Eugénie Dauzat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dauzat.
Eugénie Dauzat
Naissance
Décès (à 112 ans)
Lezoux, Puy-de-Dôme, Auvergne (France)
Nationalité Drapeau de France Française
Distinctions
Vice-Doyenne des Français du 11 octobre 2012 au 12 janvier 2013

Eugénie Dauzat, née Eugénie Licheron le à Neuville (Puy-de-Dôme) et morte le [1] à Lezoux (Puy-de-Dôme), âgée de 112 ans et 37 jours, est une supercentenaire, considérée à tort comme la doyenne des Français[2],[3] à deux reprises. Dans un premier temps, Maria Richard lui ravit le titre jusqu'au . Elle est alors considérée comme la doyenne des Français à ce moment-là[4] jusqu'à ce qu'une autre personne : Irénise Moulonguet, née un mois avant, ne soit découverte[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

L'Auvergnate Eugénie Dauzat, née Licheron[6], le 6 décembre 1900, a passé sa vie à Bort-l'Étang au côté de son mari, Gabriel, qui fut maire de cette commune durant près de quarante ans.

Références[modifier | modifier le code]