Eye in the Sky (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Eye in the Sky.
Eye in the Sky

Album de The Alan Parsons Project
Sortie juin 1982
Enregistré fin 1981 - début 1982
Studios Abbey Road, Londres
Durée 42:30
Genre rock progressif
Producteur Alan Parsons
Label Arista
Critique

Albums de The Alan Parsons Project

Eye in the Sky est le sixième album studio du groupe rock progressif britannique Alan Parsons Project, paru en 1982. C'est l'album le plus connu du groupe et celui qui a eu le plus de succès.

Historique[modifier | modifier le code]

Les chansons sur cet album sont dans un certain nombre de styles différents, de cool et funky à lyrique et fortement orchestré. La jaquette conçue par Hipgnosis est verte avec une image de l'Œil d'Horus, qui était dorée pour les premiers pressages de l'album. Il est rapporté à plusieurs reprises comme l'album le plus vendu du Alan Parsons Project, et a été le dernier disque platine aux Etats-Unis du groupe (en rejoignant I Robot et The Turn of a Friendly Card).

Les chanteurs sont Eric Woolfson, David Paton, Chris Rainbow, Lenny Zakatek, Elmer Gantry et Colin Blunstone.

Eye in the Sky contient le plus gros succès du projet, la chanson titre avec la voix d'Eric Woolfson. L'album lui-même a été un succès majeur, atteignant le Top 10 (et parfois le # 1) dans de nombreux pays.

Cet album est le premier des trois du projet enregistré sur un équipement analogique et mixé directement à la bande maîtresse numérique (un fait peu connu jusqu'à ce que les notes de la jaquette de Vulture Culture, où cette astuce a été révélée).

L'album comprend la pièce instrumentale Sirius, qui est devenue un incontournable de nombreuses arènes sportives universitaires et professionnelles à travers l'Amérique du Nord. Il est surtout connu pour son utilisation par les Bulls de Chicago pour présenter son line-up de départ (y compris Michael Jordan) pendant ses années de championnat des années 1990 (et qui continue jusqu'à présent). L'instrumental Sirius sur l'album est suivi du hit Eye in the sly et si le premier est presque toujours suivi de celui-ci sur les ondes, ce n'est pas toujours le cas dans les concerts - lors du World Liberty Concert de 1995, Sirius a été joué comme introduction à Breakaway (de l'album solo d'Alan Parsons Try Anything One), avec Candy Dulfer au saxophone.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Alan Parsons et Eric Woolfson, à l'exception de Sirius, qu'ils ont écrite et composée avec Paul Brennan[2].

  1. Sirius (instrumental)
  2. Eye in the Sky
  3. Children of the Moon
  4. Gemini
  5. Silence and I
  6. You're Gonna Get Your Fingers Burned
  7. Psychobabble
  8. Mammagamma (instrumental)
  9. Step by Step
  10. Old and Wise

Personnel[modifier | modifier le code]

  • Alan Parsons : Claviers, Programmation du Fairlight, Chant, Chœurs, Ingénieur, Production
  • Eric Woolfson : Claviers, Chant sur Eye in the Sky et Silence and I, Producteur Exécutif
  • Ian Bairnson : Guitares acoustique et électrique
  • David Paton, Guitares acoustique et électrique, Basse, Chant sur Children of the moon
  • Mel Collins : Saxophone
  • Stuart Elliott : Batterie, Percussions
  • The English Chorale : Chœurs
  • Andrew Powell : Arrangements et Direction de la Chorale et de l'Orchestre
  • Chris Rainbow : Chant sur Gemini
  • Lenny Zakatek : Chant You're Gonna Get Your Fingers Burned et Step by Step
  • Elmer Gantry : Chant sur Psychobabble
  • Colin Blunstone : Chant sur Old and Wise

Ventes et classements[modifier | modifier le code]

L'album a été n°1 en Allemagne, en Autriche et en France[3],[4].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le titre Sirius introduit les joueurs de basket des Chicago Bulls lors de leurs matchs à domicile. Il a aussi été utilisé lors de la finale de la Coupe Davis en 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]