Expéditions Under the Pole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Expéditions Under The Pole)
Expedition Under The Pole

Cadre
But Explorer et Documenter
Zone d’influence Arctique et Antarctique
Fondation
Fondation 2007
Fondateur Ghislain Bardout et Emmanuelle Périé Bardout
Origine France
Identité
Siège Concarneau
Structure Association

Les expéditions Under The Pole ont été créées en 2007 par Ghislain Bardout et Emmanuelle Périé-Bardout. Elles ont pour objectif de faire découvrir au grand public le monde sous-marin des régions polaires[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Spécialisées dans l’exploration polaire sous-marine, les expéditions Under The Pole sont des expéditions innovantes et audacieuses, éducatives et scientifiques qui ont pour objectif de raconter, en images, la vie d’un univers à la dérive[2].

Les expéditions Under The Pole sont créées en 2007 par Ghislain Bardout et Emmanuelle Périé-Bardout. Elles sont basées dans un premier temps à Auray dans leur maison avant d’être hébergées à partir de 2011 sur le port de Concarneau dans les locaux de leur partenaire, le navigateur Roland Jourdain[3],[4].

La première expédition (Deepsea Under The Pole by Rolex) s’est déroulée en 2010 au pôle Nord géographique. Soutenus par un grand sponsor, « Rolex », ils ramènent des images incroyables de la face cachée de la banquise[5].

En 2014, une nouvelle expédition (Under The Pole – Discovery Greenland) prend le départ vers le Groenland pour 21 mois d’exploration[4]. À bord d’un voilier ils partent à la rencontre des icebergs et du requin du Groenland. Les plongeurs sont équipés de circuits fermés dits « recycleurs » qui leur permettent d’atteindre les plus grandes profondeurs jamais atteintes par l’homme en Arctique[6].

Courant 2014 l’expédition est placée sous le haut patronage du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche[7].

Liste des expéditions[modifier | modifier le code]

Deepsea Under The Pole by Rolex (2010)[modifier | modifier le code]

Deepsea Under The Pole est imaginé par Ghislain Bardout, à la suite d'une première expérience de plongée au pôle Nord, au sein de l’équipe de Jean-Louis Étienne[5]. Après une série d’entraînement dans les Alpes, sur le lac de Tignes, puis en Finlande dans le golfe de Botnie, ils partent le pour le pôle Nord. Avec comme objectif de rallier le Canada, les huit équipiers en skis pulkas et un chien husky progressent sur la banquise pendant 45 jours[8]. Tout au long de ce périple ils réalisent 51 plongées dans des conditions extrêmes (température extérieure ressentie de -50 à -30 C° et température de l’eau à -1,8 C°)[5]. Ils ramènent ainsi au grand public des images incroyables de la face cachée de la banquise. Les conditions exécrables de la banquise, cette année-là, les contraignent à interrompre l’expédition avant l’heure[5].

Deux programmes scientifiques traitant d’une part de la « neige et glace » et d’autre part de la « physiologie des plongeurs » sont réalisés sur place. Chaque jour des mesures d’épaisseur de neige, de glace et de températures sont réalisées. Lors des plongées, la température interne des plongeurs est suivie à l’aide d’une pilule qu’ils ingèrent quelques heures avant l’immersion[1].

Lors de cette expédition, 60 heures de rush et 20 000 photos sont réalisées. À leur retour est diffusé un film « On a marché sous le pôle » et un livre du même nom qui retracent l’expédition[5].

Under The Pole – Discovery Greenland (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Le WHY dans le port de Concarneau en novembre 2015.

À la suite du succès de Deepsea Under The Pole, le couple Bardout démarre une nouvelle aventure. Après trois ans de préparation, ils quittent Concarneau à bord du voilier WHY en janvier 2014 pour dix-huit mois d’exploration au Groenland[4].

Plus de trente équipiers vont se relayer au fil des mois à bord du WHY. Scientifiques, plongeurs, marins, médecins, cadreurs et photographes ont l’opportunité rare de côtoyer le milieu polaire entre le sud et le nord du Groenland, en passant par Ellesmere au Canada[9]. L’expédition fait demi-tour à 80°N, bloquée par la glace à 1 000 km du pôle nord géographique. Le voilier hivernera ensuite dans les glaces de la baie d’Uummannaq, en face du village d’Ikerasak[10].

