Eugen Böhringer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bohringer.
Eugen Böhringer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Rotenberg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
StuttgartVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Eugen Böhringer, né le 22 janvier 1922 à Rotenberg (près de Stuttgart), et mort le (à 91 ans) à Stuttgart[1], est un pilote de rallye allemand, en carrière de 1954 à 1965 (ses premières victoires significatives remontant à 1958).

Biographie[modifier | modifier le code]

La Mercedes W113 230SL d'Eugen Böhringer, pour la saison 1963.
La même (n°617)...

Palmarès[modifier | modifier le code]

Victoires en courses[modifier | modifier le code]

...sous d'autres angles (Musée Mercedes-Benz de Stuttgart).
  • Rallye Hanseat en 1958;
  • Rallye Solitude en 1959 et 1960 (victoires de classe);
  • Rallye de Pologne en 1961 (copilote Rauno Aaltonen) et 1962 (avec Peter Lang) (Mercedes 220 SE);
  • Rallye des Tulipes en 1961 et 1962 (deux victoires de classe);
  • Rallye de l'Acropole en 1962 (avec Peter Lang) et 1963 (avec Rolf Knoll) (Mercedes 220 SE);
  • Rallye Liège (Spa)-Sofia-Liège en 1962 avec Eger, toujours sur Mercedes 220 SE, et en 1963;
  • Rallye du Soleil de Minuit en 1962 (victoire de classe);
  • Rallye d'Allemagne en 1963 (sur Mercedes 300SE rally);
  • Vainqueur en classe de plus de 2000 cm3 au Rallye Monte-Carlo de 1961 à 1965;
    • 2e du rallye solitude en 1958 et 1962;
    • 2e du rallye Monte-Carlo en 1960 (avec Böhringer et Socher) (Mercedes 220 SE), en 1962 (avec Lang) (Mercedes 220 SE), et en 1965 sur Porsche 904 (avec Rolf Wütherich);
    • 2e du rallye de Baden-Baden en 1962 (avec Lang) (Mercedes 220 SE);
    • 2e de la coupe des Alpes en 1960 sur Mercedes 300 Mo SL Roadster;
    • 3e du rallye Liège-Sofia-Liège en 1964;
    • 11e au général du rallye Monte-Carlo en 1963 (avec Lang) (Mercedes 220 SE).

Courses de côte[modifier | modifier le code]

  • Course de côte du Schauinsland en 1959;
  • Course de côte de Pirmasens en 1959;
  • Course de côte de Schorndorf en 1961;
  • Course de côte du Mont Ventoux en 1964 (victoire en classe 7 et 2e du groupe 2, avec la 300 SE).

Circuits[modifier | modifier le code]

  • Prix d'Argentine Großer Straßen en 1963 et 1964, sur Mercedes-Benz 300SE
  • 6 Heures du Nürburgring en 1964 (avec Dieter Glemser), sur Mercedes-Benz 300SE
  • Guia Race of Macau en 1964, sur Mercedes-Benz 300SE
    • 2e du Grand Prix d'Allemagne des voitures de Tourisme (les 6 H.), au Nürburgring, avec Glemser sur Mercedes 300SE en 1963
    • 3e des 6 Heures de Brands Haych en 1964, sur Mercedes-Benz 300SE

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 1962: Médaille d'Argent de l'Ordre du Mérite de RFA, remise par le Président de la République;
  • 1963: Coupe ONS de Pilote allemand le plus titré;
  • Insignes d'or, remis par l'ADAC, et par l'AvD;
  • Aiguille de vainqueur, remise par la firme Mercedes-Benz.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Eugen Böhringer gestorben », sur motor-klassik.de (consulté le 21 juin 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]