Eugène Galien-Laloue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eugène Galien Laloue
Laloue00 c. 1920.jpg
Naissance
Décès
(à 86 ans)
Chérence
Nationalité
Activité
Maîtres
Influencé par

Eugène Galien Laloue, également connu sous les pseudonymes[1] de L.Dupuy, Eugène Dupuy, Juliany, E.Galiany, J.Lievin, E.Lemaitre, M.Lenoir et Dumoutier, est un peintre français, né le à Paris et mort à Chérence le , célèbre pour ses paysages urbains parisiens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, l'artiste peintre Charles Laloue, épouse Marie Eudoxie Lambert aux Batignolles le . Eugène Gallien Laloue naît le 11 décembre de l'année suivante à Montmartre, rue Léonie. Il est baptisé au mois de janvier suivant.

Il est l'élève de Léon Germain Pelouse (1838-1891), peintre de l'École de Barbizon, dont il subit une influence mais sans en faire partie.

En 1870, son père meurt et il doit quitter l’école pour chercher du travail. Sa mère le place chez un notaire. Trichant sur son âge, il s'engage pour faire la Guerre de 1870. En 1874, il est recruté par la Société française des chemins de fer pour dessiner le tracé des rails de Paris vers les gares de province ; il en profite pour peindre les paysages avoisinants, puis les quartiers de Paris, dont il produit un nombre considérable de gouaches, en prenant soin de respecter le tracé de la perspective des immeubles. Il varie la tonalité du ciel, l'aspect des arbres et de l'éclairage en fonction des saisons en animant les lieux de personnages, affectionnant particulièrement les effets de trottoirs mouillés sous la pluie ou la neige. Son œuvre est aussi étroitement liée aux paysages de villages de la campagne francilienne[2]. Il séjourne à Fontainebleau où il peint des couchers et levers du soleil.

Collections publiques[3][modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit
  • Noé Willer, Eugène galien-laloue (1854-1941), catalogue raisonné ; le triomphe de paris, Paris : Noé Willer, New York : Alexander Kahan Fine Arts, 1999, (ISBN 9782951405608)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pseudonymes qui lui permettaient de contourner le contrat d'exclusivité passé avec un marchand de tableaux (Notice biographique sur peintre-galien-laloue.com.
  2. Site dédié à l'artiste.
  3. galien-laloue-collector.com