Eugenie Bouchard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Eugénie Bouchard)
Aller à : navigation, rechercher
Eugenie Bouchard
Eugenie Bouchard
Carrière professionnelle
2009
Pays Drapeau du Canada Canada
Naissance (21 ans)
Drapeau : Canada Montréal
Surnom Genie
Taille / poids 1,78 m (5 10) / 61 kg (134 lb)
Prise de raquette Droitière
Revers à deux mains
Entraîneur Sam Sumyk
Gains en tournois 4 145 596 $US
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 3
Meilleur classement 5e (20/10/2014)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 103e (12/08/2013)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/2 1/2 F (1) 1/8
Double 1/8 1/8 1/32
Mixte 1/16 1/32

Eugenie Bouchard, née le à Montréal est une joueuse de tennis canadienne, professionnelle depuis 2009.

Fin 2013, la WTA lui décerne le prix de « Révélation de l'année ».

Elle est révélée au grand public en 2014, année où elle remporte notamment son premier titre WTA à Nuremberg et où elle parvient à atteindre les demi-finales de l'Open d'Australie, de Roland-Garros et la finale de Wimbledon. Eugenie se qualifie pour la première fois aux Masters еt elle est élue « Joueuse ayant le plus progressé » par la WTA pour sa saison 2014.

Elle est la première Canadienne à atteindre la finale d'un tournoi du Grand Chelem et la 5e place au classement WTA.

Carrière[modifier | modifier le code]

Eugenie Bouchard est la fille de Michel Bouchard et de Julie Leclair.

Eugenie Bouchard remporte les tournois de double juniors de Wimbledon le [1] et le de même que celui en simple juniors le [2],[3]. En octobre 2013, elle annonce la fin de sa collaboration avec la Française Nathalie Tauziat qui l'entraînait depuis juin 2011[4],[5],[6]. Elle a ensuite été entraînée par Nick Saviano, un ancien joueur de l'ATP qui dirige une académie en Floride[7], de 2011 à novembre 2014, quand ils ont décidé de se séparer.[1]

La Québécoise atteint sa première finale sur le circuit WTA le 7 octobre 2013 à Osaka, au Japon. Elle s'incline face à l'Australienne Samantha Stosur en 3 sets sur le score de 6-3, 5-7, 2-6.

Fin 2013, Eugenie reçoit le prix de « Révélation de l'année » par la WTA.

La montréalaise est sur le devant de la scène en janvier 2014, en parvenant en demi-finale des Internationaux d'Australie à Melbourne, où elle est éliminée par la Chinoise Li Na. Celle-ci remportera finalement le tournoi, premier du Grand Chelem de l'année. Eugenie a battu dans l'ordre Chen TangHao, Virginie Razzano, Lauren Davis, Casey Dellacqua et Ana Ivanović. Le 24 mai 2014, Eugenie Bouchard décroche son premier titre en carrière sur le circuit de la WTA en battant la Tchèque Karolína Plíšková sur le score de 6-2, 4-6, 6-3 au tournoi de Nuremberg, en Allemagne. À Roland-Garros, elle est demi-finaliste face à Maria Sharapova, future lauréate du tournoi, après des victoires face à Shahar Peer, Julia Görges, Johanna Larsson, Angelique Kerber et Carla Suárez Navarro.

Eugenie Bouchard lors de Roland-Garros en 2014.

À Wimbledon, Eugenie est finaliste face à Petra Kvitová, après des victoires face à Daniela Hantuchová, Silvia Soler-Espinosa, Andrea Petkovic, Alizé Cornet, Angelique Kerber et Simona Halep, sans perdre le moindre set.

À la fin de l'année 2014, la canadienne pointe au 7e rang mondial avec un titre WTA à son actif ainsi qu'une finale de Grand Chelem et une première participation aux Masters. Elle est élue « Joueuse ayant le plus progressé » par la WTA.

2005-2010 :Premières années[modifier | modifier le code]

En 2005, Bouchard a participé à l'Open Super 12 à Auray en France. Elle obtient un titre ITF en double et en simple au Costa Rica et le titre All Canadian ITF en simple à Burlington en 2008. En 2009 et à seulement 15 ans, elle gagne le Canadian under-18 indoor championship à Toronto. À ce tournoi, elle défait la québécoise Marianne Jodoin, à 15 ans et un mois, elle devient une des plus jeunes vainqueurs du tournoi indoor. Plus tard cette année, elle gagne son premier match professionnel dans un tableau principal à Caserta en Italy. Elle bat la no 798 Frederica Grazioso. En 2009, elle gagne le Pan American Closed ITF Championships.

