Euseigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Euseigne
Euseigne
Vue du village d'Euseigne.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Hérens
Commune Hérémence
NPA 1982
Démographie
Gentilé Les Euseignards
Géographie
Coordonnées 46° 10′ 20″ nord, 7° 25′ 22″ est
Altitude 979 m
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

Voir sur la carte administrative du Canton du Valais
City locator 14.svg
Euseigne

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Euseigne

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Euseigne
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Euseigne est un village de la commune d'Hérémence dans le canton du Valais en Suisse.

Situation[modifier | modifier le code]

Situé à la bifurcation du val d'Hérens et du val d'Hérémence, il fait partie du district d'Hérens, dans la commune d'Hérémence.

Le village d'Euseigne se trouve à une altitude de 979 mètres, sur le versant gauche de la rivière Borgnes et le versant droit de l'un de ses affluents, la rivière Dixence.

Les Pyramides[modifier | modifier le code]

Pyramides d'Euseigne
Vue des pyramides d'Euseigne.

Le village est célèbre pour ses « pyramides », de petits reliefs naturels en forme de cônes d'une hauteur de 10 à 15 mètres, surmontés d'une pierre et formés par la dégradation de moraines. Grâce à leur taille et leur poids respectable, ces blocs font office de chapeaux protecteurs en compressant la moraine sous-jacente[3]. Ces pyramides se sont formées, au cours des millénaires, à la suite de la dernière glaciation et lors des retraits successifs des glaciers qui envahissaient les vallées d'Hérémence et d'Hérens il y a 10 000 à 80 000 ans[4].

La route principale de la vallée passe par un petit tunnel creusé sous les formations rocheuses.

Les incendies[modifier | modifier le code]

En 1800, un violent incendie détruit le village d'Euseigne et sa chapelle[5].

Le 22 décembre 1917, un incendie détruit à nouveau presque entièrement le village d'Euseigne, consumant 107 bâtiments[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Euseigne possède la plus ancienne chapelle de la paroisse d'Hérémence, construite, en 1587, par le chanoine official Georges Dayer[5].

En 1978, après deux ans de travaux, inauguration du Collège St-Georges à Euseigne, Cycle d’Orientation du Val d’Hérens[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Usegni et Usogny en 1200, Usenni et Usogni au XIIIe siècle, Osogny en 1352, Ysogni en 1379, nom dans lequel Jules Guex voit un ancien villa Eugenia[8],[9].

Étymologie[modifier | modifier le code]

D'après Albert Samuel Gatschet, Useigne ou Euseigne signifie endroit où l'on payait, livrait la soignie ou sognie (bas latin sunnia, sonia), redevance d'avoine due par le vassal à son seigneur. Cette hypothèse est appuyée par le fait qu'Euseigne est la seule localité sur le chemin de la vallée, de Vex à Evolène. En revanche, André Bonnard observe que dans Useigne, l'accent est sur le ei, alors que dans soignie il se trouve sur le second i. En outre, il n'existe aucune explication pour le u. L'étymologie d'Euseigne reste donc incertaine[10].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2017 », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Les pyramides d’Euseigne
  4. « Pyramides d'Euseigne », sur Tourismesuisse (consulté le 4 février 2013).
  5. a et b Xavier Meytain, curé, « Annales valaisannes », sur bibliothèque numérique RERO DOC (consulté le 4 février 2013), p. 223.
  6. Jean-Luc Rouiller, « Histoire du valais, XXe siècle », sur Encyclopédie Valais, (consulté le 4 février 2013).
  7. « Histoire du centre scolaire à Euseigne », sur Cycle d'orientation d'Euseigne (consulté le 4 février 2013).
  8. Jules Guex, La montagne et ses noms : Etudes de Toponymie alpine, Rouge, Coll. Alpine,
  9. « Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs », sur henrysuter (consulté le 4 février 2013).
  10. Henri Jaccard, Essai de toponymie : Origine des noms de lieux habités et des lieux dits de la Suisse romande, G. Bridel & cie, , 557 p. (lire en ligne), p. 483