Eugénie Dauzat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Eugénie Dauzat
Naissance
Décès (à 112 ans)
Lezoux, Puy-de-Dôme, Auvergne (France)
Nationalité Drapeau de France Française
Distinctions
Vice-Doyenne des Français du 11 octobre 2012 au 12 janvier 2013

Eugénie Dauzat, née Eugénie Licheron le à Neuville (Puy-de-Dôme) et morte le [1] à Lezoux (Puy-de-Dôme), âgée de 112 ans et 37 jours, est une supercentenaire, considérée à tort comme la doyenne des Français[2],[3] à deux reprises. Dans un premier temps, Maria Richard lui ravit le titre jusqu'au . Elle est alors considérée comme la doyenne des Français à ce moment-là[4] jusqu'à ce qu'une autre personne : Irénise Moulonguet, née un mois avant, ne soit découverte[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

L'Auvergnate Eugénie Dauzat, née Licheron[6], le 6 décembre 1900, a passé sa vie à Bort-l'Étang au côté de son mari, Gabriel, qui fut maire de cette commune durant près de quarante ans.

Références[modifier | modifier le code]