Eugénie Zvonkine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eugénie Zvonkine
Photo d'Eugénie Zvonkine en novembre 2017.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Eugénie Zvonkine (en russe : Евгения Звонкина), née le à Moscou en Russie, est une historienne, chercheuse, critique de cinéma, spécialiste du cinéma soviétique, russe et ukrainien. Après avoir présenté sa thèse de doctorat à l'Université de Paris 8 en 2009 elle devient maître de conférences et chargée de cours en cinéma et audiovisuel auprès de cette même université.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eugénie Zvonkine est d'origine russe et de nationalité française [1]. Elle vit en France, à Paris. C'est sous la direction de Claudine Eizykman qu'elle soutient sa thèse en 2009 sur le sujet : Les États de la dissonance dans l'œuvre cinématographique de Kira Mouratova (de 1958 à 2009)[2].

L'auteure mène également un projet financé par l'équipe ESTCA [3] et le Labex Arts H2H, accompagné de colloques en français et en anglais. Ce projet aboutit notamment à la publication de l'ouvrage sur le sujet de sa thèse : Kira Mouratova. Un cinéma de la dissonance[4]. Elle poursuit également ses recherches sur l'œuvre du cinéaste Alexeï Guerman[5].

Elle réalise en 2016 un documentaire intitulé Souvenir de vague (2016) sur la Nouvelle vague kazakhe et ce qu’il en reste.

Le 11 novembre 2017, elle présente, avec plusieurs co-auteurs, dont Joël Chapron, dans le cadre de la 15e semaine du cinéma russe à Paris[6], un ouvrage collectif qu'elle a dirigé et qui est consacré au cinéma russe depuis les années 1990 jusqu'à ce jour : Cinéma russe contemporain, (r)évolutions[7].

Depuis 2010, elle a rédigé de nombreux articles dans les Cahiers du cinéma et dans les revues Studies in Russian and Soviet Cinema(en) et Kinovedceskie zapiski (ru)[8].

Eugénie Zvonkine est interprète tous les ans dans le cadre de la Semaine du cinéma russe à Paris où elle présente également des films et propose des conférences.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb151137911
  2. http://www.theses.fr/2009PA083149
  3. Esthétique, sciences et technologie du cinéma et de l'audiovisuel de l'Université de Paris 8
  4. Eugénie Zvonkine, Kira Mouratova : un cinéma de la dissonance, L'Âge d'homme (ISBN 978 2825 141 069)
  5. Disparition : Alexeï Guerman, l'œuvre au noir dans Cahiers du cinéma nr 688, 2013, p. 70-71
  6. http://centre-culturel-russe.art/semaine-du-cinema-russe-8-14-novembre/
  7. Eugénie Zvonkine et collectif, Cinéma russe contemporain, (r)évolutions, Presses universitaires du Septentrion, , 185 p. (ISBN 978 2 7574 1799-7)
  8. http://www.estca.univ-paris8.fr/index.php/eugenie-zvonkine/#1467278273516-c2144263-e1895352-23f144be-e355 voir : articles dans des revues à comité de lectures

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugénie Zvonkine, Kira Mouratova : un cinéma de la dissonance, L'Age d'homme (ISBN 978 2825 141 069)
  • Eugénie Zvonkine et collectif, Cinéma russe contemporain, (r)évolutions, Presses universitaires du Septentrion, , 185 p. (ISBN 978 2 7574 1799-7)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]