Evan McMullin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Evan McMullin
Evan McMullin 2016-10-21 headshot.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (42 ans)
ProvoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
David Evan McMullinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université Brigham Young
Auburn Senior High School (en)
Wharton SchoolVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
David McMullin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Lanie McMullin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Partis politiques
Site web

David Evan McMullin[1], né le à Provo (Utah), est un ancien directeur de la recherche pour la House Republican Conference (en) à la Chambre des représentants des États-Unis et agent de la CIA[2]. Le 8 août 2016, il annonce qu'il se porte candidat en tant qu'indépendant à l'élection présidentielle américaine de 2016, soutenu par l'organisation Better for America (en)[3],[4]. McMullin se présente comme une alternative conservatrice aux candidats des deux grands partis, Hillary Clinton pour les démocrates et Donald Trump pour les républicains.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

McMullin est né à Provo (Utah) et a grandi près de Seattle[5].

En 1994 il sort diplômé de l'Auburn Senior High School (en) à Auburn (Washington), obtient son Bachelor's degree en droit et en diplomatie internationale de l'Université Brigham Young et obtient un MBA de la Wharton School à l'Université de Pennsylvanie[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir été diplômé de l'Université Brigham Young en 2001, il travaille à Amman (Jordanie) en tant que Volunteer Refugee Resettlement Officer pour le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés[6]. Il travaille à la CIA de 2001 à 2011, dans le contreterrorisme et lors d'opérations de renseignement au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie du Sud[6],[7].

En 2011, McMullin travaille pour la banque d'investissement Goldman Sachs[8].

En 2013 McMullin devient conseiller principal des républicains sur les questions de sécurité nationale pour la commission des affaires étrangères (en) pour le 113e Congrès des États-Unis[2]. McMullin devient en 2015 directeur de la recherche pour la House Republican Conference (en), qui gère la stratégie républicaine à la chambre basse, sous la présidente Cathy McMorris Rodgers[9]. McMullin démissionne de ce poste peu avant son annonce de sa candidature à la présidence des États-Unis[2].

Élection présidentielle américaine de 2016[modifier | modifier le code]

Logo de campagne de McMullin

Le 8 août 2016 McMullin annonce qu'il est candidat à l'Élection présidentielle américaine de 2016 en tant qu'indépendant[10],[11],[12],[13]. Il a le soutien de plusieurs donateurs républicains anti-Trump[10],[14],[15]. La campagne présidentielle de McMullin est également soutenue par plusieurs anciens membres de Better for America (en), une organisation dont le but est de permettre à un candidat indépendant de se présenter aux élections présidentielles de 2016[6],[16]. La campagne de McMullin est soutenue par certains membres du mouvement Stop Trump movement (en)[17].

Dans la déclaration publiée le jour du lancement de sa campagne, il annonce :

In a year where Americans have lost faith in the candidates of both major parties, it’s time for a generation of new leadership to step up. It’s never too late to do the right thing, and America deserves much better than either Donald Trump or Hillary Clinton can offer us. I humbly offer myself as a leader who can give millions of disaffected Americans a conservative choice for President.

— Evan McMullin, [6]

« Dans une année où les américains ont perdu la foi en les candidats des deux grands partis, il est temps pour une génération de nouveaux candidats de se renforcer. Il n'est jamais trop tard pour faire ce qu'il faut et l'Amérique mérite mieux que ce que Donald Trump ou Hillary Clinton peuvent nous offrir. Je me propose humblement comme leader pouvant donner à des millions d'Américains mécontents un choix conservateur à la présidence. »

— [6]

Le 8 août 2016, le même jour que l'annonce du lancement de la campagne de McMullin, Kahlil Byrd (en) et Chris Ashby, des stratèges républicains, ont formé un super PAC appelé Stand Up America pour soutenir la campagne de McMullin. Byrd est un ancien conseiller de Better for America. Le PAC sera utilisé pour des publicités télévisés et sur internet, pour des évènements publics[18].

Fin août 2016, McMullin est candidat dans six états : Arkansas, Colorado, Idaho, Iowa, Louisiana, Minnesota et Utah.

