ExpoCité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

ExpoCité
Image illustrative de l’article ExpoCité
Situation
Image illustrative de l’article ExpoCité
Coordonnées 46° 49′ 41″ nord, 71° 14′ 49″ ouest
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Québec
Quartier(s) Lairet (arrondissement de La Cité-Limoilou)
Morphologie
Superficie 371 000 m2
Histoire
Création 1898 - Achat du terrain par la Commission de l'exposition
Anciens noms Parc de l'Exposition (1898-1997)
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
ExpoCité
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
ExpoCité

ExpoCité, appelé le Parc de l'Exposition jusqu'en 1997, est un site de divertissement, de foires et d'expositions regroupant plusieurs bâtiments situé dans l'arrondissement La Cité-Limoilou, à proximité du centre-ville de Québec. C'est également le nom de la corporation para-municipale mandatée par la Ville de Québec pour administrer ces installations. Le Centre Vidéotron est situé au cœur du site.

Localisation[modifier | modifier le code]

ExpoCité est situé dans le quartier Lairet, dans le quadrilatère formé par l'avenue du Colisée, le boulevard Wilfrid-Hamel, l'autoroute Laurentienne et la rue Soumande.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Compagnie de l'exposition de Québec, organisme privé, achète le terrain appelé la propriété Gowen en 1898[1] pour y tenir son exposition agricole annuelle. En 1911, la Ville de Québec achète le site et crée la Commission de l'Exposition provinciale. Elle commence à y construire des bâtiments permanents : l'hippodrome de Québec est construit en 1916, le Pavillon de l'industrie et du commerce en 1923, le Pavillon de l'agriculture (futur pavillon de la Jeunesse) en 1930, et surtout le Colisée de Québec en 1949. En 1997 on renomme l'ensemble du site ExpoCité[2].

Parmi les plus récents ajouts importants sont le Centre Vidéotron qui a été inauguré en septembre 2015, ainsi que le Centre de foires en 1997[3]. Le pavillon de la Jeunesse a été complètement rénové en 2007. L'espace K a été démoli en 2016.

L'ancien Marché aux puces extérieur de Sainte-Foy déménage en juin 2019 derrière le Colisée Pepsi durant la saison estivale de juin à octobre[4].

Installations[modifier | modifier le code]

Le site comprend plusieurs édifices et installations sportives, dont les plus importants sont les suivants:

Anciens édifices[modifier | modifier le code]

  • L'Hippodrome de Québec, construit en 1916 et démoli en 2012
  • L'Espace K, un bâtiment d'exposition jouxtant le pavillon de la Jeunesse, démoli en 2016
  • Le Salon de jeux géré par Loto-Québec, aménagé en 2007 et déplacé en 2014 au centre commercial Place Fleur-de-Lys[7]. La station CFCM-DT y a emménagé en 2016.

Évènements[modifier | modifier le code]

Expo Québec[modifier | modifier le code]

Le site d'ExpoCité a surtout été connu pour être le siège d'une grande foire de fin d'été, tenue à partir de 1911 et appelée Exposition provinciale de Québec, avant de prendre le nom d'Expo Québec en 1968. Sa tenue a été interrompue après l'édition de 2015[8].

Sports[modifier | modifier le code]

  • 8 au 10 juin 1979 - Courses automobiles - Grand Prix de Québec[9]
  • juin 1978 - Courses Automobiles - Grand Prix de Québec
  • 25 septembre 1977 - Courses automobiles - Grand Prix de Québec

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marie Lebel, L’Expo : plaisir et découvertes à Québec, Les Publications du Québec,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire de l'exposition agricole
  2. a et b Daniel Gélinas, président, Michel Desmeules, rédaction, « Rapport du Groupe de travail sur l'avenir d'ExpoCité » [PDF], (consulté le ).
  3. Rapport 2006 d'ExpoCité
  4. Céline Fabriès, « Ouverture du marché aux puces d'Expocité en juin », sur https://www.lesoleil.com, (consulté le ).
  5. Stéphane Groleau, « Le nouveau centre administratif d’ExpoCité », Québec urbain, (consulté le ).
  6. Page de la Place Jean-Béliveau sur le site de la Ville de Québec.
  7. Baptiste Ricard-Châtelain, « Le salon de jeux à Fleur de Lys le 21 novembre », sur Le Soleil, (consulté le ).
  8. Francis Vachon, « La fin d’Expo Québec est (presque) officielle », Québec urbain, (consulté le ).
  9. Lebel 2011, p. 146