Extinction (rayonnement)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Extinction.

En rayonnement l'extinction résulte de la superposition d'une absorption et d'une diffusion.

Absorption et diffusion[modifier | modifier le code]

  • Dans le phénomène d'absorption un photon disparaît du milieu en cédant son énergie à une particule (atome, molécule, ion) libre ou liée à des voisines, par exemple dans un cristal. Ce phénomène est caractérisé par un coefficient d'absorption donnant la diminution de la luminance, c'est-à-dire le flux d'énergie par unité d'angle solide (éventuellement par intervalle de longueur d'onde) dans une direction donnée. Dans un milieu homogène stationnaire la variation de la luminance est donnée par la loi de Beer-Lambert :
- par un coefficient jouant le même rôle que le coefficient d'absorption et correspondant aux rayons déviés de la direction que l'on considère, produisant donc une diminution de la luminance.
- par un terme intégral donnant la contribution de tous les rayons déviés vers la direction considérée et qui produisent donc une augmentation de la luminance.

Extinction[modifier | modifier le code]

Le coefficient d'extinction est . On définit l'albédo comme la part de la diffusion dans cette valeur :

La diffusion peut augmenter ou au contraire diminuer la luminance qui serait transmise par simple absorption. La loi de Beer-Lambert n'est pas applicable dans ce cas et il n'existe pas de loi simple permettant de décrire ce phénomène.

Référence[modifier | modifier le code]

(en) Michael M. Modest, Radiative Heat Transfer, Academic Press, (ISBN 0-12-503163-7)

Articles connexes[modifier | modifier le code]