Euralys Syndicat intercommunal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Euralys
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Forme SIVOM
Siège Halluin
Communes 7
Président Alain Detournay
Date de création
Date de disparition
Code SIREN 255902785
Démographie
Population 52 649 hab. (2010)
Densité 799 hab./km2
Géographie
Superficie 65,9 km2
Liens
Site web http://www.euralys.eu
Fiche Banatic Données en ligne

Euralys Syndicat intercommunal, couramment appelé Euralys, est une ancienne structure intercommunale française, située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais, frontalière de la Belgique, dans la plaine de l'Europe du Nord. Il était un syndicat intercommunal à vocations multiples.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Syndicat intercommunal Lys-Nord-Métropole (SILNM) avait été créé en 1999. Son premier président fut le maire de Linselles, Jacques Rémory.

En 2012, le Syndicat intercommunal Lys-Nord-Métropole changea de nom pour Euralys Syndicat intercommunal.

Le 1er septembre 2013, Euralys quitta ses locaux en mairie de Linselles pour installer son siège à Halluin, dans des locaux qui lui étaient propres.

À la suite de la décision de la commune d'Halluin de se retirer du syndicat, Euralys fut dissout en 2017[1],[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1999 2010 Jacques Rémory   Maire de Linselles
2010 2012 Jean-Luc Deroo PS Maire d'Halluin
2012 2017 Alain Detournay UMP Maire de Comines

Instances politiques[modifier | modifier le code]

Euralys était administré par un comité syndical, composé de 14 délégués titulaires (deux par commune membre) et 14 délégués suppléants élus par les conseils municipaux. Le comité syndical se réunissait au moins une fois par trimestre. Il élisait en son sein un bureau syndical, dont le président et les vice-présidents. Le bureau syndical était composé des maires des communes membres et se réunissait mensuellement.

De 2008 à 2014, le comité syndical avait mis en place une présidence tournante pour le mandat 2008-2014, avec l'élection d'un nouveau président tous les deux ans.

Composition[modifier | modifier le code]

Euralys se composait de 7 communes de la vallée de la Lys :

[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
2008
2010
51 745 52 127
Nombre retenu à partir de 1982 : Population sans doubles comptes, puis population municipale à partir de 2006 [3]

Compétences[modifier | modifier le code]

Euralys exerçait plusieurs compétences que l'on pouvait regrouper en deux missions essentielles :

  1. développer le territoire, notamment en définissant une stratégie de développement et d'aménagement ;
  2. mutualiser les moyens entre les communes.

Ressource[modifier | modifier le code]

Les contributions communales étaient la principale recette de fonctionnement d'Euralys.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]