Extinction moteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma d'un turboréacteur, avec la localisation de la chambre de combustion.
Schéma d'un turbopropulseur, avec la localisation de la chambre de combustion.

L'extinction réacteur (resp. propulseur) correspond à l'arrêt d'un turboréacteur ou d'un turbopropulseur à la suite de l'extinction de la chambre de combustion. Cet arrêt de la combustion est décrit littéralement par l'expression anglaise « flame out », signifiant « plus de flamme ». Celle-ci peut avoir de nombreuses origines : manque de carburant, "pompage" (retour de pression en amont dans les étages du compresseur), manque d'oxygène à haute altitude, ingestion (de débris, d'oiseaux, de cendres volcaniques, etc.).

À vitesse constante, une baisse soudaine de la pression dans la chambre de combustion provoque ce phénomène, appelé dans ce cas « décrochage ». La diminution brutale du débit a pour conséquence de rendre la pression dans la chambre de combustion supérieure à la pression de refoulement du compresseur, et conduit à une inversion de l'écoulement (pompage aérodynamique) puis à l'extinction de la chambre à combustion. On dit également que la flamme a été « soufflée ».

De fortes accélérations peuvent appauvrir le mélange air-combustible et causer une extinction (une caractéristique tristement célèbre des moteurs Pratt & Whitney TF30[1] équipant les premières séries de F-14 Tomcat, par exemple). Cela arrive généralement à basse altitude, provoquant la perte totale de l'avion. Cependant, sur les avions contemporains, le FADEC contrôle et adapte en permanence ce mélange, et permet de réduire drastiquement ce phénomène par rapport aux premiers avions à réaction ou turbopropulsion.

L'atterrissage d'urgence après une extinction réacteur fait partie des exercices réguliers des pilotes.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Navy Faults Engine in Female Pilot's Crash », New York Times, (consulté le 25 novembre 2016)