Les 400 plongées de l’expédition sont réalisées dans les fjords, en lisière de côte, sous les icebergs géants et la banquise. Les plongeurs en recycleurs ont effectué des plongées jusqu’à 80 mètres de profondeur sur les icebergs géants de la baie de Disko et ont franchi à plusieurs reprises la barre des 100 mètres dans la baie de Qaanaaq. Dans une eau comprise entre -1,8 et +1 °C, ils restent en moyenne deux heures et réalisent de longs paliers de décompression (environ une heure). Ces plongées sont sans précédent dans cette partie du monde au climat extrême[6].

Un des faits marquants de l’expédition est la rencontre exceptionnelle avec le requin du Groenland en plongée dans la baie de Qaanaaq. C’est l’un des plus gros poissons de la planète, le plus gros poisson de l’Arctique. Il vit entre 200 et 2 000 mètres et ne remonte que très rarement dans les faibles profondeurs[10]. Ce type d’observation (effectuée en dehors de tout contexte de pêche) est seulement la deuxième dans le monde après celle effectuée dans le Saint-Laurent[11]. Au Groenland, les plongeurs d’Under The Pole ont rencontré huit requins en quinze jours sur la même zone[10].

Des études sont menées tout au long de l’expédition à travers deux programmes scientifiques majeur : l’adaptation physiologique de l’homme en milieu polaire (en plongée) et les relations atmosphère, glace, océan. D’autres collaborations scientifiques sont réalisées sur les bivalves, le requin du Groenland ou le plancton[12].

L’expédition sera retracée par deux films de 52 minutes et un livre.

Under The Pole III (2017-2020)[modifier | modifier le code]

La troisième expédition a pour but d'étudier le milieu sous-marin entre la surface et 150 m de profondeur et de développer de nouvelles techniques de plongée, pour prolonger la durée des immersions humaines. La goélette polaire WHY va parcourir le monde, de l’Arctique à l’Antarctique, en passant par le Pacifique et l’Atlantique[13].

En octobre 2019, le couple de plongeurs Ghislain et Emmanuelle Bardout a réalisé plusieurs plongées en capsule d'observation, la plus longue ayant duré 72 heures d'immersion. Les opérations ont eu lieu en Polynésie entre les baies d'Opunohu et de Cook, à l'extérieur de la barrière de corail. La mission a fait l'objet d'un web-documentaire destiné au grand public ainsi que d'un documentaire On a dormi sous la mer réalisé par Vincent Perazio[14]. Les données collectées durant les plongées seront utilisées pour produire des publications scientifiques.

Under The Pole et l’Éducation nationale[modifier | modifier le code]

Courant 2014 l’expédition est placée sous le haut-patronage du ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Cette distinction récompense tout le travail scientifique et éducatif fourni en amont ainsi que le partenariat avec l’académie de Rennes[7],[4].

Lors des deux expéditions, les membres de l’équipe répondent aux questions des élèves et réalisent des conférences par téléphone satellite. Tout au long de l’expédition Under The Pole – Discovery Greenland des vidéos éducatives et un journal de bord illustré raconté par Kayak, le chien de l’expédition, sont mis à disposition des élèves et des professeurs[15].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

On a marché sous le pôle
Récompenses
  • Festival Écran de l’Aventure de Dijon 2010, Grand Prix – Toison d’or, Prix des jeunes, Prix spécial au chien Kayak
  • Festival du Film d’Aventure de La Rochelle 2010, Grand Prix
  • Festival International du Film Sous-Marin de Belgrade 2010, Grand Prix
  • Festival International du Film de Montagne d’Autrans 2010, Prix du National Geographic
  • Festival Aventure et Découverte de Val d’Isère 2011, Prix Alain Estève
  • Festival International du Film Polaire de Paris 2011, Grand Prix – Glaçon d’Or
  • Festival du Film d’Aventure de Chartres de Bretagne 2011, Grand Prix
  • Festival Méditerranéa d’Antibes 2011, Prix de l’extrême
  • Festival d’Aventure de Strasbourg 2011, Prix de l’Aventure
  • Festival International du Film Maritime, d’Exploration et d’Environnement de Toulon 2011, Prix du film d’exploration
  • Festival International du Film de Montagne d’Autrans 2009, Meilleur Projet de Film
  • Festival du film maritime d’Hendaye 2012, Prix France 3 Aquitaine / Ville d’Hendaye

Sélection :

  • Finalist Blue Ocean Film Festival 2012
  • Finalist Banff Film Festival 2011
  • Festival du film d’aventure de La Réunion 2011

Livre[modifier | modifier le code]

"On a marché sous le pôle"

  • Auteurs : Ghislain Bardout, Emmanuelle Périé-Bardout [1] ;
  • Photographe : Benoît Poyelle ;
  • Préface : Jean-Louis Étienne ;
  • Édition : Le Chêne (256 pages).

