Euchromatine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'enroulement de l'ADN autour des histones L'Histone H1 stabilise cet enroulement

L'euchromatine est la chromatine qui apparaît partiellement décondensée en interphase.

Composée d'ADN partiellement décondensé formée de fibres de 10 nm de diamètre, elle est parfois désignée par la périphrase "Environnement chromatinien des gènes actifs"[1].

L'ADN s'y enroule autour d'un octamère de protéines appelées histones, ce qui donne un aspect dit en "collier de perles", phénomène en réalité assez rare dans la cellule. Une "perle" est nommée nucléosome. La particule cœur est composée de 146 paires de bases enroulées[2].

Elle est très déspiralisée et correspond à des zones de gènes actifs,c’est-à-dire que les gènes y sont transcrits. L'euchromatine (ou plus précisément les histones de celle-ci) est hyperacétylée et hypométhylée par rapport à l'hétérochromatine, et se caractérise par une localisation intra-nucléaire.

L'euchromatine est la partie de chromatine active au niveau transcriptionnel. Chez l'homme, elle constitue 10 % de l'ADN nucléaire (80 % se situe entre l'état d'euchromatine et une situation intermédiaire où l'ADN est trop condensée pour être traduite sans tomber dans le domaine de l'hétérochromatine). On trouve 10 % d'hétérochromatine. Elle est composée chez l'homme de plusieurs types de séquences, à savoir :

  • de 23 000 à 25 000 gènes (27 %) ;
  • de l'ADN non codant répété (50 %) ;
  • de l'ADN non codant non répété (4 %) ;
  • de l'ADN codant dupliqué (7 %) ;
  • de séquences indéterminées, inclassifiables (5 %).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cours de biologie cellulaire , faculté de médecine de montpellier
  2. « http://atlasgeneticsoncology.org/Educ/ChromatinEducFr.html »