Eugène Brands

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eugène Brands
Eugene Brands.jpg
Naissance
Décès
(à 89 ans)
Amsterdam
Autres noms
Eugenius Antonius Maria Brands
Nationalité
Activité
Mouvement

Eugenius Antonius Maria Brands dit Eugène Brands né le à Amsterdam mort le ) est un peintre , poète, écrivain néerlandais, membre de Cobra.

Carrière[modifier | modifier le code]

Eugène Brands a participé à l'exposition collective des jeunes peintres en 1946 au Stedelijk Museum Amsterdam. Deux ans plus tard, il rejoint l'Experimentele Groep in Holland (Groupe expérimental hollandais)[1], qui publie la revue Reflex[2]. Il fait partie du mouvement Cobra dont il est un des cofondateurs avec Constant Nieuwenhuys, Corneille, Karel Appel, Christian Dotremont et Asger Jorn. Avec eux, il est présent à la première grande exposition Cobra de 1949 au Stedelijk Museum.

Il quitte le groupe Cobra tout de suite après l'exposition pour se consacrer à son art personnel. il a créé aussi des assemblages. Toutefois, le style Cobra réapparaît dans sa peinture à partir des années 1960 et évolue vers l'abstraction lyrique dans les années 1980.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

La plupart de ses œuvres sont exposées au Stedelijk Museum Amsterdam, musée Cobra. Celles répertoriées par Willemijn Stokvis sont souvent issues de collections privées.

  • 1948 : Rode Vorm met tanden (« Forme rouge avec dents »)[3]
  • 1949 : Deux formes, huile sur toile, 69 × 109,5[4]
  • 1949 : Petite Lune noire, objet de rebut sur bois, 43 × 51[5]
  • 1950 : Sans titre, assemblage 60 × 45 15 cm Stedelijk Museum Amsterdam
  • 1951 : Le Tour noire ou Activité magique, huile sur toile 160 × 103 coll. privée, Hollande[6]
  • 1952 : De vrouw van de horlogemaker (« L'Épouse de l'horloger »), huile sur toile, Dunité |100,5|95,5[pas clair] coll. particulière, Nebraska[7]
  • 1952 : Droomwereld van het kind III, technique mixte, 76,5 × 76,5[5]
  • 1964 : Een Somerdag (« Un Jour d'été »), stedelisjk[pas clair][8]
  • 1976 : Paysage dynamique, huile sur toile, 200 × 235, galerie Mia Joosten, Amsterdam
  • 1983 : Éclatant crépuscule à Venise[9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]