Eugène Bec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eugène Bec
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 38 ans)
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Eugène Bec (1905-1944) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent secret britannique du Special Operations Executive.

Identités[modifier | modifier le code]

  • Nom de guerre SOE : « Hugues »
  • Nom de code opérationnel SOE : BORER

Situation militaire :

  • SOE, section F, general list ; grade : second lieutenant ; matricule : 322014

Famille[modifier | modifier le code]

  • Ses parents : A.F. et Katie Bec, Ruislip, Middlesex
  • Sa femme : Karin Bec, Ruislip, Middlesex

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Francis Eugène Bec[1] naît le .

Il est parachuté le avec Raymond Glaesner « Alcide » et Sonya Butt « Blanche », sur un terrain à La Cropte (à 80 km au nord-ouest du Mans), avec un comité de réception organisé par Sydney Hudson. Il vient comme instructeur du réseau HEADMASTER. Lors d'une attaque du maquis de Charnie par les Allemands, il est tué au combat près de Chemiré-en-Charnie (Sarthe), le .

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ou Francisque Eugene Bec, selon SFRoH.
  2. Médaille mentionnée sur le site SFRoH.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Informations sur Eugène Bec : voir le site Special Forces Roll of Honour
  • J.D. Sainsbury, Le Mémorial de la section F, Gerry Holdsworth Special Forces Charitable Trust, 1992.