Eugène Caslant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eugène Caslant, né le 1er décembre 1865 à Nanteuil-le-Haudouin et mort en 1940 à Paris, est un militaire et astrologue français[1].

Dans son essai L'Air et les songes, Gaston Bachelard le présente comme un précurseur de Robert Desoille en faisant mention de son ouvrage Méthode de développement des facultés supra-normales.[réf. nécessaire] Cet ouvrage a également joué à un rôle dans la découverte par Robert Desoille du rêve éveillé[2],[3] .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Passé et Avenir de la navigation aérienne, Paris : R. Chapelot, 1911.
  • Méthode de développement des facultés supra-normales, Paris : Rhéa, 1921.
  • L'Aura humaine, Paris : Jouve et Cie, 1930.
  • Éphémérides perpétuelles. 2e édition, Paris : Jouve et Cie, 1931.
  • Calendrier planétaire, Paris : Chacornac, 1934.
  • Traité élémentaire de géomancie, Paris : Véga, 1935.
  • « Exposé sur le tarot de Marseille », dans Paul Marteau, Le Tarot de Marseille, Paris : Arts et métiers graphiques, 1949.
  • Les Bases élémentaires de l'astrologie, Paris : Éditions traditionnelles, 1976.
  • Eugène Caslant : L'Éveil à la vie, Paris : Adyar, 1949.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Caslant, Eugène », sur bnf.fr, .
  2. Jacques Natanson, « La découverte du rêve-éveillé en psychothérapie par Robert Desoille », Topique : Revue freudienne, no 76,‎ , p. 125-132 (lire en ligne).
  3. Colette Jacob, « Approche historique du Rêve Éveillé en Psychanalyse. Les fils rouges depuis l'origine. 1923-1966 », Imaginaire & Inconscient, vol. 1, no 23,‎ , p. 9-36 (DOI 10.3917/imin.023.0009, lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]