Yaroslav Evdokimov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Evdokimov.
Yaroslav Alexandrovitch Evdokimov
Description de l'image Ярослав Евдокимов в ЦКиОМ Северодвинска.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Євдокимов Ярослав Олександрович (Ukraine)
Naissance (70 ans)
Rivne, RSS d'Ukraine
Activité principale chanteur
Genre musical pop
Instruments voix (baryton)
Années actives 1972 - aujourd'hui
Labels

Мелодия АЗГ [C60-27587-88 003]
MTM Ltd.
United Music
CD Land

Астра
Site officiel http://www.yaevdokimov.com

Yaroslav Alexandrovitch Evdokimov (en ukrainien : Євдокимов Ярослав Олександрович), né le à Rivne, en RSS d'Ukraine, est un chanteur, baryton, Artiste émérite de la Fédération de Russie, Artiste du peuple du Bélarus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yaroslav Alexandrovich Evdokimov naît le à Rivne[1], en RSS d'Ukraine. Sa mère, Anastasia Harytonivna Otcheretovytch, à l’âge de dix-huit ans, après avoir souffert de répressions politiques, est emprisonnée à Rivne, et met son fils au monde en prison.

Yaroslav grandit à Koryst[2], dans le district de Koretsky et la région de Rivne, à Polisya. Il est élevé par sa grand-mère Yaryna, sa tante Anna et son grand-père Chariton, forgeron de première classe, et chante dans la chorale de l’église.

Après le lycée, il étudie à l’école professionnelle de Korets (1964-1965), où il est formé comme conducteur de tracteur et mécanicien de 1re classe, puis il sert dans l'Armée rouge[3].

Puis Yaroslav part travailler dans une usine de pneus à Dnipropetrovsk, où il commence à chanter dans un restaurant. À Dnipropetrovsk, Evdokimov épouse une Biélorusse, puis retourne dans son pays natal[4].

Il fait la connaissance du professeur de chant Vladimir Boutchel'[1]. Trois ans plus tard il a pris beaucoup de leçons de Maestro. Il chante comme soliste dans le chœur de la région militaire de Biélorussie (1977-1980)[5].

Il est invité par Olga Moltchanova à participer aux programmes de télévision populaires « Le plus large cercle » et « Chantons, les amis »[4] On l'entend fréquemment sur les programmes radio soviétiques.

Yaroslav Evdokimov a participé au Bazar Slave à Vitebsk (Biélorussie), il a été membre du jury du festival[6].

En 1998, Evdokimov est invité au festival « Le Hit d'Or »[7] (Moguilev, Biélorussie).

Yaroslav Evdokimov a un ton de voix inhabituel, il chante d'une voix de baryton lyrique. Il peut chanter aussi d'une voix de basse et de ténor. Pour la puissance de sa voix, on a pu le comparer à Caruso[8]. Alors que les experts lui prédisent une carrière de chanteur d’opéra, Yaroslav préfère s'orienter vers des œuvres folkloriques et originales.

Depuis 2009 Yaroslav Evdokimov est citoyen de Russie[4].

Titres honorifiques[modifier | modifier le code]

  • 17 avril 1980 - Selon le décret du Présidium du Soviet Suprême de la République socialiste soviétique de Biélorussie, il reçoit le titre honorifique d'« Artiste émérite de la République socialiste soviétique de Biélorussie »
  • 13 juillet 1987 - Selon le décret du Présidium du Soviet Suprême de la République socialiste soviétique de Biélorussie, il reçoit le titre honorifique d'« Artiste du peuple de la République socialiste soviétique de Biélorussie »
  • 15 février 2006 – Un décret présidentiel lui décerne le titre honorifique d'« Artiste émérite de la Fédération de Russie ».
  • Yaroslav Evdokimov a été honoré par le projet internet unique de « Nouvelle Ukraine »[9].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1988 – Tout va se réaliser ;
  • 1994 – Ne pas déchirer la chemise – chanson par V. Okorokova (CD);
  • 2002 – Rêveur – chanson par A. Morozova (CD);
  • 2002 – Embrasse ta paume (CD);
  • 2006 – Au-delà de la rivière blanche (CD);
  • 2008 – Yaroslav Evdokimov et le duo Sladka Iagoda (« Douce baie ») : les meilleures chansons ukrainiennes et de Cosaques ;
  • 2012 – Retour à l’automne (CD).

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Артист Ярослав Евдокимов рассказал «ОГ» о своих корнях
  2. [1] Історична Волинь
  3. [2] Наші випускники
  4. a, b et c [3]
  5. [4]
  6. [5] Архів фестивалю
  7. [6] Міжнародний музичний фестиваль "Золотий шлягер у Могильові"
  8. [7]
  9. [8]