Eugene Fama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Eugène Fama)
Aller à : navigation, rechercher
Eugene Fama
Description de cette image, également commentée ci-après
Eugene Fama lors de la remise du prix Nobel d'économie 2013 à Stockholm
Naissance (79 ans)
Boston (Massachusetts) (États-Unis)
Nationalité américaine
Domaines Finance
Renommé pour Hypothèse d'efficience du marché et modèle Fama-French à trois facteurs
Distinctions Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel

Eugene Francis « Gene » Fama (né le à Boston, Massachusetts) est un économiste américain auteur de la théorie d'efficience des marchés financiers. Ses travaux sur les prix des actifs lui ont valu le prix Nobel d'économie pour 2013.


Jeunesse[modifier | modifier le code]

Fama est le fils de Angelina et de Francis Fama. Tous ses grands-parents furent des immigrés italiens [1]. Fama est lauréat du panthéon athlétique du lycée catholique de Malden (en). Il obtient sa license en Langue romane avec la mention magna cum laude en 1960 à l'Université Tufts, où il fut aussi sélectionné comme étudiant-athlète exceptionnel[2].

Études[modifier | modifier le code]

En 1960 il décroche son BA à l'université Tufts, à Medford (Massachusetts). Il obtient son doctorat (avec une thèse intitulée The Behavior of Stock Market Prices) en 1964 à l'université de Chicago où il passe également son DEA.

Sa thèse de doctorat, qui conclut que le mouvement des prix des actions suit une marche aléatoire (random walk), fut publiée en janvier 1965[3].

Travaux[modifier | modifier le code]

L'hypothèse d'efficience des marchés[modifier | modifier le code]

Fama est souvent perçu comme le père de l'hypothèse d'efficience des marchés, débutée avec sa thèse de doctorat dans un article de mai 1970 du Journal of Finance, nommé « Efficient Capital Markets: A Review of Theory and Empirical Work ». Fama propose deux concepts fondamentaux qui définissent les marchés comme efficients.

Le premier est le niveau d'efficience des marchés (les modèles peuvent changer en fonction de l'efficience) :

– l'efficience peut être forte ;
– l'efficience peut être semi-forte ;
– l'efficience peut être faible.

Le deuxième est de démontrer que n'importe quel test d'efficience de marché est une hypothèse jointe avec un modèle d'équilibre de marché.

Le modèle Fama-French à trois facteurs[modifier | modifier le code]

Eugène Fama souhaite améliorer le modèle d'évaluation des actifs MEDAF (Capital asset pricing model), et propose de rajouter au modèle d'évaluation par arbitrage (modèle MEA ou APT) des facteurs complémentaires. Ainsi, le modèle distinguerait mieux que le marché les petites valeurs (small caps) et les actions ayant un book-to-market ratio (cours/valeur comptable d'une action) élevé, source de rentabilité pour un portefeuille d'action soumis à l'HEM. Le modèle Fama-French à trois facteurs est souvent utilisé dans les estimations empiriques du rendement des actifs financiers.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Theory of Finance, en collaboration avec Merton Miller Dryden Press, 1972
  • Foundations of Finance: Portfolio Decisions and Securities Prices, Basic Books, 1976
  • Agency problems and residual claims (Working paper series), 1982
  • The Fama Portfolio: Selected Papers of Eugene F. Fama

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Colin Read, The Efficient Market Hypothesists: Bachelier, Samuelson, Fama, Ross, Tobin and Shiller, Palgrave Macmillan, 2012, p. 94
  2. Karl Ritter et Malin Rising, « 3 Americans win Nobel prize in economics », Boston Globe, (consulté le 14 octobre 2013)
  3. Eugène Fama, « The behavior of stock Market Prices », Journal of Business, 1965
  4. (en) « Laureates of the Onassis InternationalPrizes for Finance, Shipping and Trade », sur Onassis Foundation (consulté le 6 mai 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]