Euryalida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Euryalida sont un ordre d'ophiures (échinodermes). Ce sont de grandes ophiures planctonivores d'eaux sombres.

Description[modifier | modifier le code]

Cet ordre compte principalement de grandes ophiures planctonivores, pourvues de grands bras allongés et éventuellement ramifiés, permettant de filtrer l'eau de mer en piégeant le plancton, un peu à la manière de leurs cousins les crinoïdes (ou les étoiles de mer de l'ordre des Brisingida). Elles vivent le plus souvent tassées en boule pendant la journée, et étendent leurs bras la nuit tombée pour se nourrir[1] ; cependant de nombreuses espèces sont abyssales et ne connaissent pas ces variations. En effet, ces animaux vivent le plus souvent dans les eaux froides ou très profondes, à l'abri des prédateurs auxquels leur mode de nourrissage les exposerait.

L'ordre se divise en deux morpho-groupes : d'une part les espèces à bras allongés mais non ramifiés (« serpent stars » en anglais), et d'autre part celles aux bras très ramifiés (« basket stars » en anglais, la plupart des Euryalidae et Gorgonocephalidae)[2]. Ces deux morpho-groupes sont cependant paraphylétiques, des ophiures à cinq bras non ramifiés étant présentes dans toutes les familles.

On compte approximativement 177 espèces au sein des 3 familles de cet ordre[2].

Liste des familles[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (24 mars 2018)[3] :

  • ordre Euryalida Lamarck, 1816
    • famille Asteronychidae Ljungman, 1867 -- 3 genres (11 espèces)
    • famille Euryalidae Gray, 1840, emended Okanishi et al., 2011 -- 13 genres (89 espèces)
    • famille Gorgonocephalidae Ljungman, 1867 -- 34 genres (96 espèces)


En 2017, une vaste révision a fait basculer les anciennes familles des Asteroschematidae et Astrocharidae dans les Euryalidae[4].


Divers[modifier | modifier le code]

En octobre 2014, une vidéo virale montrant une gorgonocéphale fait le buzz sur les réseaux sociaux. Il s'agit probablement d'une Euryale aspera, sortie de l'eau par des pêcheurs[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Christopher Mah, « Gorgonocephalus : Because Weird is what we do », sur Echinoblog, .
  2. a b et c (en) Christopher Mah, « What is that weird thing on Facebook ? », sur Echinoblog, .
  3. World Register of Marine Species, consulté le 24 mars 2018
  4. (en) Timothy D. O’Hara, Andrew F. Hugall, Ben Thuy, Sabine Stöhr et Alexander V. Martynov, « Restructuring higher taxonomy using broad-scale phylogenomics: The living Ophiuroidea », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 107,‎ , p. 415-430 (DOI 10.1016/j.ympev.2016.12.006, lire en ligne).