2011 : Succès juniors et première apparition dans un tournoi WTA[modifier | modifier le code]

À l'Open d'Australie, elle perd en demi-finale du simple junior contre la tête de série no 5 Monica Puig. Une semaine plus tard, elle gagne son premier titre professionnel à l'ITF 25 000 $ Burnie International, où elle bat la qualifiée de 16 ans, Zheng Saisai en finale. Elle gagne son second titre professionnel en avril à l'ITF 10 000 $, à Šibenik en Croatie. Elle bat Jessica Ginier en finale. Elle rate Roland Garros à cause d'une blessure.A Wimbledon,elle perd en quart de finale en simple junior contre la tête de série no 3 Irina Khromacheva mais elle gagne le double avec sa partenaire Grace Min. Elle atteint également une semaine après sa première finale professionnelle en double avec Megan Moulton-Levy à l'ITF 50 000 $ de Waterloo qu'elles perdent. À la fin de juillet, elle bat la 114e mondiale Alison Riske à l'Open de Citi au Collège Park du Maryland. C'est sa première victoire dans un tableau principal d'un tournoi WTA. Grâce à cette victoire, elle a la chance de rencontré la tête de série no 2 Nadia Petrova au second tour, mais elle perd le match.

2012 : Titre junior à Wimbledon[modifier | modifier le code]

Eugenie Bouchard gagne Wimbledon junior 2012

Bouchard atteint les demi-finales de l'Open d'Australie junior, pour la seconde année consécutive, mais elle perd contre Yulia Putinseva. Bouchard gagne son premier titre professionnel en double à l'ITF 50 000 $ de Dothan avec sa partenaire Jessica Pegula. Elles battent les Canadiennes Sharon Fichman et Marie-Ève Pelletier en finale. En mai, Bouchard gagne son troisième titre professionnel en simple à l'ITF 10 000 $ de Båstad, après avoir battu Milana Spremoen finale. Bouchard gagne ensuite Wimbledon junior en simple avec une victoire contre la tête de série no 3 Elina Svitolina. Elle devient la première Canadiennes que ce soit en junior ou en professionnel à avoir gagné un tournoi du Grand Chelem en simple.Elle gagne également le titre en double pour la deuxième année consécutive, cette fois ci avec l'Américaine Taylor Townsend, après avoir battu Belinda Bencic et Ana Konjuh en finale.

À la fin de juillet, elle gagne son second titre ITF 25 000 $ et le cinquième titre en simple de sa carrière au tournoi Challenger de Granby. Elle bat la canadienne et tenante du Stéphanie Dubois en finale. Elle joue la semaine suivante au Classic de Washington où elle a eu une Wildcard pour intégrer le tableau principal. Bouchard atteint alors le premier quart de final de sa carrière dans un tournoi WTA, elle fut battue Sloane Stephens. À la Coupe Rogers, elle y bat l'ancienne no 11 Shahar Peer au premier tour. Puis elle perd le second tour contre Li Na. Elle atteint ensuite sa première finale d'ITF 50 000 $ en simple au Challenger de Saguenay mais perd contre Madison Keys. La semaine suivante elle gagne son premier ITF 50 000 $ en simple au Challenger de Toronto. Elle atteint la finale de double également. À son dernier tournoi de la saison elle perd Jacqueline Cako et Natalie Pluskote en finale du double du tournoi ITF 50 000 $ de Phoenix.

2013: Arrivée sur la scène mondiale[modifier | modifier le code]

Au début de la saison, Bouchard tente de se qualifier pour le tableau principal de l'Apia International Sydney, mais perd contre Storm Sanders au premier tour des qualification. Elle participe au qualification de l'Open d'Australie et est éliminé par Daria Gavrilova au second tour. Elle rejoint ensuite le tableau principal du Tournoi de Cali en Colombie. Elle y bat Laura Thorpe au premier tour mais perd contre la russe Alexandra Panova au tour suivant. Son tournoi suivant est le Tournoi de Bogota ou elle participe de nouveau au qualification. Elle gagne contre Richèl Hogenkamp au premier tour mais perd par la suite contre Arantxa Parra Santonja au second l'empéchant de rejoindre le tableau principal. Elle joue par la suite dans le tableau principal de l'Open du Mexique a Acapulco. Elle joue contre Eva Birnerova au premier tour et gagne. Puis elle affronte la tenante du titre et tête de série Sara Errani mais perd. Elle recoit une wild card pour entrer à l'Open de Miami, elle bat au premier tour Shahar Pe'er et perd au second contre la numéro 2 mondial Maria Sharapova.

