Eurodollar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

L'eurodollar désigne plusieurs choses bien différentes :

  • l'une des Euromonnaies ; ce sont des dépôts à terme libellés en dollars déposés auprès d'une banque établie hors des États-Unis[1]. Ces dépôts sont hors de la juridiction des États-Unis et permettent des marges plus grandes[2]. Ce marché est devenu plus important que le marché monétaire domestique américain. L'émergence des eurodollars est née de la conjonction :
    • des déséquilibres économiques extérieurs des États-Unis ;
    • du choix de Londres, dans les années 1950, par les autorités soviétiques comme lieu de dépôt de leurs avoirs en dollars, par crainte de voir ceux-ci bloqués si elles les confiaient à des banques américaines ;
    • de la Regulation Q aux États-Unis, qui imposait un taux maximum à la rémunération des dépôts bancaires domestiques, lequel taux a été en retard sur l'inflation dès les années 1960 et a donc provoqué une émigration massive de capitaux américains vers Londres.
Ces dépôts restent néanmoins physiquement aux États-Unis, en compte auprès de banques américaines agissant en tant que banques correspondantes des banques détentrices.
  • par extension et abus de langage, les futures sur Libor dollar, cotés conjointement sur le CME, le LIFFE et le Simex, et qui sont le marché directeur des taux à court/moyen terme aux États-Unis;

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Paul Einzig, Le système des eurodollars, Mame, 1971

Notes et références[modifier | modifier le code]