Euro Cargo Rail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Euro Cargo Rail
Logo de Euro Cargo Rail
Image illustrative de l'article Euro Cargo Rail

Création 2005[1]

Sigle ECR
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Effectifs 1 000 salariés (2012)
Société mère Deutsche Bahn
Site web www.eurocargorail.com

Écartement des rails Standard UIC (1 435 mm) (Réseau ferré national)
Trafic fret 5,4 milliards de t.km (2012)

Euro Cargo Rail (ECR) est une entreprise ferroviaire de transport de marchandises française.

Filiale de DB Cargo[2], elle opère sur le réseau ferré national français depuis 2005.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société Euro Cargo Rail est fondée en février 2005[3] en tant que filiale de EWS International[4],[5].

Elle reçoit son premier certificat de sécurité de l'établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF) le 1er décembre 2006[6].

Euro Cargo Rail devient une filiale de la Deutsche Bahn en 2007 lorsque English, Welsh and Scottish Railway (EWS), sa maison mère, est acquise par l'entreprise ferroviaire allemande[7]. ECR devient le second transporteur de Fret en 2008 avec une part de marché de 5,3 %[1], la situant juste derrière Fret SNCF.

En 2010, la part de marché de l'entreprise atteint 8 %[8].

En octobre 2010, Euro Cargo Rail monte une coentreprise avec le port de La Rochelle, nommée OFP La Rochelle[9].

ECR revendique être le premier opérateur privé de fret ferroviaire en France.

En 2015, ECR s'est vu renouveler son certificat de sécurité par l'établissement public de sécurité ferroviaire. Ce certificat lui permet de circuler sur tout le réseau ferré Français[10].

Le 8 décembre 2016, ECR annonce la suppression de 300 emplois (150 postes de conducteurs, 70 postes d'agents de manœuvre et 80 postes au siège) soit un quart de ses effectifs. La même année, l'entreprise a enregistré une perte opérationnelle de 25 millions d'euros. Cette perte était de 13 millions d'euros en 2015[11].

Matériel[modifier | modifier le code]

ECR possède une flotte d'environ 160 locomotives (et 2000 wagons) appartenant aux catégories suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Welcome to Euro Cargo Rail » (consulté le 1er juillet 2011), Presentation
  2. DB Cargo est le nouveau nom de DB Schenker Rail sur le site de Euro Cargo Rail, le 7 mars 2016 (consulté le 9 décembre 2016).
  3. [PDF] « En quatre ans d’existence, Euro Cargo Rail prouve son engagement durable »,
  4. (en) « Euro Cargo Rail third rail freight operator in France », www.infrasite.net, Euro Cargo Rail,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « News Desk : Euro Cargo Rail », www.railwayherald.org, vol. 1, no 22,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  6. « Certificat de sécurité à ECR | EPSF », sur www.securite-ferroviaire.fr (consulté le 10 décembre 2015)
  7. (en) « DB's takeover of EWS approved », sur www.railwaygazette.com,
  8. (en) Jörg Schmitt, « France's SNCF Muscles in on German Rail Market », sur www.spiegel.de,
  9. (en) « News in Brief », sur www.railwaygazette.com,
  10. « Renouvellement du certificat de sécurité à ECR | EPSF », sur www.securite-ferroviaire.fr (consulté le 10 décembre 2015)
  11. « Fret ferroviaire: Deutsche Bahn supprime 300 postes en France », article Le Parisien du 8 décembre 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]