Exposition internationale de l'amitié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Salon d'exposition de l'amitié internationale
International Friendship Exhibition.jpg
Localisation
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de Corée du Nord
voir sur la carte de Corée du Nord
Red pog.svg
Vue du bâtiment.
Détails.

L'Exposition internationale de l'amitié (hangeul : 국제친선전람관 ; RR : Gukje Chinseon Jeollamgwan) est un musée situé en Corée du Nord dans la région des monts Myohyang de la province du Pyongan du Nord. Il accueille une collection de cadeaux offerts aux anciens dirigeants nord-coréens Kim Il-sung et Kim Jong-il par différents dignitaires étrangers. La tradition d'offrir des cadeaux est quelque chose de très ancré dans la culture coréenne[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Construit dans un style traditionnel, le musée ouvre ses portes le [2] et comprend plus de 150 salles pour une superficie totale de 28 000[3] à 70 000 mètres carrés[1]. Le bâtiment donne l'impression d'avoir des fenêtres alors qu'il n'en a aucune[4]. Selon une légende, Kim Jong-il aurait fait construire le musée en trois jours mais la construction réelle a en fait prit un an[5]. À l'heure actuelle, le nombre de cadeaux exposés varie de 60 000[6] à 220 000[7].

En entrant dans le bâtiment, les visiteurs doivent enlevées leurs chaussures et sont invités à s'incliner devant les portraits de Kim Il-sung et Kim Jong-il[8].

Situé dans la région des monts Myohyang, près du temple de Pohyon, le musée est le sujet d'un poème de Kim Il-sung, qui est plus tard chanté depuis le balcon du bâtiment le [9] :

« Sur le balcon, je vois la plus
Glorieuse scène au monde...
L'Exposition tenue ici,
Ses toits verts renversés, exaltent
La dignité de la nation,
Et le pic Piro semble encore plus haut ».

Propagande[modifier | modifier le code]

Le musée agirait, selon plusieurs commentaires, comme un instrument de propagande, donnant l'impression d'un soutien mondial au gouvernement de la Corée du Nord[10]. Les visiteurs sont informés que les cadeaux exposés constituent une « preuve de l'amour sans fin et du respect envers le Grand dirigeant [Kim Il-Sung][11] ». Les visiteurs nord-coréens ne sont cependant pas mis au courant du cérémonial de protocole d'échange de cadeaux diplomatiques mais l'auteure Helen-Louise Hunter se dit « impressionnée des explications qui lui sont offertes[12] ». Un autre auteur, Byoung-lo Philo Kim, déclare que l'existence du musée a pour but de « convaincre les visiteurs nord-coréens que leurs dirigeants sont universellement admirés[13] ».

Quelques cadeaux exposés[modifier | modifier le code]

La plupart des cadeaux proviennent de nations communistes ou d'idéologie similaire[14] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bradley, K. Martin, « Kim Jong Il Gets the Gifts, and All North Korea Ends Up Paying », Bloomberg LP,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Anniversary of International Friendship Exhibition marked », Agence centrale de presse nord-coréenne,‎ (lire en ligne)
  3. Hwan Ju Pang, Korean Review, Foreign Languages Pub. House, , p. 212
  4. (en) « International Friendship Exhibition, treasure-house of Korea », Agence centrale de presse nord-coréenne,‎ (lire en ligne)
  5. Jae-Cheon Lim, Kim Jong Il's Leadership of North Korea, Taylor & Francis, (ISBN 978-0-415-48195-3), p. 162
  6. (en) Tomas Van Houtryve, « Journey to North Korea, Part II: The Pack-Rat Dictatorship », Time,‎ (lire en ligne)
  7. a et b (en) Reuters, « North Korean museum shows off leaders' gifts », The Age,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Stephen Vines, « The Great Leader rules from beyond the grave », The Independent,‎ (lire en ligne)
  9. Hugh Deane, The Korean War 1945-1953, China Books, (ISBN 978-0-8351-2644-1), p. 210
  10. Jane Portal et British Museum, Art under control in North Korea, Reaktion Books, (ISBN 978-1-86189-236-2), p. 95
  11. Helen-Louise Hunter, Kim Il-sŏng's North Korea, Greenwood Publishing Group, (ISBN 978-0-275-96296-8), p. 22
  12. Hunter, 1999, p. 213.
  13. Byoung-lo Philo Kim, Two Koreas in development: a comparative study of principles and strategies of capitalist and communist Third World development, Transaction Publishers, , 102 p. (ISBN 978-0-88738-437-0)
  14. (en) Ron Gluckman, « 90,000 ways to Love a Leader », 1990s
  15. (en) « Kim Jong-il’s North Korea welcomes legal U.S. tourists », Herald de Paris,‎ (lire en ligne)
  16. Eddie Burdick, Three Days in the Hermit Kingdom: An American Visits North Korea, McFarland, (ISBN 978-0-7864-4898-2), p. 58
  17. http://www.imdb.com/title/tt0107715/
  18. Eddie Burdick, Three Days in the Hermit Kingdom: An American Visits North Korea, McFarland, (ISBN 978-0-7864-4898-2), p. 59
  19. Eddie Burdick, Three Days in the Hermit Kingdom: An American Visits North Korea, McFarland, (ISBN 978-0-7864-4898-2), p. 57

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :