Eusebi Güell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eusebi Güell
Image dans Infobox.
Portrait d'Eusebi Güell en 1915
Fonction
Conseiller municipal de Barcelone
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père
Joan Güell i Ferrer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Isabel López i Bru (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Joan Antoni Güell i López (d)
Isabel Güell i López
Santiago Güell y López (d)
Eusebi Güell i López (d)
Maria Lluïsa Güell LópezVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
Distinction
Grand-croix de l'ordre civil du mérite agricole (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Eusebi Güell i Bacigalupi, comte de Güell, est un industriel et mécène catalan, né le et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Eusebi Güell est le fils de Joan Güell i Ferrer (1800–1872), un riche industriel originaire de Torredembarra ayant amassé une fortune considérable sur l'île de Cuba et dirigeant de nombreuses activités commerciales dans la ville de Barcelone. Sa mère est Francesca Bacigalupi i Dolcer, une descendante d'une ancienne famille de marchands italiens de la République de Gênes ayant immigré en Catalogne à la fin du XVIIIe siècle.

Il est connu pour avoir été le mécène d'Antoni Gaudí qu'il rencontra à l’Exposition Universelle de 1878. La première commande que Güell fit à Gaudi fut les meubles de la Chapelle du Palais de Sobrellano à Comillas (Cantabrie). De là naîtra une relation entre les deux hommes, Güell passera de nombreuses commandes à Gaudí, ce qui aboutira à la production d'œuvres majeures du modernisme catalan telles que le parc Güell, la Casa Vicens, le palais Güell ou encore la Sagrada Familia.

En 1919, il fait construire le palais de Pedralbes qu'il offre ensuite au roi Alphonse XIII.

Il est anobli « comte de Güell » en 1908.

Eusebi Güell épousa en 1871 Luisa Isabel López Bru (1851–1924), fille du marquis de Cormillas, avec qui il a 10 enfants : Isabel – devenue compositrice de musique, Maria Lluïsa, Juan Antonio, María Cristina, Eusebi, Claudi, Santiago, Francesca, Josefina et Mercè Güell. Son troisième enfant, Juan Antonio Güell y López (es) (1874–1958), héritera des titres de comte de Güell, de comte de Ruiseñada et de marquis de Cormillas avant de se lancer en politique et de devenir maire de la ville de Barcelone.

De nombreux bâtiments, construits par Gaudi, portent son nom

Eusebi Güell meurt le 8 juillet 1918 dans sa résidence du Park Güell, qui est aujourd’hui devenue l’école publique Baldiri Reixac.

Liens externes[modifier | modifier le code]