Eva Illouz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Eva Illoâuz (hébreu : אווה אילוז), née le à Fès au Maroc, est une sociologue et universitaire israélienne spécialisée dans la sociologie des sentiments et de la culture[1]. Elle est directrice d'études à l'EHESS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eva Illouz est née le 30 avril 1961 à Fès au Maroc et est allée vivre en France avant l'âge de 10 ans.

Elle parle couramment le français, l'hébreu, l'anglais et l'allemand.

Carrière[modifier | modifier le code]

Eva Illouz a été professeur de sociologie à l'université hébraïque et directrice de l'École des beaux-arts de Bezalel, à Jérusalem[2]. Depuis 2015, elle est directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales à Paris.

Diplômée de l'université Paris-Nanterre et de l'université de Pennsylvanie, elle a enseigné à l'université de Princeton, à l'Institut de recherche sociale et à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris.

Elle est considérée comme une des douze intellectuelles les plus influentes au monde d'après Die Zeit[3].

Livres publiés[modifier | modifier le code]

  • Consuming the Romantic Utopia: Love and the Cultural Contradictions of Capitalism, Berkeley, University of California Press, 1997, 371 p. (traduction espagnole : El consumo de la utopía romántica, Buenos Aires/Madrid, Katz editores S.A, 2009, (ISBN 978-84-96859-53-1))
  • The Culture of Capitalism (en hébreu). Israel University Broadcast, 2002, 110 p.
  • Oprah Winfrey and the Glamour of Misery: An Essay on Popular Culture, Columbia University Press, 2003, 300 p. (ISBN 0231118120)
  • Cold Intimacies: The Making of Emotional Capitalism, Polity Press, London. (Traduction espagnole : Intimidades congeladas, Buenos Aires/Madrid, Katz editores S.A, 2007, (ISBN 978-84-96859-17-3))
  • Saving the Modern Soul: Therapy, Emotions, and the Culture of Self-Help, University of California Press, 2008 (ISBN 9780520253735)
  • Why Love Hurts: A Sociological Explanation, 2012 (ISBN 9780745661520)
publié d'abord en allemand : Warum Liebe weh tut, Berlin, Suhrkamp, 2011 (ISBN 9783518296578))
  • 2013 Die neue Liebesordnung: Frauen, Männer und Shades of Grey, Berlin, Suhrkamp, 2013 (ISBN 9783518064870)
  • Israel - Soziologische Essays, Berlin, Suhrkamp, 2015
  • Collectif , préface de Heinrich Geiselberger (trad. Frédéric Joly (anglais et allemand) et Jean-Marie Saint-Lu (espagnol)), L'Âge de la régression, Paris, Premier Parallèle, , 328 p. (ISBN 979-10-94841-48-8)
  • Happycratie : comment l'industrie du bonheur a pris le contrôle de nos vies (avec Edgar Cabanas), Premier Parallèle, 2018, 260 p. (ISBN 9791094841761)

Livres en français[modifier | modifier le code]

  • Les sentiments du capitalisme. Seuil, 2006.
  • Pourquoi l'amour fait mal. L'expérience amoureuse dans la modernité. Points essais, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]