Eugène Eschassériaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eschassériaux.
Eugène Eschassériaux
René François Eugène Eschassériaux
René François Eugène Eschassériaux
Fonctions
Député
1876 – 1893
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Thénac (Charente-Maritime)
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès Paris
Parti politique Majorité dynastique, Appel au peuple, Union des droites

Le baron Eugène Eschassériaux, né le à Thénac (Charente-Inférieure) et mort le à Paris (Seine), est un homme politique français. Il est le petit-fils de Joseph Eschassériaux, baron d'Empire et le père de René-Pierre Eschassériaux, qui fut un éphémère député de la Charente-Inférieure. Eugène Eschassériaux domine la scène politique de la haute Saintonge : par sa clientèle et par un réseau très dense d'agents électoraux, il est à l'origine de la persistance durable du bonapartisme en Saintonge. Il incarne un bonapartisme anticlérical et populaire.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

  • 1848 : conseiller général de la Charente-Inférieure.
  • 1849 : député en juillet, membre du parti de l'Élysée.
  • 1850 : maire de Thénac, président du conseil général de Charente-inférieure.
  • 1852-1870 : député bonapartiste de la Charente-inférieure.
  • 1869 : membre du centre-droit.
  • 1871-1893 : député de droite sous la République.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • François Pairault, Monsieur le Baron : Eugène Eschassériaux, éminence grise du bonapartisme, 1823-1906, préface de René Rémond, Paris, Le Croît vif, 2004 (ouvrage couronné en 2005 par le grand prix du bonapartisme décerné par le Centre d'études et de recherche sur le bonapartisme).
  • « Eugène Eschassériaux », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français,‎ [détail de l’édition]

Lien externe[modifier | modifier le code]