Eugénie Lemoine-Luccioni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eugénie Lemoine-Luccioni
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Eugénie Lemoine-Luccioni, née en 1912 et morte en 2005, est une psychanalyste, femme de lettres et critique littéraire française. Membre de l'école de la cause freudienne dont elle fut vice-présidente, elle travaille notamment avec Jacques Lacan et collabore, de 1945 à 1976, à la revue Esprit[1].

Elle a publié sous le nom de Gennie Luccioni un roman en 1946, Cercles, et a traduit plusieurs œuvres de l'italien, dont Le petit monde de Don Camillo de Giovanni Guareschi, en 1951. Ses notes et chroniques dans la revue Esprit sont signées de ce nom (ou encore de Eugénie Luccioni).

Elle a publié sous le nom de Gennie Lemoine, avec Paul Lemoine, Le Psychodrame, Laffont 1972.

Sa belle-sœur est la romancière et traductrice hollandaise Maatje Luccioni-Van de Male, qu'elle évoque brièvement dans Partage des femmes.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lemoine-Luccioni, Eugénie, imec-archives.com, consulté le 21 juin 2012.