Evernote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Evernote
Logo
Logo

Première version [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 5.9.6.9494 ()
Environnement Android
BlackBerry OS
iOS (Apple)
Mac OS X
WebOS
Microsoft Windows
Windows Mobile
Langue Anglais, français
Type entrepriseVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Propriétaire
Site web evernote.com

Evernote est un logiciel qui permet d’enregistrer des informations, sous forme de notes, images, vidéos, ou pages web. Il est utilisable dans plusieurs environnements, avec de nombreux appareils et/ou plateformes différentes. Une « note » peut être un texte mis en forme, une page web (entière ou un extrait), une photo, un mémo vocal ou une note manuscrite et peut également inclure des pièces jointes. Les notes peuvent être triées dans des carnets de notes, être taguées, annotées, éditées, commentées et retrouvées via un module de recherche. Il est publié par l'entreprise éponyme[2]. Le logiciel propose le même genre de fonctionnalités que son concurrent OneNote qui est l'un des logiciels de la suite Office.

Plateformes supportées[modifier | modifier le code]

Evernote est disponible sur Windows, Mac, Web, iOS, BlackBerry, Windows Phone, Android, Palm WebOS et sur d’autres appareils encore. Il n'existe pas de version officielle pour Linux, cependant le logiciel libre NixNote permet l'utilisation de notes Evernote sous GNU/Linux.

Evernote offre trois niveaux de services : une version gratuite, une version Plus et une version Premium. Le nombre d'utilisateurs s'élevait à plus de 6 millions en janvier 2010. [réf. souhaitée]

Evernote est une société privée dont le siège est situé à Redwood City en Californie, aux États-Unis. La société a des bureaux en Russie et au Japon [réf. souhaitée]. Elle commercialise activement ses services en Europe et sur la zone Asie-Pacifique. [réf. souhaitée] Ses principaux actionnaires sont Sequoia Capital, Morgenthaler Ventures, DOCOMO Capital et Troika Dialog.

Faille de sécurité [réf. nécessaire][modifier | modifier le code]

Le 2 mars 2013, Evernote a révélé que des pirates informatiques s'étaient infiltrés dans son réseau et avaient pu voler des informations utilisateurs incluant noms d'utilisateurs, adresses e-mail et mots de passe chiffrés. À la suite de cet évènement, Evernote a contacté tous ses utilisateurs pour leur demander de réinitialiser leurs mots de passe[3],[4].

En réaction à cette brèche, Evernote a indiqué accélérer le développement d'une solution d'authentification multi-facteurs pour l'ensemble de ses utilisateurs[5],[6].

Utiliser Evernote avec des élèves[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Avantages[modifier | modifier le code]

Evernote peut être utilisé en classe pour partager des dossiers, aussi bien des textes, que des vidéos et des images. Ces documents peuvent être classés dans des "carnets de notes", ce qui permet d'organiser ses recherches. Cet outil facilite la diffusion des documents au sein d'une classe. De plus, Evernote possède un « Work chat » qui permet aux élèves de communiquer entre eux en dehors des heures de cours. Chaque élève peut créer de nouvelles notes sur son compte et ainsi compléter son cours afin de mieux le comprendre. Grâce à Evernote, les enseignants peuvent s'enregistrer, ce qui permet aux élèves de réécouter les cours à la maison. Les professeurs peuvent également mettre en ligne quelques notes de cours qui seront ainsi tout le temps disponibles pour les élèves, ou bien des exercices de préparation ou d’entraînement. Ainsi, l'enseignant à la possibilité de créer un carnet de notes et d'y déposer les différentes leçons qui seront étudiées au cours de l'année. Cela permet aux élèves de réviser leurs cours via un support mobile, voire même d'anticiper sur le cours suivant (cette approche d'apprentissage peut être qualifiée de "pédagogie inversée").

Les étudiants peuvent avoir recours à Evernote pour organiser tous leurs travaux (notes, projets, exercices, listes et bien d’autres choses encore), que ce soit sur un ordinateur, un téléphone ou une tablette, à l’école ou chez eux. Evernote leur permet d’exploiter leurs connaissances au mieux, année après année, en gardant leurs cours et travaux à portée de main, d’une école à l’autre, sans avoir à se charger de sacs à dos et de classeurs encombrants.

Evernote peut aussi être utilisé pour faire des travaux en petits groupes. Cela permet à chaque groupe de pouvoir partager leurs ressources entre eux et de pouvoir rédiger ensemble un compte-rendu où chacun peut écrire une partie. Cependant, durant le temps où un membre du groupe modifie le compte-rendu, aucun autre membre ne peut le modifier tant que celui qui est sur le compte rendu n'a pas fini d'écrire.

Inconvénients[modifier | modifier le code]

Les notes déposées peuvent être modifiées par ceux avec qui elles sont partagées, ce qui peut être vu comme un inconvénient. En effet si un professeur met une leçon en ligne et qu'un élève la modifie, cela peut nuire au but premier d'Evernote, qui est de partager des choses importantes. Un autre inconvénient l'outil est que cela devient payant si l'on souhaite avoir un espace de stockage plus conséquent, ce qui limite son utilisation en classe. Evernote devient payant si l'on veut faire des notes de plus de 25 Mo et télécharger plus de 60 Mo de notes par mois.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://blog.evernote.com/blog/2008/06/24/evernote-public-launch/
  2. Evernote, consulté le 1er mars 2014
  3. (en) Steve Kovach, « Your Evernote Password has been Hacked », Business Insider,‎ (consulté le 3 mars 2013)
  4. (en) « Evernote says security has been breached by hackers », BBC,‎ (consulté le 6 mars 2013)
  5. (en) Harrison Weber, « After major data breach, Evernote accelerates plans to implement two-factor authentication », the Next Web,‎ (consulté le 6 mars 2013)
  6. (en) Mathew J. Schwartz, « Evernote: We're Adding Two-Factor Authentication », InformationWeek,‎ (consulté le 6 mars 2013)