Fédération du théâtre ouvrier de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fédération du théâtre ouvrier de France (FTOF) naquit le 25 janvier 1931[1] comme section nationale de l'Union internationale du théâtre ouvrier (UITO). Cette dernière fut créée au début de l'année 1930 et tint sa première conférence internationale au mois de juin de cette même année.

Théâtre d'agit-prop[modifier | modifier le code]

La FTOF se considérait "comme une troupe d'agitation au service des organisations révolutionnaires" à savoir le Parti communiste français (PCF) et la Confédération générale du travail unitaire (CGTU).

Le Groupe Octobre[modifier | modifier le code]

Le Groupe Octobre (dont faisait partie Jacques Prévert) appartint à la FTOF du 25 avril 1932, date de sa création, au 30 juin 1936[2], date à laquelle il représenta à la Mutualité son dernier spectacle Le tableau des merveilles, mis en scène par Lou Tchimoukow (surnom de Lou Bonin).

L'UTIF[modifier | modifier le code]

En avril 1936, la FTOF devint l'Union des théâtres indépendants de France (UTIF)[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La scène ouvrière, n° 2, février 1931
  2. L'Humanité, 5 juillet 1936
  3. Pascal Ory, La Belle illusion : culture et politique sous le signe du Front populaire (1935-1938), Paris, Plon, 1994, p. 337.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Amey, "L'expérience française du théâtre d'agit-prop" dans Le théâtre d'agit-prop de 1917 à 1932, Lausanne, La Cité-L'Age d'Homme, 1978, t. 3, pp.129-143.
  • Haramila Jolly, Le groupe Octobre et le communisme : une mémoire reconstruite, in Revue française d'histoire des idées politiques, n° 8, 1998, p. 339-354.
  • Pascal Ory, La belle illusion : culture et politique sous le signe du Front populaire (1935-1938), Paris, Plon, 1994.