Eugène Walckiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eugène Walckiers
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Maître

Eugène Walckiers, né le à Avesnes-sur-Helpe et mort le à Paris, est un compositeur et flûtiste français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études en province et son service militaire, Walckiers se rend à Paris dès 1816 afin de prendre des leçons de flûte avec Jean-Louis Tulou, sans rentrer au conservatoire[2]. Il prend également des cours d'harmonie et de composition avec Antoine Reicha[3], et s'installe vers 1830 dans la capitale. Reicha, qui l'estime, le recommande à l'éditeur Schlesinger pour des travaux d'arrangements pour une ou deux flûtes des airs d'opéra en vogue à l'époque. Ces réalisations obtinent un réel succès et Walckiers écrit ensuite, en collaboration avec Friedrich Kalkbrenner, des duos et des fantaisies concertantes pour flûte et piano. Se liant également d'amitié avec George Onslow, il compose ensuite, dans la veine de son camarade, plusieurs œuvres de musique de chambre dans le genre du quatuor ou du quintette.

Au total, on compte plus d'une centaine de numéros d'opus d'œuvres musicales, ou arrangements pour la flûte de Walckiers ; certaines en collaboration (avec Kalkbrenner et Thalberg). Il laisse également une méthode, op. 30, publiée vers 1829 en deux volumes et longtemps restée une référence[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Grand Trio concertant pour trois flûtes, op. 2
  • Trio brillant et facile pour trois flûtes, op. 3
  • 6 Quatuors pour flûte et cordes, op. 5
  • 3 Quatuors pour flûte, clarinette, cor et basson, op. 7
  • 3 Duos concertans (sic) pour flûte et violon, op. 8
  • 3 Duos concertans (sic) pour flûte et violon, op. 10
  • 3 Duos concertants brillants et faciles pour deux flûtes, op. 11
  • 3 Trios pour flûte, clarinette et basson, op. 12
  • Fantaisie pour flûte et piano, sur la nouvelle tyrolienne (écoute, écoute), op. 15
  • (Grande) Fantaisie concertante pour piano et flûte, sur des airs d'opéras de Rossini, op. 17
  • 3 Duos brillants et faciles pour deux flûtes, op. 19
  • 3 Duos concertants pour deux flûtes, op. 23
  • (Grand) Duo pour piano et flûte, op. 24
  • L'Attente ! Air varié pour la flûte avec accompagnement de quatuor ou piano, op. 25
  • Récréations musicales pour la flûte, avec acc (ad libitum) de flûte ou de violon, op. 26
  • 1er Concertino pour la flûte, op. 28
  • Méthode de flûte, en deux parties, op. 30
  • Le bonheur de se revoir, tyrolienne variée pour la flûte avec acc de piano, op. 33
  • Fantaisie sur des motifs de l'opera "Guillaume Tell" pour la flûte avec acc de piano, op. 34
  • Grand Trio pour flûte, violon et basse, op. 35
  • La Marseillaise, grandes variations pour la flûte, avec acc de piano, op. 41
  • 1er grand Quatuor pour 4 flûtes, op. 46
  • 4e Quatuor en Si♭ majeur pour flûte, clarinette, cor et basson, op. 48
  • 1er Quintetto en La majeur pour flûte, deux violons, alto, violoncelle (et contrebasse ad libitum), op. 49
  • 4e Quatuor en Ré majeur pour flûte, violon alto et violoncelle, op. 50
  • 12 (Petits) Duos pour deux flûtes, op. 55
  • 6 Duos pour deux flûtes, op. 56
  • 6 Duos brillants pour deux flûtes, op. 57
  • 6 Duos brillants pour flûte et violon, op. 57.bis
  • 6 (Grands) Duos pour deux flûtes, op. 58
  • Duo élégant et facile sur "Robert le diable" de Meyerber, pour flûte et piano concertants, op. 68
  • 2 Duos brillants sur "les Huguenots" de Meyerber, pour flûte et piano concertants, op. 68 bis
  • Les Huguenots de Meyerbeer. Grand duo pour flûte et piano concertants sur les motifs de la bénédiction des poignards, op. 68 ter
  • 2e Quatuor en Fa mineur pour 4 flûtes, op. 70
  • 1re Sonate pour piano et flûte, op. 89
  • 1er Quintette en La mineur pour deux violons, alto, violoncelle et contrebasse ou 2e violoncelle, op. 90
  • 1re Sonate pour piano et clarinette en si ♭, op. 91
  • 2e Sonate pour piano et flûte, op. 92
  • 3 Trios pour 3 flûtes, op. 93
  • 2e Quintette pour deux violons, alto, violoncelle et contrebasse ou 2e violoncelle, op. 94
  • Trio en Sol mineur pour piano, flûte et violon ou clarinette en Si ♭, op. 95
  • Trio en La majeur pour piano, clarinette en La et alto ou violoncelle, op. 96
  • Trio en Ré mineur pour piano, violon et violoncelle, op. 97
  • 3me Sonate pour piano et flûte, op. 98
  • 2me Sonate en sol mineur, pour piano et clarinette en si ♭ (ou violon), op. 99
  • 1ère Sonate en ut majeur pour piano et violoncelle, op. 100
  • Souvenir du mois de Marie, 2 motets, op. 101
  • 3e Quintette en Sol majeur pour deux violons, alto, violoncelle et contrebasse ou 2e violoncelle, op. 102
  • 1er Quintette en Si♭ majeur pour piano, violon, alto, violoncelle et contrebasse, op. 103
  • Trio en La mineur pour piano, violon et violoncelle, op. 104
  • 2e Quintette en Si mineur pour piano, violon, alto, violoncelle et contrebasse, op. 105
  • Messe en la majeur à quatre voix d'hommes, solo et chœur, avec accompagnement d'orgue (ad libitum), op. 107
  • 4e Quintette en La majeur pour deux violons, alto-viole, violoncelle et contrebasse ou 2e violoncelle, op. 108
  • 4me Sonate en mi ♭ majeur, pour piano et flûte (ou violon), op. 109

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Musique de chambre avec flûte : Trio en majeur, op. 35 ; Grand quatuor de concert en fa dièse mineur, op. 46 ; Grand quatuors en fa majeur, op. 70 – TeTraVERSI Flute Quartet ; Gergely Ittzés, flûte ; Zsolt Kalló, violon ; Ditta Rohmann, violoncelle (1-3, 7 octobre 2007, Hungaroton) (OCLC 230227420)
  • Grand quatuor de concert en fa dièse mineur, op. 46 – (2018, Urtext Digital Classics) (OCLC 1037716005) — avec l'opus 103 de Friedrich Kuhlau.
  • Quintettes à cordes 2 et 4, op. 94 et 108 – Quintette Fabergé (2020, ES-Dur) (OCLC 1287098432)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François-Joseph Fétis et Arthur Pougin, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique : Supplément et complément, tome 2, Paris, Firmin-Didot, 1880, p. 657
  2. a et b Fauquet 2003, p. 1308.
  3. Bulletins de la Société des compositeurs de musique, 5e année, 6e livraison, tome 2. A. Trèves, Nécrologie sur M. Walckiers. Paris, 1867.

Liens externes[modifier | modifier le code]