Eye black

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joueurs de football américain portant du eye black.

Le Eye black est une graisse noire appliquée sous les yeux pour réduire l'éblouissement. Il est souvent utilisé au football américain, baseball et à la crosse, où les lumières du soleil ou du stade peuvent altérer la vision d'un ballon en l'air.

Cette graisse est traditionnellement composée de cire d'abeille, de paraffine, et de carbone. L'un des premiers cas connus d'un joueur portant du Eye black est la légende du baseball Babe Ruth, qui, dans les années 1930, a utilisé la graisse dans une tentative de réduire l'éblouissement. Selon Paul Lukas d'ESPN.com, l'utilisation du Eye black s'est propagée avec le football américain par le joueur Farkas Andy[1]. Une étude[Laquelle ?] déclare également que le Eye black original a été fabriqué à partir de cendres de liège brûlé[réf. souhaitée].

Une étude menée en 2003 par Brian DeBroff et Patricia Pahk a testé si la graisse Eye black a effectivement eu des propriétés antireflets. Les sujets de l'étude ont été divisés en trois groupes : les porteurs d'Eye black, les porteurs d'anti-éblouissants autocollants, et les porteurs de vaseline. La vision des sujets a été testée à l'aide d'une échelle d'acuité visuelle tout en étant exposé à la lumière naturelle. L'étude a conclu que le Eye black réduit l'éblouissement du soleil et améliore le contraste de sensibilité, tandis que les autocollants anti-éblouissement et la vaseline ont été jugés inefficaces[2].

Une autre étude qui a pour but d'améliorer la méthodologie DeBroff a également constaté que le Eye black à pour propriété de réduire l'éblouissement causé par le soleil, mais moins efficace pour les yeux bleus[3].

Certains athlètes, en particulier au niveau universitaire, ont commencé une pratique consistant à placer des messages courts sur leurs Eye black dont Tim Tebow qui a utilisé des références de versets de la Bible. Cependant, cette pratique a été interdite le 14 avril 2010, lorsque la National Collegiate Athletic Association (NCAA) a approuvé une proposition effectuer "que les joueurs ne sont pas autorisés à avoir des symboles ou des messages sur leurs Eye black à partir de la saison 2010."[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Lukas, « The evolution of eye black. It has also been manufactured, sometimes with a sports team logo printed on them », ESPN Page 2,‎ 2006-11-21 (lire en ligne)
  2. (en) Brian M. DeBroff and Patricia J. Pahk, « The Ability of Periorbitally Applied Antiglare Products to Improve Contrast Sensitivity in Conditions of Sunlight Exposure », Archives of Ophthalmology, vol. 121, no 7,‎ juillet 2003, p. 997–1001 (PMID 12860804, DOI 10.1001/archopht.121.7.997, lire en ligne)
  3. (en) Benjamin R. Powers, « Why Do Athletes Use Eye Black? », University of New Hampshire Inquiry,‎ 2005 (lire en ligne)
  4. (en) Greg Johnson, « PROP approves wedge-blocking proposal », The NCAA News,‎ 2010-04-15 (lire en ligne)


Sur les autres projets Wikimedia :