Eugène Leliepvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eugène Leliepvre
Defaut 2.svg
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Eugène Leliepvre (né le 2 avril 1908 à Montreuil-sur-Mer, mort le 17 novembre 2013 à Armentières-en-Brie[1] est un peintre, un dessinateur et un illustrateur français.

Passionné dès son plus jeune âge par l'histoire militaire et l'uniformologie, il consacre à ces thèmes l'essentiel de son œuvre, avec une prédilection pour l'armée française de l'Ancien Régime.Membre de l'Escadron français de 1925 à 1928, société de préparation militaire, il fait partie de son équipe de concours hippique dès 1926. Il effectue ses classes au 11e Régiment de cuirassiers puis sert dans l'artillerie par changement d'arme. Il a été nommé en 1951 peintre de l'Armée de terre. Il est également connu comme le "peintre des élégantes", de 1940 à 1960, en créant de nombreuses peintures de femmes, dont "La meneuse de revue (Folies Bergère)".

Il fut un membre éminent de la Sabretache.

Distinctions :

- Chevalier de la Légion d'honneur ;

- Officier de l'ordre national du mérite ;

- Officier de l'ordre des palmes académiques ;

- Distinguished service award (1974) - Canada ;

- Médaille d'or de la ville de Paris.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugène Leliepvre, Une vie de peinture, Philophil, Paris, 2007, 197 pages, 72 reproductions d’art couleur
  • L'élégance nue, L'imaginaire féminin d'Eugène Leliepvre, Philophil, Paris, 2011