Eva Bayer-Fluckiger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eva Bayer-Fluckiger
Description de cette image, également commentée ci-après

Eva Bayer-Fluckiger à Oberwolfach, en 2005.

Naissance (65 ans)
Budapest (Hongrie)
Nationalité Suisse
Domaines Mathématiques
Institutions École Polytechnique Fédérale de Lausanne
Université de Franche-Comté
Diplôme Université de Genève
Directeur de thèse Michel Kervaire
Renommée pour Preuve de la conjecture de Serre II (en)

Eva Bayer-Fluckiger (née le ) est une mathématicienne suisse de l'École polytechnique fédérale de Lausanne, qui travaille dans les domaines de l'algèbre et de la théorie des nombres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bayer-Fluckiger a fait ses études à l'université de Genève où elle a obtenu en 1978 son doctorat sous la direction de Michel Kervaire, avec une thèse intitulée Finitude du nombre des classes d’isomorphisme des structures isométriques entières de polynôme minimal semi-simple [1],[2] . Elle est chercheuse invitée à l'Institute for Advanced Study en 1983-84[3]. De 1984 à 1987 elle est professeure invitée à l'Institut des Hautes Études Scientifiques et en 1986/87 au Mathematical Sciences Research Institute. De 1988 à 2001 elle est chercheuse au CNRS à Besançon (Université de Franche-Comté), où elle est également directrice. Depuis 2001 elle est professeure à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Recherches[modifier | modifier le code]

Elle a travaillé sur plusieurs sujets en topologie, algèbre et théorie des nombres, notamment en théorie des nœuds, les réseaux, les formes quadratiqus. Elle a prouvé avec Raman Parimala la conjecture de Serre II (en), conjecture concernant la cohomologie galoisienne[4].

Elle donne également régulièrement des conférences sur ses sujets de recherche, à destination du grand public et de public scolaire, comme des congrès Math.En.JEANs[5],[6].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1983 elle est lauréate du prix Vacheron-Constantin. En 2001 elle reçoit le prix Merian. En 2003 elle est professeure invitée « Emmy-Noether » de l'Université de Göttingen.

En 1987 elle est membre fondatrice du Comité « Femmes & Mathématiques » en France et de 1988 à 1991 elle y siège. De 1990 à 1996 elle est Présidente du groupe Femmes & Mathématiques de la Société mathématique européenne. De 1993 à 1995, elle est membre du comité directeur de la Société mathématique de France.

Publications[modifier | modifier le code]

  • avec Raman Parimala : Galois cohomology of the Classical groups over fields of cohomological dimension≦2 - Inventiones mathematicae, 1995 - Springer DOI:10.1007/BF01231443
  • avec Raman Parimala : Classical groups and the Hasse principle - Annales de Mathématiques, 1998 - jstor.org[7] DOI:10.2307/120961
  • Definite unimodular lattices having an automorphism of given characteristic polynomial
  • Finitude des classes d'isomorphisme des structures isométriques entières de polynome minimal semi-simple
  • Formes hermitiennes sur les algèbres p-adiques
  • Groupes linéaires modulo p et points d'ordre fini des variétés abéliennes : cours [donné] au Collège de France, janvier-mars 1986
  • Hermann Minkowski, Grand prix de l'Académie des sciences à 18 ans [8]
  • Higher dimensional simple knots and minimal Seifert surfaces
  • Indecomposable knots and concordance
  • Invariants of fields in the theory of quadratic forms and Kaplansky's radical
  • On the second trace form of etale and central simple algebras in characteristic 2
  • avec Andrew Ranicki (de), David Lewis (éd): Quadratic Forms and their applications, American Mathematical Society 2000.
  • Quadratic forms and their applications : proceedings of the Conference on Quadratic Forms and their Applications, 5-9 juillet 1999, University College Dublin
  • Réseaux unimodulaires ayant une isométrie de polynôme caracteristique donné
  • Stably hyperbolic ε-Hermitian forms and doubly sliced knots II
  • Eva Bayer-Fluckiger, « Théorie algébrique des formes quadratiques », sur EPFL, MathGeom, .
  • avec Hendrik Lenstra, Forms in odd degree extensions and self-dual normal bases, Amer. J. Math. 112 (1990), 359-373.
  • avec Jean-Pierre Serre, Torsions quadratiques et bases normales autoduales, Amer. J. Math. 116 (1994), 1-63.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Eva Bayer-Fluckiger » (voir la liste des auteurs).

  1. Comm. Math.Helveticae, n° 54 (1979), page 378.
  2. (en) Eva Bayer-Fluckiger sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. Institute for Advanced Study: A Community of Scholars
  4. (en) E. Bayer-Fluckiger et R. Parimala, « Galois cohomology of the classical groups over fields of cohomological dimension ≤ 2 », Invent. Math., vol. 122,‎ , p. 195–229 (DOI 10.1007/BF01231443)
  5. Une conférence sur la théorie des nœuds
  6. un exposé d'initiation, par Eva Bayer-Fluckiger
  7. Google scholar
  8. Un article du même titre est paru dans Tangente, no 111, 2006, p. 14-17 [lire en ligne]
    Article écrit à la suite de la conférence éponyme donnée par Eva Bayer-Fluckiger le 10 mai 2006 à la Bnf, dans le cadre du cycle Un texte, un mathématicien proposé par la SMF et la BnF, en partenariat avec France Culture et Tangente

Liens externes[modifier | modifier le code]