Eugenie Clark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clark.
Eugenie Clark
Eugenie Clark.jpg

Eugenie Clark en 2011

Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Eugenie Clark est une ichtyologiste américaine née le à New York et morte à Sarasota (Floride) le (à 92 ans)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Eugenie Clark est la fille de Charles et d’Yumico née Mitomi. Elle obtient son Bachelor of Arts au Hunter College en 1942, puis, en 1946, son Master of Arts à l’université de New York et, en 1950, son Ph.D.. Sa thèse présente des recherches sur Platys sp. et Xiphophorus. Pendant ses études, elle est chercheuse assistante à l’Institut Scripps d’Océanographie de 1946 à 1947. De 1948 à 1966, elle travaille au American Museum of Natural History.

Elle se marie avec Ilias Konstantinu le , dont elle aura quatre enfants : Hera, Iris, Themistokles et Nikolas. En 1954, elle commence à travailler comme chercheuse associée au département de l’étude du comportement animal.

De 1955 à 1967, Clark s'occupe du Laboratoire de biologie marine de Cap Haze à Sarasota, en Floride. Elle dirige, en 1962, la mission américaine d’étude sur la mer Rouge. En avril 1966, elle divorce et se remarie le 10 mai avec Chandler Brossard. La même année, elle devient professeur associé à l’université de New York et professeur adjoint à l’Institut de Nouvelle-Angleterre pour la recherche médicale. En 1967, elle rejoint l’Université du Maryland.

Elle fait paraître de nombreux articles scientifiques, notamment sur les poissons vénéneux et les requins, ainsi que 2 ouvrages, Lady With a Spear (1953) et The Lady and the Sharks (1969). Elle est la première américaine à réussir l’insémination artificielle chez les poissons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert D. McFadden, « Eugenie Clark, Scholar of the Life Aquatic, Dies at 92 »,‎

Lien externe[modifier | modifier le code]