Expédition 61 (ISS)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Expédition 61

Insigne de la mission

Description de l'image ISS Expedition 61 Patch.svg.
Statistiques de la mission
Équipage 6
Début 3 octobre 2019
Fin 6 février 2020
Lanceur Soyouz
Véhicule aller Soyouz MS-12, Soyouz MS-13, Soyouz MS-15
Retour à bord de Soyouz MS-13, Soyouz MS-15
Durée des sorties 54h 27min
Durée totale 4 mois et 3 jours
Membres Expédition 59/60/61
Christina Koch - NASA
Expédition 60/61
Aleksandr Skvortsov - RSA
Luca Parmitano - ESA
Andrew Morgan - NASA
Expédition 61/62
Oleg Skripotchka - RSA
Jessica Meir - NASA

Équipage de l'expédition 61

Description de cette image, également commentée ci-après
de g à d : Morgan, Skvortsov, Parmitano, Skripotchka, Meir, Koch

Chronologie

L'expédition 61 est le 61e roulement de l'équipage de l'ISS. L'expédition est commandée par Luca Parmitano, qui devient le troisième européen et le premier italien à assurer le commandement de la Station.

L'expédition a réalisé un programme scientifique particulièrement dense, et l'équipage a réalise neuf sorties extra-véhiculaires pour l'entretien de la Station et des expériences installées à l'extérieur de la Station. Parmi ces neuf sorties, les astronautes américaines Christina Koch et Jessica Meir ont réalisé la première sortie extra-véhiculaire de l'histoire avec deux participantes féminines le 18 octobre 2019. Le duo a procédé à deux autres sorties, les 15 et 20 janvier 2020.

Équipage[modifier | modifier le code]

Rôle Membres d'équipage
Commandant Drapeau de l'Italie Luca Parmitano - ESA

Deuxième vol spatial

Ingénieur de vol 1 Drapeau de la Russie Aleksandr Skvortsov - RSA

Troisième vol spatial

Ingénieur de vol 2 Drapeau des États-Unis Andrew Morgan - NASA

Premier vol spatial

Ingénieur de vol 3 Drapeau des États-Unis Christina Koch - NASA

Premier vol spatial

Ingénieur de vol 4 Drapeau de la Russie Oleg Skripotchka - RSA

Troisième vol spatial

Ingénieur de vol 5 Drapeau des États-Unis Jessica Meir - NASA

Premier vol spatial

Déroulement[modifier | modifier le code]

L'expédition a débuté le 3 octobre, lorsque le Soyouz MS-12 a quitté la Station. Arrivée à bord du MS-12, l'astronaute américaine Christina Koch est restée à bord de la Station pour céder sa place à Hazza Al Mansouri, premier Emirati dans l'espace, arrivé huit jours plus tôt à bord du MS-15.

Christina Koch et Andrew Morgan ont réalisé une sortie extra-véhiculaire de 7h01 le 6 octobre. Cette sortie visait à poursuivre la maintenance du système électrique de l'ISS en remplaçant d'anciennes batteries nickel-hydrogène, en service depuis 2000, par des batteries lithium-ion, au bout de la poutre de la Station[1]. Ces nouvelles batteries ont été amenés à bord de la Station par le HTV-8, qui s'est amarré quelques jours plus tôt[2].

Le cosmonaute Oleg Skripotchka mène des expériences sur la sensibilité à la douleur lors d'un vol spatial[3]. L'expérience Alometriya vise à étudier les évolutions du seuil de douleur lors d'un vol de longue durée, et doit permettre de mieux connaître les réactions et l'adaptation du corps humain au vol de longue durée[4].

Koch et Morgan réalisent une deuxième sortie le 11 octobre. Cette opération, d'une durée de 6h45, permet aux deux astronautes de poursuivre le déploiement des nouvelles batteries à l'extrémité bâbord de la poutre[5].

Une troisième sortie, non planifiée, est menée le 18 octobre. Il s'agit de la première sortie extra-véhiculaire de l'histoire avec deux participantes féminines : Christina Koch et Jessica Meir. L'opération de 7h17 a permis aux deux Américaines de remplacer une unité de chargement de batterie défectueuse[6]. L'unité en question sera renvoyée sur Terre pour inspection.

Le vaisseau Progress MS-12, amarré à Pirs depuis juillet, réalise un rehaussage de l'orbite de l'ISS avec ses propulseurs le 7 novembre. Les moteurs ont été allumés à 22h40,58s (UTC) pendant 406 secondes. Cette manœuvre a impulsé une accélération de 0,46 m/s à la Station, et l'a mise en position en prévision de l'atterrissage du Soyouz MS-13 en février[7].

Le vaisseau Progress MS-13 opère un rehaussage de l'orbite de la Station le 27 décembre afin de positionner la Station pour le départ du Soyouz MS-13. Ses moteurs ont été allumés à 1h28 (UTC) pendant 576,4 secondes, et ont accéléré la Station de 0,56 m/s. Une nouvelle manœuvre est réalisée en allumant les moteurs du Progress MS-13 à 4h36 (UTC). La propulsion a duré 494 secondes et a accéléré l'ISS de 0,48 m/s.

