Fédération française d'aïkido et de budo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fédération française d'aïkido et de budo
Sigle FFAB
Sport(s) représenté(s) Aïkido
Création 1982
Siège Bras
Site internet Site officiel de la FFAB

La Fédération française d'aïkido et de budo (FFAB) est une fédération de plus de 900 clubs et de près de 30 000 licenciés. Elle dispose de l'agrément du Ministère des Sports par arrêtés du 7 octobre 1985 et du 3 décembre 2004, et est reconnue par l'Aïkikaï So Hombu de Tokyo.

Le dirigeant de la fédération est Michel Gillet depuis 2016 (anciennement Pierre Grimaldi). Sensei Nobuyoshi Tamura en fut le directeur technique jusqu'à son décès, en 2010.

Présentation[modifier | modifier le code]

Créée en 1982, la FFAB œuvre dans le cadre du travail présenté et développé par Nobuyoshi Tamura lors de son séjour en France, de 1964 à 2010.

Elle fait partie, aux côtés de la FFAAA, de l'Union des Fédérations d'Aïkido, et est également membre de la Fédération européenne d'Aïkido. Son siège se trouve à Bras. La ville abrite par ailleurs le dojo Shumeikan, dojo historique de Nobuyoshi Tamura. C'est dans ce lieu qu'évolue l’École Nationale d'Aïkido, où chacun poursuit sa recherche, dans l'esprit du créateur de la discipline, O'Sensei.

En 2012, la FFAB compte 28 344 licenciés[1].

900 clubs ou sections de clubs y sont affiliés en 2018[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Atlas national des fédérations sportives 2012.
  2. « les clubs - FFAB Aikido », sur www.ffabaikido.fr (consulté le 22 juillet 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]