"Immersion Polaire"

Équipe des expéditions[modifier | modifier le code]

Deepsea Under The Pole[modifier | modifier le code]

Toutes les personnes suivantes ont participé à l'expédition[1] :

  • Ghislain Bardout - Chef d'expédition, Caméraman sous-marin
  • Emmanuelle Périé-Bardout - Chargée de communication, Responsable de kayak, Plongeuse
  • Samuel Audrain - Mécanicien, Plongeur
  • Benoît Poyelle - Photographe, Plongeur
  • Alban Michon - Plongeur
  • Vincent Berthet - Caméraman Terrestre
  • Clément Infante - Alpiniste
  • Pascal Rey - Infiermier urgentiste
  • Valentine Ribadeau Dumas - Logisticienne à Resolute Bay
  • Kayak - Siberian husky

Under The Pole - Discovery Greenland[modifier | modifier le code]

Toutes les personnes suivantes ont participé à l'expédition entre une semaine et 18 mois : [9]

  • Ghislain Bardout - Chef d’expédition, Caméraman sous marin
  • Emmanuelle Périé Bardout - Co-auteur de l’expédition, Plongeuse
  • Robin Bardout
  • Roland Jourdain - Skipper, Parrain de l’expédition
  • Romain Pete - Coordinateur scientifique, Plongeur
  • Lucas Santucci - Assistant organisation, Photographe, Plongeur
  • Sylvain Pujolle - Plongeur, Mécanicien
  • Victor Rault - Caméraman, Co-réalisateur de la web serie
  • Priscila de Alba - Intendante, Assistant scientifique
  • Daniel Cron - Mécanicien, Plongeur
  • Anthony Savary - Skipper, Plongeur
  • Martin Mellet - Plongeur, Photographe
  • Sylvain Thibaudeau - Navigateur, Alpiniste
  • Patrick Lafforgue - Médecin, Plongeur
  • Alexis Blanc - Caméraman, Co-réalisateur de la web serie
  • Véronique Mérour - Médecin, Plongeuse
  • Edith Von Gallera - Peintre
  • Pierre Samuel - Mécanicien
  • Yann Lebreton - Polyvalent, Plongeur
  • Loïc Caudan - Mécanicien
  • Pierre Grossmann - Navigateur
  • Julien Hugon - Scientifique
  • Martin Plus - Plongeur
  • Jean Gabriel Leynaud - Réalisateur
  • Guillaume Marion - Pilote de drone
  • Hugues Geraud - Stagiaire explorer
  • Emmanuel De Lipkowski - Partenaire, Plongeur
  • Dominique Santucci - Stagiaire explorer
  • Pascal Drouan - Stagiaire explorer
  • Bertrand Fournier - Stagiaire explorer
  • Aymeric Poujol - Partenaire
  • Stephane Sapolin - Partenaire
  • Sebastien Pichon - Partenaire
  • Gaspard Poujol - Jeune explorer


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Ghislain Bardout, Emmanuelle Périé et Benoit Poyelle, On a marché sous le pôle, Éditions du Chêne, 2011, 256 p.
  2. Dossier Partenaire Discovery Greenland
  3. Ouest-France, Christian Gouerou,
  4. a b c et d Agence France-Presse, Sandra Ferrer,
  5. a b c d et e National Geographic France, décembre 2010, Céline Lison, p. 60-67
  6. a et b Agence France-Presse Mondiales, Patrick Filleux,
  7. a et b Journal de Bord, L’expédition UNDER THE POLE 2 placée sous le Haut Patronage du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
  8. Le Figaro Magazine, Martine Betti-Cusso,
  9. a et b Ils ont participé aux expéditions
  10. a b et c Agence France-Presse Mondiales, Patrick Filleux,
  11. Journal de Bord, Correctif dépêche requin du Groenland
  12. Le Monde, Viviane Thivent,
  13. « Présentation de la prochaine expédition Under The Pole 3 », sur Under The pole (consulté le )
  14. « Podcast : en Polynésie avec ces plongeurs hors norme qui ont campé sous la mer », sur Geo.fr, (consulté le )
  15. Espace éducatif, Académie de Rennes
  16. "On a marché sous le pôle" un film de Thierry Robert et Ghislain Bardout, France, 2012. Documentaire de 52 minutes produit par Docside et Base Océans
  17. (en) Emmanuelle Périé-Bardout et Ghislain Bardout (préf. Roland Jourdain, photogr. Lucas Santucci), Immersion Polaire : under the Pole II, 21 mois d'exploration au Groenland, Paris, Ulmer, , 215 p. (ISBN 978-2-841-38810-3, OCLC 933777935, BNF 44452736)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]