Expatrié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un expatrié est un individu résidant dans un autre pays que le sien (sa patrie). Le mot vient des mots grecs exo (« en dehors de ») et patrida (« le pays »). Dans le langage courant il sert généralement à désigner des professionnels hautement qualifiés[style trop lyrique ou dithyrambique][réf. nécessaire] s'établissant à l'étranger pour des raisons professionnelles.

L'expatrié est une sorte d'émigré. On peut s'expatrier pour des raisons personnelles ou professionnelles, que ce soit pour des études, des perspectives de carrières, des envies de découverte, des rapprochements familiaux ou en raison d'une punition civique (on parle alors d'exil).

En France, le terme Français de l'étranger permet de qualifier tous les Français vivant hors de France, de façon ponctuelle ou permanente. Les expatriés français sont aussi couramment appelés "Français établis hors de France". Ils disposent d'une représentation politique et d'une représentation diplomatique, quelle que soit la raison de leur expatriation.

De nombreuses associations aident les Français établis hors de France dans leur quotidien. Certaines sont des associations d'utilité publique, d'autres sont créées par des citoyens eux-mêmes expatriés.

L'expatriation professionnelle[modifier | modifier le code]

Du point de vue de la protection sociale (et non fiscal), il faut distinguer "expatrié" et "détaché".

Le travailleur détaché part travailler à l'étranger pour une durée limitée : l'affectation est au maximum de 36 mois, renouvelable une fois[réf. souhaitée] ; il reste affilié au régime de Sécurité sociale de son pays d'origine. Ce statut s'oppose à celui du travailleur immigré qui a opté pour ce statut ou a dépassé les limites de durée pour son "détachement" ; il est donc rattaché à la protection sociale et à l'assurance vieillesse du pays étranger et son employeur verse des cotisations dans ce pays et non à la Sécurité sociale française (ou de la patrie d'origine).

Dans le contexte de la vie de l'entreprise et des contrats de travail international, un expatrié est un salarié dont le contrat est suspendu[citation nécessaire] mais pas rompu, pour la durée de sa mission à l'étranger, en dehors de son pays d'emploi habituel. Les cotisations sociales obligatoires sont versées dans le pays de la mission, sauf à faire valoir des accords bilatéraux signés entre les pays d'origine et de destination, et une protection sociale facultative complémentaire est habituellement mise en place pour couvrir la retraite, la santé et la prévoyance. L'expatrié professionnel bénéficie souvent également d'autres avantages et compensations : logement, prime d'expatriation, scolarité des enfants...

L'expatrié professionnel doit souvent faire face à une quadruple problématique : immigration / fiscalité / protection sociale / droit du travail. Les entreprises y ajoutent parfois les dimensions d'assistance interculturelle, formation et sécurité.

Rapports entre les ressortissants français et le gouvernement[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Français établis hors de France.

Les ambassades et les consulats du pays d'origine assurent le lien entre ce dernier et les expatriés. Par cet intermédiaire, les expatriés peuvent renouveler leurs papiers d'identité, voter etc. Il est d'ailleurs fortement recommandé aux ressortissants français de s'enregistrer auprès du consulat dès leur arrivée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]