Positions politiques[modifier | modifier le code]

McMullin soutient les positions pro-life. Selon son site de campagne, il s'oppose à une « un culture qui subventionne l'avortement sur demande. »[19] Son site affirme également que « les Américains devraient et doivent travailler ensemble […] pour réduire le nombre de grossesses non désirées et encourager l'adoption, même s'ils ont des opinions divergentes concernant le droit à l'avortement » [20],[21].

McMullin a déclaré que bien qu'il croie au « mariage traditionnel entre un homme et une femme, » il respecte la décision de la Cour Suprême dans l'affaire Obergefell v. Hodges et il pense qu'il « est temps d'avancer » concernant le sujet du mariage homosexuel[22].

McMullin est pour le libre-échange et veut garder la prison de Guantánamo ouverte. Il soutient la réforme fiscale[23]. McMullin est d'accord avec l'ObamaCare mais pense que « nous devons faire mieux que ObamaCare. »[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « David Evan McMullin (Evan) – Congressional Staffer Salary Data », sur legistorm.com
  2. a, b et c (en) Shushannah Walshe, « Former CIA Officer Evan McMullin Launches Independent Presidential Bid », ABC News,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Maggie Haberman (en), « Evan McMullin, Anti-Trump Republican, Is Said to Plan Independent Presidential Bid », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  4. (en) McKay Coppins, « Anti-Trump Republican Launching Independent Presidential Bid », sur BuzzFeed News, (consulté le 8 août 2016)
  5. [1]
  6. a, b, c, d et e (en) « Former CIA Officer to Launch Independent Presidential Bid », sur abcnews.go.com, ABC News, (consulté le 8 août 2016)
  7. (en) « Alumni Spotlight: Evan McMullin on the Past, Present, and Future of the Republican Party », sur Penn in Washington, (consulté le 8 août 2016)
  8. (en) « About Evan McMullin » (consulté le 8 août 2016)
  9. (en) Jeff Selsar, « John Boehner’s revenge – McConnell gets rough reminder of Senate rules on first day – Scalise is still fundraising », Poltico, (consulté le 8 août 2016)
  10. a et b (en) McKay Coppins, « Anti-Trump Republican Launching Independent Presidential Bid », sur BuzzFeed News, (consulté le 8 août 2016)
  11. (en) « Joe Scarborough: Evan McMullin Will Launch Independent Presidential Bid », sur hinterlandgazette.com, Hinterland Gazette, (consulté en août 82016)
  12. (en) « Anti-Trump Republican Evan McMullin to launch independent bid for presidency » (consulté le 8 août 2016)
  13. Twitter page ("Standing up to run for president because it’s never too late to do the right thing.") Retrieved 08/08/2016
  14. (en) « Evan McMullin: Independent candidate launches presidential bid », BBC News (consulté le 8 août 2016)
  15. (en) Priscilla Alvarez, « Anti-Trump Republicans Take One More Shot at the White House », The Atlantic (consulté le 8 août 2016)
  16. (en) « This year is different », Better For America (consulté le 10 août 2016)
  17. (en) Sabrina Siddiqui Lauren Gambino et Amber Jamieson in New York, « Republican Evan McMullin to launch presidential run against Trump »,
  18. (en) « New super PAC launching to support Evan McMullin independent White House bid », sur Washington Post (consulté le 8 août 2016)
  19. "a culture that subsidizes abortion on demand."
  20. "Americans can and should work together . . . to reduce unintended pregnancies and encourage adoption, even if they may have different opinions on abortion rights
  21. (en) « On the Issues: Life », Evan McMullin for President (consulté le 8 août 2016)
  22. (en) « Independent Presidential Candidate Evan McMullin on Same-Sex Marriage, CIA, Goldman Sachs », sur Bloomberg.com (consulté le 10 août 2016)
  23. (en) « Interview with Evan McMullin, the center-right candidate », Washington Post, (consulté le 19 août 2016)
  24. (en) Jesse Byrnes, « McMullin: Trump 'trying to tear the country apart' », The Hill, (consulté le 19 août 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]