2014 : Premier titre WTA, Finale de Grand Chelem et apparition dans le top 5[modifier | modifier le code]

2015 : Changement de coach et enchaînement de défaites[modifier | modifier le code]

Par la suite, Eugenie change de coach et enchaîne les défaites. Elle ne parvient plus à gagner, et démarre une saison sur terre catastrophique. Elle se fait éliminer au premier tour de Roland-Garros par la française Kristina Mladenovic.(6-4/6-4)

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date[8] Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 19/05/2014 Nürnberger Versicherungscup, Nuremberg Intern'l 250 000 Terre (ext.) Drapeau : République tchèque Karolína Plíšková 6-2, 4-6, 6-3 Parcours

Finales en simple dames[modifier | modifier le code]

No Date[8] Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 07/10/2013 HP Japan Women's Open Tennis, Osaka Intern'l 235 000 Dur (ext.) Drapeau : Australie Samantha Stosur 3-6, 7-5, 6-2 Parcours
2 23/06/2014 The Championships, Wimbledon G. Chelem 18 575 979 Gazon (ext.) Drapeau : République tchèque Petra Kvitová 6-3, 6-0 Parcours
3 21/09/2014 Dongfeng Motor Wuhan Open, Wuhan Premier 5 2 440 070 Dur (ext.) Drapeau : République tchèque Petra Kvitová 6-3, 6-4 Parcours

Titre en double dames[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en double dames[modifier | modifier le code]

No Date[8] Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 29/07/2013 Citi Open
Washington
Intern'l 235 000 Dur (ext.) Drapeau : Japon Shuko Aoyama
Drapeau : Russie Vera Dushevina
Drapeau : États-Unis Taylor Townsend 6-3, 6-3 Parcours

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 - 2e tour (1/32) Drapeau : Russie Maria Sharapova 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne Carla Suárez 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne Angelique Kerber
2014 1/2 finale Drapeau : République populaire de Chine Li Na 1/2 finale Drapeau : Russie Maria Sharapova Finale Drapeau : République tchèque Petra Kvitová 4e tour (1/8) Drapeau : Russie E. Makarova
2015 1/4 de finale Drapeau : Russie Maria Sharapova 1er tour (1/64) Drapeau : France K. Mladenovic - -

À droite du résultat, l’ultime adversaire.

En double dames[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 - - 3e tour (1/8)
Drapeau : Croatie Petra Martić
Drapeau : Allemagne A.L. Grönefeld
Drapeau : République tchèque Květa Peschke
1er tour (1/32)
Drapeau : Slovaquie J. Husárová
Drapeau : République tchèque P. Cetkovská
Drapeau : Belgique K. Flipkens
2014 3e tour (1/8)
Drapeau : Russie V. Dushevina
Drapeau : Zimbabwe Cara Black
Drapeau : Inde Sania Mirza
- 1er tour (1/32)
Drapeau : Royaume-Uni H. Watson
Drapeau : Australie A. Barty
Drapeau : Australie C. Dellacqua
-

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 - - 1er tour (1/32)
Drapeau : Royaume-Uni Kyle Edmund
Drapeau : Suède S. Arvidsson
Drapeau : Danemark F. Nielsen
-
2015 - 1er tour (1/32)
Drapeau : Biélorussie Max Mirnyi
Drapeau : États-Unis B. Mattek-Sands
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
- -

Sous le résultat, le partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »[modifier | modifier le code]

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Cincinnati Canada   Tokyo
Doha Wuhan
2011               1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne A. Petkovic
 
2012               2e tour (1/16)
Drapeau : République populaire de Chine Li Na
 
2013   2e tour (1/32)
Drapeau : Russie M. Sharapova
  2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Stephens
    2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Williams
2e tour (1/16)
Drapeau : République tchèque P. Kvitová
1/4 de finale
Drapeau : États-Unis V. Williams
2014 4e tour (1/8)
Drapeau : Roumanie Simona Halep
2e tour (1/32)
Drapeau : Ukraine E. Svitolina
1er tour (1/32)
Drapeau : Pologne A. Radwańska
2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne S. Lisicki
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis B. Mattek
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie F. Schiavone
2e tour (1/16)
Drapeau : Russie Kuznetsova
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Rogers
Finale
Drapeau : République tchèque P. Kvitová
2015 4e tour (1/8)
Drapeau : Ukraine L. Tsurenko
2e tour (1/32)
Drapeau : Allemagne T. Maria
1er tour (1/32)
Drapeau : République tchèque B. Strýcová
    3e tour (1/8)
Drapeau : Espagne Carla Suárez
     