Un nouveau rehaussage de l'orbite est effectué le 23 janvier par le Progress MS-13 en préparation du départ des Soyouz MS-13 et MS-15 et de l'arrivée du Soyouz MS-16. Les moteurs du cargo ont été allumés à 14:15 (UTC) pendant 563 secondes et ont accéléré la Station de 0,56 m/s. Une seconde manœuvre est réalisée à 17h23 (UTC) en allumant les moteurs du Progress MS-13 pendant 282 secondes, accélérant l'ISS de 0,28 m/s.

Réparation du système de régulation thermique du spectromètre magnétique Alpha[modifier | modifier le code]

Lucas Parmitano manipule le nouveau système de régulation thermique de l'AMS-02 au cours d'une sortie extra-véhiculaire.

En avril 2017, alors que le spectromètre magnétique Alpha (AMS-02) (instrument installé sur la poutre de la station spatiale) a déjà doublé sa durée de vie planifiée (3 ans), la première des quatre pompes faisant circuler le liquide caloporteur dans le circuit de régulation thermique tombe en panne. Cette défaillance touche les unes après les autres les autres pompes et, en novembre 2019, la seule pompe encore opérationnelle ne fonctionne plus que de manière intermittente. Or AMS-02 ne peut fonctionner sans son système de régulation thermique. Le développement de AMS-02 a couté 2 milliards US$ et les scientifiques souhaitent qu'ils continuent à fonctionner.

L'instrument n'a pas été conçu pour subir des opérations de maintenance dans l'espace mais la NASA commence dès novembre 2015 à mettre au point les procédures permettant d'effectuer une réparation en vol. Un plan de réparation complexe est mis au point par l'agence spatiale. Celle-ci présente de nombreuses difficultés : il n'y a ni main courante ni cale-pieds pour permettre à l'astronaute de s'assurer, certains écrous n'ont pas été conçus pour pouvoir être dévissés dans l'espace ou être manipulés avec les outils disponibles, les circuits n'ont pas été conçus pour être vidangés sans risque dans l'espace, certains tubes doivent être sectionnés créant des pièces susceptibles de perforer les combinaisons spatiales.

Pour effectuer la réparation, la NASA développe 25 nouveaux outils et quatre sorties extravéhiculaires de l'équipage sont planifiées pour remettre en état l'instrument AMS-02. Au cours de la première sortie qui a lieu le 15 novembre, les astronautes Drew Morgan de la NASA et Luca Parmitano de l'Agence spatiale européenne enlèvent le revêtement qui couvre AMS-02 et le protège des débris spatiaux. Ce revêtement, qui n'a pas été conçu pour être stocké sur la poutre en attendant son évacuation dans un des cargos spatiaux et ne peut être emmené dans le sas à cause de son encombrement, est largué dans l'espace. Du fait de son rapport surface/masse, il devrait très rapidement perdre de l'altitude et être détruit en effectuant une rentrée atmosphérique. Les mêmes astronautes doivent effectuer les trois autres sorties programmées dans les semaines qui viennent[8],[9].

Vols non-habités vers la Station[modifier | modifier le code]

Les missions de ravitaillement qui sont arrivées à la Station au cours de l'Expédition 61 :

Véhicule
- numéro de vol ISS
Pays Mission Lanceur Port d'amarrage Tir
(UTC)
Arrimage
(UTC)
Désarrimage
(UTC)
Durée Désorbitation
Cygnus NG-12
- CRS NG-12
Drapeau des États-Unis Etats-Unis Logistique Antares 230+ Unity nadir 2 novembre 2019, 13:59:47 4 novembre 2019, 11:21 31 janvier 2020, 13:10 88 jours 17 mars 2020, 23:00
SpaceX CRS-19
- SpX-19
Drapeau des États-Unis Etats-Unis Logistique Falcon 9 Harmony nadir 5 décembre 2019, 17:29:24 8 décembre 2019, 12:47 7 janvier 2020, 08:41 33 jours 7 janvier 2020, 15:42
Progress MS-13
- ISS 74P
Drapeau de la Russie Russie Logistique Soyuz-2.1a Pirs nadir 6 décembre 2019, 09:34:11 9 décembre 2019, 10:35:11 8 juillet 2020, 18:22 212 jours 8 juillet 2020, 22:05

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mark Garcia, « First of Five Power Upgrade Spacewalks This Month Wraps Up », sur NASA, (consulté le ).
  2. (en) Norah Moran, « NASA Astronauts Continue the Series of Spacewalks for Power Upgrades », sur NASA, (consulté le ).
  3. (en) Mark Garcia, « Crew Relaxes Day Before Spacewalk Preps and Cancer, DNA Research », sur NASA, (consulté le ).
  4. (en) « Algometriya Experiment », sur S.P. Korolev RSC Energia (consulté le ).
  5. (en) Norah Moran, « Second of Five Power Upgrade Spacewalks Wraps Up », sur NASA, (consulté le ).
  6. (en) Mark Garcia, « NASA Astronauts Wrap Up Historic All-Woman Spacewalk », sur NASA, (consulté le ).
  7. (ru) « Коррекция орбиты МКС прошла штатно », sur roscosmos.ru,‎ (consulté le ).
  8. (en) Chris Gebhardt, « NASA/ESA begin challenging Alpha Magnetic Spectrometer repair spacewalks », sur nasaspaceflight.com,
  9. (en) William Harwood, « Astronauts complete bonus objectives in first in series of AMS repair spacewalks », sur spaceflightnow.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :