Eusèbe Girault de Saint-Fargeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eusèbe Girault de Saint-Fargeau
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Pierre Augustin Eusèbe Girault de Saint-Fargeau, né à Saint-Fargeau le et mort en 1855 à Paris, est un homme de lettres français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Girault se fit connaitre, dès 1826, par la publication d’un Dictionnaire de la géographie physique et politique de la France (in-8°), qui servit de base au Dictionnaire de toutes les communes (1828, in-8°). Il a publié deux autres ouvrages en ce genre : le Guide pittoresque du voyageur en France (1834 et années suiv., 6 vol. in-8° et atlas), et le Dictionnaire géographique, historique, administratif et industriel de toutes les communes de France (1846-1847, 3 vol. in-4), avec plans, gravures et armes des villes.

À partir de 1848, il dirigea l’Annuaire du commerce des frères Didot. On connait encore de lui : Encyclopédie des jeunes étudiants (1833-1834, 2 vol. in-8°), connaissances humaines, mœurs et passions ; Aperçu statistique de la France (1836, in-8°) ; Revue des romans (1839, 2 vol. in-8°), analyse de onze cents productions remarquables des plus célèbres écrivains français et étrangers ; Bibliographie de la France (1845, gr. in-8°), catalogue de tous les ouvrages imprimés en français depuis le XVe siècle ; Dictionnaire des artistes (1846, in-18), guide explicatif des figures, symboles, etc. ; les Quarante-huit quartiers de Paris (1847, in-12), histoire biographique et anecdotique ; les Beautés de la France (1850, in-8°), dont il a écrit le texte ; Histoire littéraire (1852, in-18), etc.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de toutes les communes (1828)
  • Aperçu statistique de la France (1836)
  • Les quarante-huit quartiers de Paris : biographie historique, archéologique et anecdotique des rues, des palais, des monuments, des jardins, des musées, des bibliothèques, des théâtres, des hôtels, lieux et maisons célèbres de Paris, Paris, E. Blanchard et Cie, , 3e éd. (1re éd. 1846), 612 p., 1 vol.  ; in-132 (lire en ligne).
  • Dictionnaire géographique, historique industriel et commercial de toutes les communes de la France (1846-1847)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, Paris, Hachette, 1858, p. XXVIII.

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale d’Espagne • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque apostolique vaticane • WorldCat

Sur les autres projets Wikimedia :