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 20/10/2014 BNP Paribas WTA Finals, Singapour 6 500 000 Dur (int.) Round Robin (défaite) Drapeau : Roumanie Simona Halep 6-2, 6-3 Parcours
Round Robin (défaite) Drapeau : Serbie Ana Ivanović 6-1, 6-3
Round Robin (défaite) Drapeau : États-Unis Serena Williams 6-1, 6-1

Parcours en Fed Cup[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2011 - Barrage (groupe mondial II) - Slovénie - Canada - 3 : 2
1 16/04/2011 Drapeau : Slovénie Koper Terre (ext.) Drapeau : Slovénie Polona Hercog Drapeau : Canada Eugenie Bouchard 6-0, 6-4 Parcours
Drapeau : Canada Eugenie Bouchard Drapeau : Slovénie Maša Zec Peškirič 6-4, 6-1
2013 - Barrage (groupe mondial II) - Ukraine - Canada - 2 : 3
2 20/04/2013 Drapeau : Ukraine Kiev Terre (int.) Drapeau : Ukraine Elina Svitolina Drapeau : Canada Eugenie Bouchard 6-78, 6-3, 6-2 Parcours
Drapeau : Canada Eugenie Bouchard Drapeau : Ukraine Lesia Tsurenko 6-4, 7-5
Drapeau : Canada Sharon Fichman
Drapeau : Canada Eugenie Bouchard
Drapeau : Ukraine Elina Svitolina
Drapeau : Ukraine Lesia Tsurenko
6-4, 6-3
2014 - 1er tour (groupe mondial II) - Canada - Serbie - 3 : 1
3 08/02/2014 Drapeau : Canada Montréal Dur (int.) Drapeau : Canada Eugenie Bouchard Drapeau : Serbie Jovana Jakšić 6-1, 6-0 Parcours
Drapeau : Canada Eugenie Bouchard Drapeau : Serbie Vesna Dolonc 6-0, 6-3
2014 - Barrage (groupe mondial I) - Canada - Slovaquie - 3 : 1
4 19/04/2014 Drapeau : Canada Québec Dur (int.) Drapeau : Canada Eugenie Bouchard Drapeau : Slovaquie Kristína Kučová 7-60, 2-6, 6-1 Parcours
Drapeau : Canada Eugenie Bouchard Drapeau : Slovaquie Jana Čepelová 7-66, 6-3
2015 - Barrage (groupe mondial I) - Canada - Roumanie - 2 : 3
5 18/04/2015 Drapeau : Canada Montréal Dur (int.) Drapeau : Roumanie Alexandra Dulgheru Drapeau : Canada Eugenie Bouchard 6-4, 6-4 Parcours
Drapeau : Roumanie Andreea Mitu Drapeau : Canada Eugenie Bouchard 4-6, 6-4, 6-1

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Classements en simple en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Rang 1104 en augmentation 1068 en augmentation 538 en augmentation 302 en augmentation 144 en augmentation 32 en augmentation 7

Source : (en) Classements de Eugenie Bouchard sur le site officiel du WTA Tour

Classements en double en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2010 2011 2012 2013 2014
Rang 527 en augmentation 362 en augmentation 191 en augmentation 132 en diminution 230

Source : (en) Classements de Eugenie Bouchard sur le site officiel du WTA Tour

Records et statistiques[modifier | modifier le code]

Ses 5 meilleures victoires en simple par saison[modifier | modifier le code]

2010


  1. Drapeau : Bolivie Alvarez Teran Maria Fernanda - 230e
  2. Drapeau : États-Unis Kimberly Couts - 284e
  3. Drapeau : États-Unis Chieh-Yu Hsu - 395e
  4. Drapeau : États-Unis Alexandra Mueller - 442e
  5. Drapeau : Australie Tiffany Welford - 617e

2011


  1. Drapeau : États-Unis Alison Riske - 114e
  2. Drapeau : États-Unis Alexa Glatch - 146e
  3. Drapeau : États-Unis Sally Peers - 153e
  4. Drapeau : États-Unis Amanda Fink - 280e
  5. Drapeau : Australie Isabella Holland - 349e

