Evelyn King

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir King.
Evelyn « Champagne » King
Description de cette image, également commentée ci-après
Evelyn « Champagne » King en 2008
Informations générales
Nom de naissance Evelyn King
Naissance (58 ans)
Bronx, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteuse
Genre musical R&B, funk, disco, post-disco, pop
Années actives Depuis 1977
Labels RCA Records, EMI America, Expansion Records, RNB Entertainment Group
Site officiel www.evelynchampagneking.com

Evelyn « Champagne » King, née le dans le Bronx, New York[1], est une chanteuse américaine de R&B et funk. Elle a été très célèbre à la fin des années 1970 et au début des années 1980 avec des tubes comme Shame, I'm in Love, Love Come Down ou encore If You Want My Lovin .

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans le Bronx en 1960, Evelyn King est élevée à Philadelphie depuis ses 12 ans[2]. Son père était chanteur dans les groupes The Harptones et The Orioles[3] et chorégraphe pour Buddy Holly. Son oncle était Avon Long. Sa soeur, Wanda King, chanteuse notamment du groupe funk Rocket qui a sorti un album en 1982, est décédée en 2015[2].

A 14 ans, elle est membre d'un groupe de musique local et aide sa mère femme de ménage. Alors qu'elle chante la chanson A Change Is Gonna Come de Sam Cooke en aidant sa mère qui travaille comme femme de ménage et réceptionniste dans les bureaux de Philadelphia International Records et Sigma Sound Studios[2], elle est découverte par le producteur T. Life[4]. Ce dernier lui fait signer un contrat chez RCA Records[5].

Elle choisit le surnom "Champagne" en rapport avec son surnom "Bubbles" (bulles) que sa mère lui a donné dès son plus jeune âge[2].

A 16 ans, elle commence les tournées avec Parliament Funkadelic, Sun, Rick James, aidée par ses parents qui sont ses managers.

Son premier album studio, Smooth Talk[5], est publié le . Il se classe à la quatorzième place du Billboard 200[6] et est certifié disque d'or par la Recording Industry Association of America (RIAA) le [7]. Mais c'est avec le single Shame qu'elle connaît le succès. Ce dernier se classe dans le top 10 des charts américains[6]. Un autre titre extrait de l'album, I Don't Know If It's Right, est également certifié disque d'or[7].

En 1979, King publie son deuxième album, Music Box. Il se classe 12e au Top R&B/Hip-Hop Albums et 35e au Billboard 200[8] et est également certifié disque d'or le [7].

En 1980, sort Call on Me.

Au début des années 1980, sa maison de disque RCA retire de son nom le mot « Champagne » sans son consentement, le temps de deux albums : I'm in Love en 1981 et Get Loose en 1982 pour la rendre plus "mature"[2]. Ce dernier se classe à la première place du Top R&B/Hip-Hop Albums[9] et est certifié disque d'or le [7]. Le single Love Come Down prend la première place du Hot R&B/Hip-Hop Songs tandis que Betcha She Don't Love You se classe à la deuxième[9].

Jusqu'à la fin des années 1980, King publie plusieurs albums qui connaissent un honnête succès : Face to Face (1983), So Romantic (1984) et A Long Time Coming (A Change Is Gonna Come) (1985).

En 1988, la chanteuse signe sur le label EMI America chez qui elle publie Flirt puis The Girl Next Door, l'année suivante[5].

En 1995, sort I'll Keep a Light On, à la suite duquel King fait une pause dans sa carrière.

Le , l'album Shame est intronisé au Dance Music Hall of Fame[10].

En 2007, après douze ans d'absence, King revient avec l'album Open Book, publié chez RNB Entertainment Group[5].

En 2011, elle collabore avec le producteur de deep house, Miguel Migs, sur le titre Everybody, extrait de l'album Outside the Skyline[11]

En 2015, avec Martha Wash et Linda Clifford, elle forme le groupe First Ladies Of Disco avec le titre Show Some Love.

La même année, elle chante le titre Dance All Night avec son frère Johnny King.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1977 : Smooth Talk
  • 1979 : Music Box
  • 1980 : Call on Me
  • 1981 : I'm in Love
  • 1982 : Get Loose
  • 1983 : Face to Face
  • 1984 : So Romantic
  • 1985 : A Long Time Coming (A Change is Gonna Come)
  • 1988 : Flirt
  • 1989 : The Girl Next Door
  • 1995 : I'll Keep a Light On
  • 2007 : Open Book

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1990 : The Best of Evelyn "Champagne" King
  • 1993 : Love Come Down: The Best of Evelyn "Champagne" King'
  • 1997 : Let's Get Funky
  • 2001 : Greatest Hits
  • 2003 : Platinum & Gold Collection
  • 2006 : If You Want My Lovin'
  • 2014 : Action: The Evelyn "Champagne" King Anthology, 1977-1986

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Evelyn "Champagne" King Biography, AllMusic (consulté le 15 novembre 2015)
  2. a b c d et e The Industry with Howard Hewett,The Industry with Howard Hewett: Evelyn Champagne King (Full Show),2018
  3. « Evelyn King Page », sur www.soulwalking.co.uk (consulté le 11 février 2019)
  4. John A. Jackson, A House on Fire: The Rise and Fall of Philadelphia Soul, Oxford University Press, 2004, p. 217
  5. a b c et d (en) Evelyn "Champagne" King Biography, Billboard (consulté le 15 novembre 2015)
  6. a et b (en) Evelyn "Champagne" King Smooth Talk Awards, AllMusic (consulté le 15 novembre 2015)
  7. a b c et d (en) Evelyn "Champagne" King Gold & Platinum Program, RIAA (consulté le 15 novembre 2015)
  8. (en) « Evelyn "Champagne" King Music Box Awards », AllMusic (consulté le 15 novembre 2015)
  9. a et b (en) Evelyn "Champagne" King Get Loose Awards, AllMusic (consulté le 15 novembre 2015)
  10. (en) « Beat Box », Billboard (consulté le 15 novembre 2015)
  11. (en) « Miguel Migs Outside the Skyline », Discogs (consulté le 15 novembre 2015)