Euryops pectinatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Euryops pectinatus

L'Euryops pectiné (Euryops pectinatus) est un arbuste de la famille des Asteraceae, originaire d'Afrique du Sud. Il est cultivé comme plante ornementale.

Synonyme : Othonna pectinata L. est le nom donné en premier (basionyme) à la plante par Linné en 1753 dans Species Plantarum[1]. En 1820, Cassini déplaça l'espèce dans le genre Euryops[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Euryops dérive du grec eurys « grand » et ops « œil », évoquant le capitule. L'épithète spécifique pectinatus est un mot latin signifiant « disposé en forme de peigne » (Gaffiot) en référence à la division des feuilles en pinnules rapprochées.

Description[modifier | modifier le code]

L'Euryops pectiné est un arbuste très ramifié, d'environ 1,50 m de haut[3]. Les tiges érigées, ligneuses, se ramifient dans leur partie supérieure en rameaux portant les feuilles, très rappochées.

Les feuilles d'un gris verdâtre, couvertes d'un duvet pruineux, sont pennatifides à pennatipartites, c'est-à-dire profondément divisées en segments alignés comme les dents d'un peigne (d'où le qualificatif de pectiné). La feuille fait de 40 à 100 mm de long.

Le capitule jaune est formé à la périphérie de fleurs ligulées, femelles et au centre de fleurs tubulées, bisexuées. En France, la floraison s'étale de l'automne à la fin du printemps[4].

Distribution[modifier | modifier le code]

L'Euryops pectiné est endémique dans le sud du Cap-Oriental en Afrique du Sud.

Culture[modifier | modifier le code]

L'euryops pectiné se cultive comme plante ornementale sous les climats doux. Dans les emplacements ensoleillés, sa croissance est rapide.

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Référence Biodiversity Heritage Library (Biodiversity Heritage Library) : 358947#page/368
  2. Référence Biodiversity Heritage Library (Biodiversity Heritage Library) : 23029086#page/57
  3. (en) Sharon Turner, « Euryops pectinatus (L.) Cass », PlantZAfrica.com, South African National Biodiversity Institute,
  4. (en) Natacha Mauric, « Euryops pectinatus », Jardin! L'Encyclopédie, Société des gens de lettres,

Liens externes[modifier | modifier le code]