2012


  1. Drapeau : Israël Shahar Peer - 56e
  2. Drapeau : Kazakhstan Galina Voskoboeva - 79e
  3. Drapeau : Biélorussie Olga Govortsova - 82e
  4. Drapeau : Hongrie Melinda Czink - 90e
  5. Drapeau : Royaume-Uni Laura Robson - 120e

2013


  1. Drapeau : Australie Samantha Stosur - 9e[9]
  2. Drapeau : Serbie Jelena Janković - 10e
  3. Drapeau : Serbie Ana Ivanović - 12e
  4. Drapeau : États-Unis Sloane Stephens - 13e
  5. Drapeau : France Kristina Mladenovic - 40e

2014


  1. Drapeau : Roumanie Simona Halep - 3e
  2. Drapeau : Allemagne Angelique Kerber - 7e
  3. Drapeau : Danemark Caroline Wozniacki - 7e
  4. Drapeau : Serbie Jelena Janković - 8e
  5. Drapeau : Allemagne Angelique Kerber - 9e

2015


  1. Drapeau : États-Unis Serena Williams - 1re
  2. Drapeau : Italie Flavia Pennetta - 12e
  3. Drapeau : France Caroline Garcia - 36e
  4. Drapeau : États-Unis Coco Vandeweghe - 36e
  5. Drapeau : Roumanie Irina-Camelia Begu - 42e

Années en détail[modifier | modifier le code]

2010


Quarts de finale :

  • Osprey, États-Unis - 25K

Demi-finales :

  • Waterloo, Canada - 25K

2011


Quarts de finale :

  • Toronto, Canada - 50K

Championne :

  • Burnie, Australie - 25K
  • Sibenik, Croatie - 10K

2012


Quarts de finale :

  • Washington DC, États-Unis - Intern'l
  • Burnie, Australie - 25K
  • Fort Walton Beach, États-Unis - 25K
  • Maribor, Slovénie - 25K

Finale :

  • Saguenay, Canada - 50K

Championne :

  • Toronto, Canada - 50K
  • Granby, Canada - 25K
  • Bastad, Suède - 10K
  • Bastad 2, Suède - 10K

2013


Quarts de finale :

  • Charleston, États-Unis - Premier
  • Tokyo, Japon - Premier 5

Demi-finales :

  • Strasbourg, France - Intern'l
  • Québec, Canada - Intern'l

Finale :

  • Osaka, Japon - Intern'l

2014


Quarts de finale :

  • Acapulco, Mexique - Intern'l
  • Oeiras, Portugal - Intern'I

Demi-finales :

  • Melbourne, Australie - Grand Chelem
  • Charleston, États-Unis - Premier
  • Roland Garros, France - Grand Chelem

Finale :

  • Wimbledon, Angleterre - Grand Chelem
  • Wuhan, Chine - Premier 5

Championne :

  • Nüremberg, Allemagne - Intern'l

2015


Quarts de finale :

  • Melbourne, Australie - Grand Chelem

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Classements WTA (25 mai 2015)
Simple
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Drapeau : États-Unis Serena Williams 9 361
2 en stagnation Drapeau : Russie Maria Sharapova 7 710
3 en stagnation Drapeau : Roumanie Simona Halep 7 360
4 en stagnation Drapeau : République tchèque Petra Kvitová 6 760
5 en stagnation Drapeau : Danemark Caroline Wozniacki 4 940
6 en stagnation Drapeau : Canada Eugenie Bouchard 3 888
7 en stagnation Drapeau : Serbie Ana Ivanović 3 655
8 en stagnation Drapeau : Espagne Carla Suárez Navarro 3 645
9 en stagnation Drapeau : Russie Ekaterina Makarova 3 510
10 en stagnation Drapeau : Allemagne Andrea Petkovic 3 310
Double
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Drapeau : Inde Sania Mirza 7 940
2 en stagnation Drapeau : Suisse Martina Hingis 6 955
3 en stagnation Drapeau : Italie Sara Errani 6 090
3 en stagnation Drapeau : Italie Roberta Vinci 6 090
5 en stagnation Drapeau : France Kristina Mladenovic 5 740
6 en stagnation Drapeau : Zimbabwe Cara Black 5 515
7 en stagnation Drapeau : Russie Ekaterina Makarova 5 340
7 en stagnation Drapeau : Russie Elena Vesnina 5 340
9 en stagnation Drapeau : République populaire de Chine Peng Shuai 5 252
10 en stagnation Drapeau : Taïwan Hsieh Su-Wei 5 025
Voir et éditer