miège, Les institutions sportives, Paris, Presses universitaires de France, , 127 p. (ISBN 2-13-045163-2), P123
  • Olivier Hasenfratz, Fédération Française de Billard - Code Sportif National Billard Américain, [22]
  • Collectif, Sport billard magazine, Fédération française de billard et de ses ligues, (ASIN B000WU5JJU)
  • Marc Massé et Louis Edelin, Cahier technique du joueur débutant billard carambole, [23]
  • Fédération Française de Billard, EDELIN Louis et MASSE Marc, Fondamentaux du billard Carambole (français), @mphora, , 288 p. (ISBN 978-2851807816)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bureau de la Revue de Paris, La Revue de Paris, paris (no 12), , P903 ; P910-1
  • CSNBA, Règles du jeu du billard américain, , p1-2 ; p4 ; p9[24]
  • Régis Petit (préf. Michel Lambert Président de la FFB 1994-5), Billard : Théorie du jeu, Paris, Chiron, , 190 p. (ISBN 978-2702709993)
  • Anthony Hernandez, À Limoges, le billard anglais dispute ses premiers championnats du monde, Limoges, M Sport, [25]
  • Archives BC55, saint-Louis, Affichage journaux DNA...[26]
  • L'équipe.fr, Le billard : une passion, un sport, un spectacle, L'équipe,
  • Le Rheu, L’école de billard labellisée par la fédération française, Ouest-France, [27]
  • Journal officiel de la République française, Arrêté du 31 décembre 2012 accordant la délégation prévue à l'article L.131-14 du code du sport, JORF, , p320 texte N 24
  • Journal Officiel, Question 46507, Paris, Journal Officiel, , p2175
  • Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, 05. Règles fédérales d’équipements sportifs, , Article 15322[28]
  • CDOS, Rechercher une structure dans votre département, , rang 14[29]
  • ABC-apprendre, Jeux, billard, abc-apprendre[30]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. -1919 Parution des règlements sportifs complets comprenant la répartition des joueurs en trois catégories en fonction des moyennes obtenues. Organisation des championnats de France pour les deux premières catégories.
  2. -1920 Attribution, par soumission aux fabricants de matériel, de l’ensemble des épreuves annuelles officielles. Tenue d’une assemblée générale annuelle et élargissement du comité directeur à des membres représentant la province.
  3. -1921 Parution d’un journal indépendant (Le Billard sportif) fondé par Alexandre Avé, dont l’assemblée générale décidera de faire l’organe officiel de la fédération. Établissement du premier calendrier sportif comprenant huit championnats de France avec épreuves éliminatoires et finales (dont cinq dits de vulgarisation).
  4. Renouveau-Le nouveau président est Louis-Émile Galey. Il ouvre l’ère des techniciens administrateurs. « Les purs et les mordus ne sont pas forcément les plus forts joueurs », dira-t-il en présentant, en novembre, le programme d’actions de son mandat.
  5. 1957 Maître Roger Conti est nommé moniteur fédéral. Les 12 et 13 juillet 1958 est créée à Genève la CEB Confédération européenne de billard et en 1959 l’UMB Union mondiale de billard. Cette même année, une ère nouvelle s’ouvre pour le billard international : ses dons de négociateur et de médiateur vont permettre à Louis-Émile Galey de concilier les différentes fédérations européennes et lui permettre de créer, les 12 et 13 juillet 1958, à Genève, la Confédération européenne de billard (CEB), ce qui permettra, dès 1959, l’édification de l’Union mondiale de billard (UMB).
  6. -1958 La fantaisie classique devient le billard artistique, comprenant un programme de 76 coups.
  7. -1959 Création de la coupe d’Europe des clubs au 3 bandes. Les billes d’ivoire sont obligatoires pour le 3 bandes et le billard artistique.
  8. -1960 La fédération française élabore un statut type pour les sociétés affiliées.
  9. - 1976 La FFB devient délégataire du ministère de la Jeunesse et des Sports pour gérer l’ensemble des disciplines.
  10. -1962 Création de la coupe « Sport Billard » et proposition d’un championnat de France inter-sociétés pour les moyennes de 0 à 2.-
  11. -1965 À Périgueux, le congrès fédéral à l’unanimité des 119 votants adopte le principe de la licence obligatoire.
  12. -1967 Les sociétés et groupements sportifs sont obligés de réviser leurs statuts en vertu du décret Missoffe : les comités sont désormais élus pour 4 ans (et non plus pour trois ans renouvelables chaque année par tiers).
  13. - 1968 Les billes en matière synthétiques sont adoptées pour tous les jeux sauf pour le billard artistique.-
  14. -1977 Instauration des moniteurs brevetés d’état 1er degré.
  15. -1980 Premier stage national de formation aux « Karellis » animé par Roland Dufetelle.
  16. -1990 Premier championnat de France de 8-pool.
  17. -1990 Premier championnat de France de snooker.
  18. -1991 Premier championnat de France de billard américain toutes catégories.
  19. -1993 Première finale nationale « masters » à 1§ joueurs en triple KO à Villers-Saint-Paul.
  20. Les 20 ligues de la métropole correspondent aux régions administratives.
  21. -1994 Intégration du 8-pool au sein de la FFB. Protocoles d’accord avec l’UFAP.
  22. - de 1994 à 1995, Starligue de 1995 à 2001 et l’A.F.E.B.A.S. de 1995 à 2002.
  23. 1999 Finales télévisées des championnats de France 3 bandes et américain à Forges-les-Eaux.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Comité directeur FFB
  2. « Site fédéral », sur Fédération française de billard (consulté le 4 février 2015)
  3. Atlas National des Fédérations sportives 2012Valérie FOURNEYRON Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, Atlas national des fédérations sportives 2012, Paris, , 178 p., P16 ; 19 ; 21 ; 27 ; 86-7
  4. World Confederation Billiard Sport
  5. Liste des clubs de billard toutes ligues confondues
  6. Historique XIIe siècle-1986
  7. Ils sont Inspirés par La loi de 1901 sur les associations, les exemples de Pierre de Coubertin et d’Henri Desgrange et quelques disciples.
  8. Socio-anthropologieSébastien Fleuriel, Les vertus généalogiques du sport, Faculté des sciences du sport et de l’éducation physique Université de Lille 2, , Paragraphe 14
  9. Site des équipes de France olymiques
  10. Comte de Drée
  11. Alexandre Avé, Le billard pour tous, Paris, Fédération française des amateurs de billard, , 63 p. (ASIN B0018JFD7M)
  12. Ligue Île-de-France
  13. Revue Sport Billard
  14. L'Express, Paris, Groupe Express (no 2383-2390), , P132
  15. Code du sportif
  16. Fédération française de billard, « Qu'est-ce que la FFB ? »,
  17. « Direction technique nationale », sur www.ffbillard.com (consulté le 4 février 2015)
  18. Directeur technique national
  19. Ligues de la FFB
  20. La licence permet de jouer à toutes les disciplines proposées par la FFB.
  21. Statistiques licences
  22. Monsieur Sandmann, responsable mondial du Billard américain a assuré Monsieur Hasenfratz de la conformité des règles jusqu’à la fin 1998-1999. Voir
  23. C.F.J./D.T.N. F.F.B.
  24. Règles du jeu du billard américain
  25. Le Monde Sport
  26. Panel d'articles sur BV55
  27. École de billard Rennes
  28. Article 15322 Sports.gouv
  29. Comité départemental olympique et sportif
  30. Tout apprendre en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]