Eugène Gounst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eugène Gounst
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Instrument

Eugène Ottovitch Gounst (en russe : Евгений Оттович Гунст, ISO 9 : Evgenij Ottovič Gunst), né le à Moscou et mort le à Paris, est un compositeur[1] et pédagogue russe d'origine allemande. Né Eugen Gunst, il était connu sur le nom Evgenij Gunst avant son émigration à Paris en 1920, et puis Eugène Gounst en français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié le droit, ainsi que la composition, la théorie de la musique et le piano au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou. Il a également reçu des cours privés avec des compositeurs de renom comme Reinhold Glière et Alexander Goldenweiser. En 1909, il a co-fondé le Théâtre de musique de chambre de Moscou avec Sergueï Rachmaninov entre autres.

En 1920 Gunst dut émigrer à Tallinn (Estonie) avant de se fixer à Paris. Il a co-fondé le Conservatoire russe de Paris Serge-Rachmaninoff en 1924. À Paris, il est devenu un ami proche de Francis Poulenc. En 1949 Gunst était sur le point d'émigrer vers les États-Unis, mais il est mort en 1950 à Paris à l'âge de 72 ans. Ses papiers laissés par sa veuve au directeur de l'Institut de musicologie de Bâle dans les années 1950 ont été retrouvés en 2009 dans le sous-sol de l'Université[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Montagu-Nathan, Mont: Contemporary Russian Composers, London 1917.
  • Article "Eugène Gunst“, in: Joubert, Joseph (Hg.): Les maîtres contemporains de l’orgue. Pièces inédites pour l’orgue ou harmonium, Bd. 5, Paris 1914.
  • Article "Гунст Е. О.“, in: Keldyš, Jurij V. (Hg.): Музыкальная Энциклопедия [Muzykal’naja Enciklopedija], Moskau 1973–1982.
  • Article "Ewgenij Ottowitsch Gunst“, in: Fiseisky, Alexander (Hg.): Orgelmusik in Russland, Bd. 1, Kassel 1997.
  • Musikwissenschaftliches Institut der Universität Basel (Hg.): Fundstücke eines Lebens. Der Komponist Evgenij Gunst, Leipzig 2011.
  • Rossel, David (Hg.): Evgenij Ottovič Gunst. Sämtliche Chorwerke, Musikwiss. Institut der Universität Basel, 2011.

Références[modifier | modifier le code]

  1. imslp.org Petrucci Music Library
  2. (en) sussle.org Yevgeny Gunst

Liens externes[modifier | modifier le code]